Ma playlist (légèrement homicide) de A-ha

A quelques jours de la sortie prévue de leur nouvel album Cast in Steel (le 4 septembre prochain), revoyons ensemble un choix totalement partial des moments forts de leur discographie.

(cette playlist n’est pas représentative de leurs différents styles, parce que j’ai tendance à préférer leurs chansons sombres et celles où Morten Harket chante dans les graves. Il est connu pour avoir une tessiture étendue dans les aigus aussi – taaake oooon MEEEEEEE, c’est lui -, mais je le préfère dans les graves. Et bien que, de nos jours, les trois membres du trio composent, les chansons que je préfère sont généralement celles écrites par Paul Waaktaar-Savoy – le guitariste taiseux maigrichon qu’on a tendance à ne pas remarquer. Magne Furuholmen écrit des chansons avec souvent des paroles… hm, parfois acerbes, parfois perchées, souvent pêchues, mais j’accroche moins. Et sur celles de Morten je m’ennuie).

1er album – Hunting High and Low :


The sun always shines on T.V. : power pop à donf. J’aime les chansons qui ont une ampleur lyrique. Sur celle-là, tu peux décoller et traverser la galaxie. Enfin, tu pourrais si on ne vivait pas dans un monde dénué de magie.


Hunting High and Low : quand je suis d’humeur chamallow. Pour un slow, il est tendu, quand il n’est pas réinterprété par Chris Martin. Et les envolées de l’orchestre, ça claque un peu.

Lire la suite

Rentrée des classes : 10 conseils contre le harcèlement scolaire

Alors qu’on s’approche de la rentrée scolaire, avec son lot de marronniers sur le poids des cartables, les rythmes scolaires et les programmes, je souhaite aborder le thème du harcèlement scolaire avec des conseils de bon sens.

Si tu es victime :

1) Si on t’insulte
Laisse-les parler, ce sont des cons.
Et vu que c’est des cons, leur opinion n’a pas d’importance.

2) Si on te harcèle sur internet et par téléphone
Bloque ces abrutis. Bloque leurs numéros sur ton téléphone, bloque-les sur Facebook, paramètre tes comptes de réseaux sociaux pour qu’ils ne soient visibles que de tes amis. L’école est le seul endroit où tu ne peux pas faire autrement que d’être dans le même espace qu’eux, alors ne t’expose pas ailleurs.
Et si après ça, il y a quand même des fuites, c’est qu’un de tes amis n’est pas réellement ton ami. Joue à Sherlock Holmes, trouve qui c’est, et vire ce connard de tes amis.

3) Si on te tape
En plus d’être des cons, ce sont des trouillards. Si un seul te cherche des noises, file-lui un coup. La plupart du temps, ils iront se chercher une victime qui ne répond pas.

4) Si ça ne marche pas, ou s’ils sont trop nombreux et beaucoup plus forts
(puisque je te dis que c’est des trouillards…)
Parles-en à tes parents. Et fais toi inscrire au karaté.

Et  souris devant ce chiot rigolo qui ressemble à un ours, c'est cadeau

Et souris devant ce chiot rigolo qui ressemble à un ours, c’est cadeau

5) En résumé
Diminue au maximum tes interactions avec les abrutis. Tu n’as pas besoin d’être populaire. Tu n’as pas besoin que tout le monde t’aime, et de toute façon personne n’est aimé de tout le monde.
Tu as seulement besoin de trouver des gens avec qui t’entendre, et d’éviter ceux qui sont nuisibles. Les premiers sont peut-être durs à trouver dans ton école / collège / lycée, mais ils existent. Cherche-les, et oublie les autres. Ne leur fais pas l’honneur de tenir compte de leur opinion.

Si tu es témoin :
6) Tant qu’à prendre des vidéos, balance les aux autorités et pas seulement sur Youtube. Ca servira de preuve contre les coupables.

anim_kaamelott_c est pas drole

Si tu es coupable:
7) Arrête d’être un connard
8) Arrête d’être un connard
9) Arrête d’être un connard
10) Arrête d’être un connard (un jour c’est toi qui te feras casser la gueule par plus fort que toi, ducon, probablement dans une prison…)

Tokio Hotel, et la galère continue – mais pour les fans chiliens cette fois

Je suis hyper déçue, aujourd’hui Tokio Hotel a annoncé l’annulation de son concert prévu quelques heures plus tard à Santiago du Chili.
Je suis hyper déçue, parce que s’ils avaient annulé celui de samedi dernier plutôt, j’aurais pu titrer cet article « Tokio Hotel : le drama lama de Lima », mais avec Santiago qu’est-ce que tu veux faire comme blague?

La bonne nouvelle, c’est que les fans qui avaient acheté des packs VIP auront bien droit à leur meet&greet, photos etc. Et contrairement aux autres fans qui avaient leur photo après le concert, elles ne seront pas transpirantes, décoiffées et cheveux trempés par le concert. Un bien pour un mal.

Elles auront même droit au soundcheck d’un concert qui n’aura pas lieu!

TH_chili_Decode_2

Comme souvent avec Tokio Hotel, au lieu d’annoncer ça sur leur compte Twitter, ça a été annoncé sur le compte de De-Code LTD, qui est une société un peu obscure qui fait de la promotion pour eux. Quand je dis obscure, je ne veux pas dire que c’est un truc mafieux. C’est plutôt, pour autant qu’on l’ait compris de leur absence de transparence, un machin monté avec 3 bouts de ficelle par un pote californien des jumeaux à ses heures perdues. Oui, TH ils font bosser leurs potes, ce ne sont ni les premiers ni les derniers. Ca ne serait pas gênant si le boulot était bien fait, mais des fois…

Je sais pas, ils ne doivent pas avoir la main sur le Facebook et le Twitter officiel, peut-être que c’est Universal qui a le mot de passe du compte, ou alors ils l’ont perdu, ou alors le gars qui a les habilitations était en train de faire la sieste. En tout cas, pas un mot sur le compte Twitter officiel du groupe, ce qui est un peu dommage.

TH_chili_Decode

Ils ont bien fait une annonce sur le Facebook officiel, d’après cette copie d’écran dans un second tweet de De-code LTD, mais je ne le vois pas sur leur mur. Il ne doit être visible que des fans Chiliens. Ce qui est, là aussi, un peu dommage, vu que, eh banane, depuis le temps ils devraient savoir que les fans sont prêts à voyager pour les voir en concert…

Dans ce communiqué, ils disent qu’ils ont dû annuler parce que la salle et le promoteur n’ont pas mis à leur disposition le matériel qu’ils avaient demandé dans le contrat, et qu’ils ne veulent pas donner aux fans chiliens un concert qui ne soit pas à la hauteur des autres de la tournée.

Dans le même temps, le promoteur mis en cause, lui, prétend que c’est le groupe qui a annulé unilatéralement le concert alors qu’ils avaient bien payé le transport, l’hôtel et le groupe pour sa prestation. Remarquez bien qu’il ne parle pas de matos additionnel, donc il avait peut-être « oublié » quelques enceintes ou autre.

TH_chili_Free Time

On ne saura sans doute jamais exactement qui ment et qui dit la vérité dans ce genre de cas. J’aurais tendance à dire que les deux mentent, personnellement. Depuis le temps, j’ai appris à prendre les déclarations officielles avec des pincettes. Non, oubliez ça : j’ai appris à partir du principe que toute personne occupant une fonction publique (artiste, homme politique, etc) est incapable d’être sincère, ou alors s’il dit la vérité, c’est par accident.

Et encore une fois, c’est qui les gogos de Santiago? Les fans!
(ah tiens j’en ai trouvé une de blague pourrie finalement!)

Drama_lama

Produits dérivés : Undiz contre-attaque avec une collection Star Wars

Je déplorais l’absence de produits dérivés textiles Star Wars pour filles, alors que Celio avait sorti une collection capsule (pour hommes, la marque ne faisant pas de prêt-à-porter féminin), et que Uniqlo et Disney avaient sorti des modèles exclusivement masculins.

undiz_sw_1

Heureusement, il y a des marques qui sentent les bons filons et qui par la même font plaisir aux clients. J’ai donc -couiné joyeusement- été ravie de découvrir cette vitrine Undiz, marque de sous-vêtements à petit prix plutôt pour jeunes filles, annonçant une collection Star Wars. Je ne fus pas déçue.

undiz_sw_2

Non, ils ne vendent pas le bikini doré de la princesse Leia dans le Retour du Jedi. En revanche, ils ont tout un tas de modèles plus sympas les uns que les autres, de sous-vêtements (sexy uniquement si votre chéri(e) est fan de Star Wars, certes. Mais si ce n’est pas le cas, quelle idée!), mais aussi de vêtements de sport, leggings, etc, et même de T-shirts pour tous les jours. Et ils ont même quelques modèles pour hommes.

undiz_sw_3

Cerise sur le petit cake, ils ne se sont pas contenté d’imprimer une image de Star Wars vue et revu sur un T-shirt banal. Ils ont créé des modèles jolis et féminins qui ont en prime un motif Star Wars. J’aime en particulier le top Yoda « May the Force Be With You », avec une découpe triangulaire en résille dans le dos, à la coupe et la matière fluides. Très agréable pour les derniers jours de canicule! (testé et approuvé pour vous. Et pour moi aussi). Et le Bobafetiz, dans la ligne sport, dont le Darth Vader en ton sur ton peut passer inaperçu à un oeil distrait.

C’est labellisé Disney officiel, mais pas trop cher, dans la ligne de la gamme habituelle Undiz. Et sur leur site je vois des modèles que je n’avais pas remarqué en rayon, faut que j’y retourne…

undiz_sw_4

Le body ci-dessus est très original aussi, mais ne fait pas tout à fait partie de la collection Star Wars (pas d’étiquette Disney). On dirait bien une tenue de danseuse de Jabba, pourtant, mais non. Ceci dit, le body est en synthétique et la matière est assez épaisse. Si j’étais un droïde, j’aurais sauté dessus, mais je suis faite de chair et de sang, et rien qu’à imaginer porter ça plus d’une demi-heure, j’ai la peau qui gratte…

La vendeuse partageait mes réserves, mais j’ai une amie que le synthétique réchauffe au contraire. Alors sondage : le synthétique pour les sous-vêtements et les vêtements collants, ça vous dérange ou pas?

Tokio Hotel au pays des Soviets : du rififi pour la mise en vente des billets de la 4e partie de la Tournée Feel It All

Hier, je vous narrais les derniers ratés de communication en date du groupe A-ha. (Tiens au fait, hier et sans avertissement, ils ont mis en ligne un 2e clip, enfin un « Lyric video », celui de Cast in Steel, qui est le nom de l’album ET du 2e single, qui sort quelques jours seulement après le premier… Je renonce à chercher à comprendre, ils me fatiguent).

C’est moins gênant que le cafouillage de Tokio Hotel (sans intervention d’Universal a priori) la semaine précédente, concernant la mise en vente des packages VIP pour la 4e partie de leur tournée Feel it All, en Russie, Ukraine et Bélarussie.

En effet, pour les trois premières parties, ils étaient passés pour la vente et l’organisation de leurs prestations VIP (meet&greet, photos avec les fans etc) par l’intermédiaire de la société Adventures in Wonderland, qui travaillait déjà avec 30 Seconds to Mars, The Vamps (le groupe américain de jeunots, pas les quadras japonais) et autres artistes. Pour la 4e partie, les billets normaux étaient déjà en vente depuis quelques semaines. Les fans guettaient donc les infos pour les packs VIP, demandant directement aux représentants d’AIW présents aux concerts de Tokio Hotel qui tournait alors aux USA. Réponse « On est en négociation, on ne fera peut-être pas la 4e partie ».

Et de fait…

THT_Instagram 2

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, Bill (Kaulitz, le chanteur de Tokio Hotel) like une image sur le compte Instagram de Treehouseticketing. Les insomniaques nolife du fandom qui s’en rendent compte vont voir, et découvrent un tout nouveau profil Instagram d’une toute nouvelle société, avec un site web dont on n’avait jamais entendu parler. Leurs premiers posts annoncent la mise en vente de packages VIP. Yaye!

Alors par contre, ils ont bien mis « VIP Packages » comme hashtag, mais nulle part ils ne parlent alors de Tokio Hotel… ou du nom de la tournée… Ou de qui ils vont vendre des packages VIP. Il faudra attendre la journée de samedi pour qu’ils publient la photo de la tournée Feel It All avec le hashtag qui va bien. Idem pour leur compte Twitter sorti quasiment de nulle part, qui certes avait émis un tweet début juin, mais sans se faire connaître nulle part.

Alors que le site, lui, était bien en ligne et a permis à certaines de commander leurs billets. Même pas russes pour la plupart, ce qui est un comble, vu que les fans de là-bas avaient déjà vu leurs derniers concerts annulés en 2010, et que ça aurait été un moindre mal qu’ils bénéficient d’une priorité aux billets… mais là-bas, c’était encore plus le coeur de la nuit quand les billets ont été mis en vente. Il semble que les génies derrière THT se soient calés sur le fuseau horaire de Lima au Pérou, où le groupe donnait un concert ce jour-là, dans le cadre de la 3e partie de leur tournée Feel It All.

Lire la suite

Le programme du Festival de Deauville 2015 du 4 au 8 septembre #Deauville2015

Apparemment le site du Festival de Deauville a crashé cette après-midi après la mise en ligne du programme détaillé du festival.

Et apparemment toujours, soit ils n’arrivent pas à le remettre en ligne, soit ils sont partis pour la nuit / le week-end. Cad que le site a réapparu, mais quand on clique sur « Programme », rien n’apparaît. Et l’adresse contient un /DEV/ qui paraît hautement suspect à l’ex-développeuse que je suis… (à mon avis ils ont ré-installé la version de développement).

Donc ça pourra en dépanner certains que j’avais providentiellement fait des copies d’écrans du programme des premiers jours, de l’ouverture vendredi 4 au mardi 8 septembre :

Vendredi 4 - cérémonie d'ouverture, hommage à Keanu Reeves et Everest

Vendredi 4 – cérémonie d’ouverture, hommage à Keanu Reeves et Everest

Samedi 5 septembre (1e partie)

Samedi 5 septembre (1e partie)

Samedi 5 septembre (2e partie)

Samedi 5 septembre (2e partie)

Dimanche 6 septembre

Dimanche 6 septembre

Lundi 7 septembre

Lundi 7 septembre

Mardi 8 septembre

Mardi 8 septembre

Désolée de ne pas avoir la suite, je ne pensais pas en avoir besoin!

Something about Andrew Scott

fjva:

L’acteur qui joue Moriarty dans la série de la BBC défend les fans.

Originally posted on JUNE and CIE:

C’est indéniable : Andrew Scott est un acteur fabuleux doublé être humain adorable. 

image Oui ça aussi

Alors quand il prend la défense des fans au cours d’une interview, difficile de ne pas être touché par ses propos.

« There’s this assumption about fans that they’re nuts, » he tells the new issue of Red magazine. « But they’re people that are really passionate, and I like that.

 » Il y a une présomption à propos des fans comme quoi ils sont dingues. Dit -il dans le nouveau numéro du Red magazine. Mais ce sont juste des gens véritablement passionnés, et j’aime ça. »

« Everyone has that when they’re young and as we get older that passion – that real, all-consuming passion – gets knocked out of you and you become cynical. » 

 » Chacun (de nous) a cela quand nous sommes jeunes et comme nous devenons vieux cette passion, qui est une véritable passion…

Voir l'original 170 mots de plus

Le retour de A-ha, épisode 5 : le pire contre-attaque (+ Freaky Friday)

Je profite du fait que les fans de A-ha soient majoritairement de ma génération qui se trouve être celle de Goldorak, pour à nouveau combiner Freaky Friday avec mes sujets habituels.

En effet, vous souvenez-vous de Goldorak (Grendizer en V.O.), le premier dessin animé nippon identifié comme tel par les téléspectateurs? Ce robot géant et son pilote (le prince Actarus) qui défendaient la Terre contre les forces de Vega, la lune rouge, le gratouillage de guitare nostalgique sous l’arbre, tout ça. Qu’est que ce que j’ai adoré ce dessin animé quand j’étais gamine. Et les beaux chara design de Shingo Araki et Michi Himeno (je crois que j’avais le béguin pour un personnage qui est apparu et mouru dans le même épisode, Syrus).

L’un de ses génériques, peut-être le plus connu, chanté par Lionel Leroy, Goldorak : et l’aventure continue.

Avec des paroles d’un haut niveau intellectuel, et de la rime riche. Bourrative, même (rigolez pas, ça faisait partie des meilleurs génériques de dessins animés français, avant qu’ils ne soient pondus à la chaîne par ce que j’appelais « Porry-Porry-Salesses » (Jean-Luc Azoulay de AB Productions aux paroles sous le pseudonyme de Jean-François Porry, et le compositeur Gérard Salesses à la musique).

[Go Go Goldorak] Et l’aventure continue
[Go Go Goldorak] Toujours gagnant invaincu
[Go Go Goldorak] Ton ennemi éternel est vaincu

Le rapport avec A-ha? J’y viens, patience. Depuis plus d’une semaine, le compte officiel de A-ha et Universal nous teasent avec des photos du making-of du clip du premier single (enfin censément mais entre les démentis et les annonces floues, on ne sait plus où on en est…) de Under the Make-up, qui devait sortir incessamment sous peu. Ca tease, ça tease, jour après jour.

Et puis lundi à 14h02, Universal publie la vidéo sur son site.
Liesse parmi les fans (enfin, ceux qui ne bossent pas ou qui peuvent regarder la vidéo du boulot).
Et puis lundi à 14h32, Universal supprime la vidéo de son site.
Perplexité parmi les fans.
Et puis lundi à 18h, A-ha publie la vidéo sur sa chaîne Youtube officielle chez VEVO (la filiale qui monétise les vidéos d’Universal sur Youtube).
Perplexité et liesse parmi les fans. Perplexité d’autant plus grande après avoir visionné la chose au montage quelque peu obscur.

Ce qui conduit mon juke-box neuronal à entonner :

U-u-ni-versal, et la galère continue,
U-u-ni-versal, toujours les fans sont cocus,
U-u-ni-versal, et si vous vous sortiez les doigts du…
Lire la suite

Fandom : une école de vie

Ceci posté sur une énième communauté Facebook de conseils de vie m’a tapé dans l’oeil. Parce que c’est l’un des principaux intérêts du fandom, rétrospectivement. Cela rassemble des gens de tous horizons, et c’est effectivement enrichissant de sortir de son cercle de connaissances. De ne pas fréquenter que des gens qui ont fait les mêmes études, et qui font le même travail, comme on peut avoir facilement tendance à le faire. Ca donne une autre perspective sur le monde.

Become friends with people who aren't your age

Devenez amis avec des gens qui n’ont pas votre âge. Passez du temps avec des gens dont la langue natale n’est pas la vôtre. Apprenez à connaître quelqu’un qui n’est pas de votre classe sociale. C’est comme ça qu’on voit le monde. C’est comme ça qu’on grandit.

Ca permet de dire un peu moins de conneries aussi peut-être, qu’en se contentant de répéter ce qu’on entend dans les médias ou sur les réseaux sociaux. Parce qu’au lieu de n’avoir qu’une seule source d’infos, on en a plusieurs. Ca ne permet pas forcément de découvrir « la vérité », mais ça aide à ne pas oublier que d’une part, il y a toujours plusieurs points de vue possibles. Et que ce n’est pas parce que c’est écrit et partagé sur les réseaux sociaux que c’est vrai…

C’est peut-être aussi pour ça que je me retrouve à suivre des fandoms « de jeunes », bien que ce soit totalement involontaire (enfin, que l’objet du fandom soit majoritairement apprécié des jeunes). C’est juste qu’avec l’âge, on a déjà souvent pas mal de hobbies et de temps pris, et ça en laisse moins pour découvrir de nouvelles choses. Les fandoms, c’est un peu comme une maison ou une penderie : faute d’être extensible (le temps qu’on a pour soi, en l’occurence), il faut faire de la place en se débarrassant des anciens pour avoir la place (ou le temps, donc) pour des nouveaux (séries, groupes, romans…) qui vous correspondent mieux sur le moment.

Les Kinder Surprise nous surprennent avec Infinimix

fjva:

Et mes surprises Disney alors?…

Originally posted on Trend N'Com:

Ça y est ! C’est fini… Les Kinder Surpise tels qu’on les connaissait, ne sont plus. Quelle déception j’ai ressenti lors que j’ai appris que les générations futures ne connaîtraient pas les surprises de notre enfance. Adieu hippo, croco et autres tortues rigolotes à collectionner. Kinder Surprise a décidé de tourner la page pour ses 40 ans.

Infinimix, un tout autre CONCEPT

Oui, Kinder Surprise nous abandonne. Il change de cap ! Oui, enfin, pas trop quand même ;-)

logo-01

Le concept Infinimix, qui sera lancé en septembre 2015, c’est les Lego mais en mieux. Bah oui, le mieux c’est le chocolat et l’effet de surprise. C’est vrai que c’est cette sensation, cette impatience qu’on a tous connu étant enfant, qui fait le succès de Kinder Surprise. Avec Infinimix, ce n’est pas une nouvelle collection de surprises qui arrive mais bel et bien une révolution.

dinosaures kinder infinimix jouet lego

Infinimix, ce sont des surprises…

Voir l'original 486 mots de plus