Surreal Saturday : Asympthot, dieu Egyptien de la géométrie

Asympthot_s

Découverte majeure de l’égyptologie moderne : Asympthot, dieu Egyptien de la géométrie.

Comme pour Kali avant lui, « Alors, n’y voyez surtout pas une moquerie, mais plutôt si vous voulez, la recherche créative, le délire de l’artiste, n’est-ce pas ».
Pardon, ô Thot. Au moins on ne s’éloigne pas tant que ça de tes attributions réelles. J’irais même jusqu’à dire qu’on s’en approche… tout en ne l’atteignant jamais. En asymptote, quoi. Oblique, un peu.

La fan-action du jour : 1000 fans jouent Learn To Fly des Foo Fighters pour demander à Dave Grohl de venir jouer en Italie

Les fans trouvent toujours à nous surprendre!
Ceux du groupe Foo Fighters se sont rassemblés à un milliers de musiciens (batteurs, guitaristes, bassistes et chanteurs) pour interpréter tous ensemble la chanson « Learn to Fly », afin de convaincre Dave Grohl et son groupe de venir jouer dans la ville de Cesena, en Italie.
Postée hier, la vidéo a déjà dépassé les 6 millions de vues! Et elle les mérite. Impressionnant de coordination!

La réponse n’aura pas tardé… Dave Grohl a annoncé il y a quelques heures sur le Facebook officiel du groupe qu’il viendrait bientôt à Cesena!
Ci vediamo a presto, Cesena…. xxx Davide

Les jargons : la politique

Avez-vous remarqué que chaque corps de métier a ses codes, et son propre langage souvent incompréhensible au béotien? (quelqu’un qui utilise le mot béotien, par exemple, ça ne signale pas forcément un corps de métier particulier, mais sans doute a minima un lecteur d’Achille Talon).

Afin de guider mes semblables plus jeunes qui n’auraient pas encore appris sur le tas à décrypter ces galimatias abscons (oui j’écoutais Desproges aussi) du style « Darmok et Jalad à Tanagra » (là je préfère vous laisser chercher dans Google si vous ne connaissez pas), j’entame aujourd’hui un petit guide de conversation par domaine.


Premier exemple : la politique

– j’ai confiance en la justice de mon pays : elle protège les puissants, je ne devrais pas être inquiété pour mes fausses factures / la corruption / mes comptes en Suisse. Mes collègues ont bien réussi à s’en sortir, eux!

– ce n’est pas ce qui préoccupe les Français : C’est un sujet gênant où moi ou mon parti sommes en faute, parlons d’autre chose.

– ne faisons pas le jeu de l’extrême-droite : j’ai des électeurs d’origine étrangère, ne parlons pas des sujets qui fâchent.

– je ne suis pas candidat : je suis candidat mais ce n’est pas encore le moment de le dire officiellement.

– je m’engage personnellement : tout élu vit aux dépens de celui qui l’écoute. Cette leçon vaut bien un 300 m2 dans le 16e au prix d’un HLM, sans doute.

– ce que veulent les Français : ce que mes conseillers en communication m’ont dit de dire d’après les derniers sondages.

Fandom : l’autre fan, ce larbin.

Petite histoire personnelle de l’exploitation du fan par le fan depuis le petit bout de ma lorgnette…

J’ai créé mon premier site web vers la fin des années 90, un petit site fourre-tout pour parler des séries télévisées que j’aimais. A l’époque, il n’y avait pas ou peu de forums, plutôt des newsgroups et newsletters, presque tous anglophones. Un des premiers mails que j’ai reçus disait « La page est pas mal, mais vous devriez faire gagner des coffrets de la série ». Je suis restée pantoise. J’ai expliqué au visiteur visiblement distrait que c’était un site personnel, fait sur mon temps libre afin de partager mon amour de la série et proposer des infos aux lecteurs. Et que comme il ne me rapportait rien et que je n’avais aucun lien avec les diffuseurs, je ne pouvais pas me permettre d’offrir des VHS ou des DVD aux gens comme ça (d’autant que j’avais du temps libre parce que je venais de finir mes études et je n’avais pas encore un travail…). Il l’a mal pris. Ouah l’autre, il pouvait pas savoir, il croyait que c’était un site officiel.

anim_cat tongue
Lire la suite

Pourquoi je revends les livres que je ne compte pas relire

8. Parce que j’ai dû être bibliothécaire dans une vie antérieure (peut-être à Alexandrie s’il faut respecter le trope des réincarnations glamour).

ook-librarian

7. Pour l’argent (ça rapporte rien ou presque, sauf les livres récents et encore. 1h de transport, 1h de queue et 2 librairies pour ramener 3 Eur contre 3 kilos de bouquins, c’est minable, ça paye même pas le cappuccino Starbucks à côté de Gibert Saint-Michel).

6. Parce qu’il faut pas gâcher.

guyroux_faut pas gacher

5. Pour faire de la place sur mes étagères pour les prochains.

4. Pour faire de la place dans ma tête aussi.

3. Pour être une consommatrice responsable, qui recycle au lieu de jeter après consommation.

anim_gamin se fait book-lyncher

2. Pour les gens qui, comme moi, recherchent des trucs improbables parus il y a 15 ans et jamais réédités. Et qui sont bien contents que quelqu’un les ai conservés jusque-là.

Mais surtout :

1. Parce que quand je jette un livre ou que je détruis un document écrit, j’ai l’impression d’être un Nazi faisant un autodafé. Et ça, c’est mal. Mal à peu près comme un petit cake de la taille d’un gros petit cake.

indiana jones hitler

Shopping : Muji, le paradis nippon des intérieurs zen, disponible en France

Muji est une enseigne japonaise qui s’implante depuis une dizaine d’années en France. Elle avait commencé par une boutique aux Halles, bientôt suivie de magasins dans le Marais, vers Saint-Sulpice, et autres quartiers aisés. Parce que, il faut bien l’avouer, outre que le zen est toujours tendance, ce n’est pas donné. Certes. Mais c’est de la bonne qualité.

Muji_01

Ça doit marcher pas mal sur Paris, parce que les Tokyoïtes ont au moins une problématique commune avec les Parisiens : le manque de place. Et Muji vend des objets pratiques, à l’encombrement minimal et d’une sobriété monacale dans le design, à base de bois, carton, et plastique blanc translucide pour les accessoires. A quoi s’ajoutent le lin et le coton pour les vêtements et le linge de maison (car ils en proposent également, mais pas dans tous les magasins. Ca dépend de l’espace disponible, il y a dans certaines gares des petits « Muji to go » qui se concentrent sur les accessoires de voyage).

Muji_06
Lire la suite

Hit de pub : des pubs dans le métro qui illustrent bien le quotidien parisien…

Les pubs ont tendance à idéaliser le monde pour mettre en valeur les produits qu’elles viennent. Récemment des campagnes d’affichage dans le métro jouaient au contraire sur les côtés moins glamour de la vie à Paris.

Celles de Netflix pour la série « Better Call Saul » (sur un avocat sans scrupules), il y a quelques semaines :

FA_pub_Netflix_RATP_1

FA_pub_Netflix_RATP_2

Je suis étonnée que la campagne ait passé les foudres du CSA ou de je ne sais quel comité de censure des affichages publics. En tout cas, elle est très bonne…

Et depuis peu, cette pub pour Voyages-sncf (l’affiche indiquant le site figure sur un panneau adjacent) :

FA_pub_ratp voyages sncf

C’est bien : maintenant on n’essaie même plus de nier que la ville est crade et que les gens sont malhonnêtes et mal élevés, c’est carrément devenu partie intégrante de son image. Youpi.

Problème d’image d’en-tête

Pour des raisons indépendantes de ma volonté et bien que j’ai re-sélectionné mon image d’en-tête customisée, c’est une image aléatoire du thème qui persiste à s’afficher (thème Twenty Eleven).

Si quelqu’un sait comment régler ça, merci. Sinon il faudra que je cherche ce soir en rentrant du travail…

EDIT : apparemment, le problème était général à tout WordPress, et est rentré dans l’ordre, mais il faut réinstaller les images d’entête à la main. Normalement elles sont encore sauvegardées, il suffit de les re-sélectionner dans Paramètres / Settings, et maintenant il la conserve.

Exploration urbaine : idéal féminin inatteignable…

ideal feminin

Vous pensez que je ne fais que blaguer, mais comme c’est plus net, plus joli, plus « hygiénique », je ne serais pas plus étonnée que ça qu’une telle mode se développe réellement d’ici quelques années… Après tout, il y a bien des tarées qui se font raboter le petit orteil pour avoir un pied plus fin dans leurs escarpins de luxe!