Noob, projet star du crowdfunding, un rêve de geek devenu réalité

En France aussi, un projet de geek bat des records de crowdfunding.

Connaissez-vous Noob, la web-série racontant les aventures d’une guilde de nuls dans un jeu vidéo de rôle en ligne (MMORPG)? Déclinée en musique, BD, et romans, la série cartonne auprès de fans aussi passionnés que ceux de Hero Corp.

L’équipe a même été démarchée en 2008 par la chaîne de télé des geeks, Nolife, qui leur a donné quelques moyens supplémentaires pour les dernières saisons en date. Mais le créateur, le Toulonnais Fabien Fournier, voyait plus loin, et il a fait le pari du financement participatif pour tenter de concrétiser son projet : un long métrage Noob. Pour cela, il a créé sa page sur Ulule, l’un des principaux sites français de crowdfunding. Les projets n’y sont d’ailleurs pas tous des projets artistiques ou de geeks.

Modestement, il ambitionnait d’atteindre un budget de 35 000 Eur afin d’offrir « un moyen métrage de qualité honnête » à ses fans. Il espérait bien que les afficionados qui à chaque épisode faisaient exploser les compteurs de Wat.tv le suivraient dans l’aventure. Il n’a pas été déçu.

Le budget a été atteint très rapidement, et dépassé. L’équipe a donc ajouté tout un tas de « niveaux » (baptisés des Hauts Faits, dans un esprit jeu de rôle) de budget débloquant de nouveaux développements au projet : doublage par des acteurs anglophones pour exporter la série, effets spéciaux rajoutés, un moyen métrage annexe en plus, relié à l’intrigue du long métrage. Et Graal à 333 333 Eur : réaliser non un film mais carrément une trilogie Noob.

Là encore, à la surprise d’un peu tout le monde, y compris le créateur.

A la clôture hier de la collecte sur Ulule, le projet affichait fièrement 682 161 EUROS, provenant de 11 936 contributeurs, soit presque 20 fois le budget initialiement demandé! Le record européen (si on exclut un projet monté via Kickstarter, la principale plate-forme américaine, qui héberge aussi quelques projets de notre continent).

De quoi également largement débloquer le dernier « Haut Fait » prévu par les créateurs, à savoir :

« 500 000 : Pour le moment, ce n’est pas prévu dans le budget car c’est quelque chose de très ambitieux, mais avec un tel palier, on serait en mesure de mettre en scène un match de FLUXBALL (le sport officiel du monde d’Olydri basé sur les flux élémentaires) ».

Maintenant, il y a du pain sur la planche pour eux pour produire tous les bonus promis aux contributeurs. Le projet va également donner du travail (rémunéré!) à pas mal d’artistes et artisans dans un domaine boudé par les producteurs habituels français. Longue vie au projet…

Plus de détails dans les articles suivants :

http://www.ecrans.fr/Noob-le-film-crowdfunding-niveau,16381.html

http://www.ecrans.fr/Noob-les-fans-s-offrent-une,16456.html

http://www.ecrans.fr/Noob-la-guilde-star-du,16581.html

Une réflexion au sujet de « Noob, projet star du crowdfunding, un rêve de geek devenu réalité »

  1. Ping : Le crowdfunding du jour : l’exemple à ne pas suivre, et conseils pour se lancer | Fan Actuel

Les commentaires sont fermés.