Quatrains du métro parisien N°8 : Japan erre l’âne

Quatrains du métro parisien – N°8

Japan erre l’âne

Les touristes perdus s’agglutinent au tournant

Qui scrutant les panneaux, qui regardant son plan.

Mais j’ai beau compatir à leur sourde détresse,

j’aimerais que du couloir ils dégagent leurs fesses.

Une réflexion au sujet de « Quatrains du métro parisien N°8 : Japan erre l’âne »

  1. Ping : Journée de la poésie : mes poèmes du métro | Fan Actuel

Les commentaires sont fermés.