Concert : Corson à l’Olympia, le retour – 5 juillet – review, photos, vidéos

On était contents d’apprendre, il y a quelques semaines, que ce serait à nouveau Corson, le chanteur pop rock originaire de Lorraine, qui assurerait la première partie du concert replanifié de Morten Harket à l’Olympia (celui du 14 mai ayant tourné court suite à une extinction de voix). Il en semblait statisfait aussi, sur les réseaux sociaux, après le bon accueil qu’on lui avait réservé la première fois.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il nous en a remerciés en sortant après son soundcheck signer des autographes et prendre des photos avec les fans nombreux présents à l’entrée des artistes. Contrairement à la fois précédente où pour la plupart on ignorait qui il était, beaucoup l’avaient vu et apprécié sur scène le 14 mai. L’accueil avait donc été beaucoup plus chaleureux.

Cela s’explique aisément : voix puissante et versatile, mélodies lyriques, paroles  (en anglais essentiellement), le parallèle avec A-ha est facile à trouver. Du coup, je ne connais quasiment personne qui soit ressorti du 14 mai ou du 5 juillet en n’ayant pas aimé sa performance. Félicitons celui ou celle qui a eu la bonne idée de le positionner en première partie de Morten Harket.

Pour l’occasion, il a changé un peu sa setlist (avait-il peur qu’on s’ennuie? Aucun risque). Il avait aussi changé de violoncelliste, Guillaume Bongiraud étant remplacé par une demoiselle. Il me semble que le set a été un peu plus long que la dernière fois, ou bien j’en ai plus profité parce que je connaissais mieux les titres. Il a donc enchaîné :

Make a stand
Made of Pain
We’ll come again
Raise me up
Sunday Bloody Sunday (cover de U2, pour les deux du fond qui l’ignorent)
Loud

En ouverture, il a interprété Make a stand, une ballade qui n’est pas encore disponible mais sera promet-il sur l’album qui sortira à la rentrée. Il a enchaîné sur Made of Pain, en primeur.

Comme on était juste devant les baffles, sur Made of Pain les basses faisaient trembler tous les os et mieux valait ne pas être cardiaque. Mais merci à Sony pour ses micros HD, mon appareil photo (un DSC-HX9V, pour ceux que ça intéresse) a encaissé sans broncher et « équalisé » tout ça. De l’utilité du bon matériel pour garder de bons souvenirs de concerts…

We’ll come again, son 2e single, a suivi. Une ballade entêtante où sa voix se déploie dans les graves et les aigus.
Il semblait plus assuré que la dernière fois, ayant maintenant l’assurance qu’on ne lui jetterait pas des tomates pour faire venir Morten plus vite. Ayant déjà la version live du 14 mai, j’ai délaissé l’appareil photo pour me lever et chanter à pleins poumons. J’aime les chansons qui permettent de se lâcher vocalement, et celle-ci en est une.

Ensuite, il a annoncé avoir réfléchi avec ses musiciens à sa setlist en espérant ne pas nous décevoir, et il a choisi cette chanson du groupe qui lui a donné envie de faire ce métier : Sunday Bloody Sunday de U2. Reprendre du Bono n’est pas donné à tout le monde, mais Corson s’en est tiré magistralement, et le moins qu’on puisse dire est qu’il y a mis de la conviction, jugez vous-mêmes :

En prime, après avoir loué la convivialité qui s’était installée avec pas mal d’entre nous sur les réseaux sociaux, il a eu la grande gentillesse de souhaiter un joyeux anniversaire à une fan qui se trouvait fêter ce jour-là ses 40 ans. Je ne sais pas s’il a vu sa réaction, mais elle a bondi de joie et de surprise, donc merci encore.

Corson sera samedi 12 juillet à Roubaix à l’affiche du NRJ Hits Music Tour.

Et le 14 novembre, il donnera son premier concert en tête d’affiche au Café de la Danse, près de Bastille à Paris.

(on a déjà trusté une partie de la salle, mais il est encore temps de prendre vos places).

Plus de dates annoncées sur le forum, que j’essaie de tenir à jour de ses nombreux festivals d’été.

http://corson.forumdefans.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s