Parisienne mais presque : mise à jour de Windows sur (entre autre) Lumia : Cortana

Hier matin, en me levant, je découvre sur mon téléphone qu’il y a une mise à jour à faire, qui n’a pu aboutir. Parce que je le mets en mode avion la nuit, depuis que j’ai été réveillée à 3h du matin par un connard bourré qui s’était trompé de numéro.

J’ai un Lumia, depuis deux mois. Pour plein de choses, j’en suis très contente, et pour d’autres, moins. (j’ai un long post à faire sur le sujet, j’y reviendrai un autre jour)

Suite à cette mise à jour « critique », je me retrouve avec une icône étrange sur mon écran d’accueil, Cortana (deux cercles concentriques qui pulsent). Cliquant dessus, elle aussi me dit ne pas pouvoir fonctionner sans localisation. C’est quoi ces applis à la con qui ont toujours besoin de localisation et de réseau pour fonctionner, ce qui 1) consomme de la batterie 2) consomme du forfait d’échange de données et 3) les rend inutilisables dans le métro, ce qui représente quand même un des usages principaux des smartphones pour les urbains…

En me renseignant sur le ouèbe, je découvre que Cortana est « l’assistante d’intelligence articielle » de Windows. Siri version Windows, quoi. Là je m’interroge à nouveau. C’est le nouveau snobisme d’avoir un assistant personnel? Déjà qu’on a du mal de nos jours à différencier, parmi les gens qui parlent tout seuls dans la rue, ceux qui sont au téléphone avec un kit mains libres de ceux qui sont timbrés… Et qu’on est pollué constamment dans les espaces publics par les abrutis qui écoutent leur musique sans écouteurs, ou ceux qui tiennent leurs conversations privées à 80 dB assis à côté de toi dans le RER, je ne crois pas que ce soit une excellente idée d’y ajouter les « assistants » de smartphone à qui on parle, histoire de s’imaginer qu’on est Tony Stark le milliardaire parlant à Jarvis, son IA majordome. Google m’allait très bien, merci. Aaaah, oui je sais, l’inconvénient de Google c’est qu’il faut savoir écrire un minimum. Pck 6non lé recherch ékrit kom sa march pas bi1. De toute évidence, c’est compliqué pour certains.

cortana

Et puis ces formulations d’hôtesse faussement personnalisées, j’ai l’impression de lire des mailings de la Redoute… Vous savez, ceux où c’est le directeur commercial qui vous écrit lui-même pour vous proposer une réduction exceptionnelle, car vous êtes une de leurs meilleures clientes et il tient à vous garder (vu que l’historique de vos achats chez eux se limite à une unique housse de couette en solde il y a 10 mois, vous vous demandez comment ils font leur chiffre dans ces conditions).

Alors que Cortana ne puisse pas faire grand-chose sans réseau, je le comprends. Mais la localisation avant même de savoir ce qu’on va te demander (évidemment si la question est « où est la station service la plus proche », ok. Mais moi je pose plutôt des questions du genre « C’est qui déjà l’auteur de la bio sur Cléo de Mérode? »), franchement, à part pour jouer à Big Brother, c’est incompréhensible.

Moralité : clic long sur l’icône, et hop « désépinglé de l’écran ». Cortana, retourne à la niche, il est peu probable que je fasse appel à toi un jour. Je préfèrerais encore faire la conversation aux personnages de mon jeu Frozen.

Publicités