Parisienne mais presque : aider les touristes dans le métro (1)

J’aime bien en général aider les touristes, mais il faut qu’ils y mettent un peu du leur.

Si on n’a aucun langage en commun, demander juste « Paris » « tour Eiffel » sur le quai de la gare du Nord est inutile (j’en parle deux dont la plus répandue dans le monde occidental, et j’ai des rudiments d’une troisième. C’est déjà pas mal, je trouve).
Oui, on est à Paris.
Oui, le train qui arrive continue dans Paris.
Mais aucun des trains qui passe ici ne dessert la Tour Eiffel. Et insister en répétant Tour Eiffel d’un air contrarié ne sert à rien, si tu ne comprends pas quand je te dis qu’il faut aller prendre le RER C. Je ne peux pas changer le plan des lignes.

Alors tu regardes le plan avant de poser des questions idiotes, y a des couleurs, si tu sais déchiffrer l’alphabet, tu devrais t’en sortir.

Et puis tu évites de demander à des gens qui sont sur le point de monter dans leur train. Ils ne vont pas le rater pour prendre le temps d’apprendre dans quelle langue t’expliquer que tu n’es déjà pas dans la bonne gare.

anim_john cleese_the stupid

Publicités

4 réflexions au sujet de « Parisienne mais presque : aider les touristes dans le métro (1) »

    • Si j’ai le temps, je me détends… Mais si je n’ai pas le temps, ça m’agace profondément les gens qui n’ont fait AUCUN effort pour prévoir leur itinéraire, et qui en plus te reprochent de ne pas être un poteau indicateur ambulant et polyglotte censé pallier à leur ignorance et leur imprévoyance.

  1. Ping : Parisienne mais presque : aider les touristes dans le métro (4) – des fois on le fait, si si | Fan Actuel

Les commentaires sont fermés.