Parisienne mais presque : aider les touristes dans le métro (2)

Un jour, un touriste, une question débile.

Or donc, ce jour-là, Gare du Nord, un jeune homme consulte la carte du réseau parisien, l’air perdu.
Ca se confirme quand il me demande si je connais Paris. Question à laquelle quiconque ayant un peu vécu à Paris va répondre par « Un peu », parce que même en ayant vécu 50 ans à Paris, je pense qu’on n’en connaît pas tous les recoins. C’est un peu comme la culture et la connaissance en général : celui qui ne sait rien croit qu’il en sait assez. Celui qui en sait un peu plus sait qu’il ne sait pas grand-chose.

Donc, je lui demande où il veut aller.
« Vous savez quelle ligne je dois prendre pour aller au Ministère de la Jeunesse et des Sports? »
*blink blink*
Oh ben oui, j’y vais tous les jours… Je suppose que le jeune homme y a rendez-vous, et je lui demande donc si on lui a donné une adresse.
« Non, je ne pensais pas que c’était si grand Paris. Et je n’ai pas internet sur moi ».

anim_eyes


Ah ouais, quand même.
Pourtant le gars a l’air d’un jeune urbain un peu altermondialiste mais pas trop, enfin il n’a pas l’air de débarquer d’une grotte au fin fond de l’Alterkistan oriental, non plus?
Et tu croyais que c’était grand comment, Paris? Les Champs-Elysées, l’Elysée et la tour Eiffel regroupés autour d’une seule place, avec un Notre-Dame en guise d’église locale et un Café du Commerce?

Bon, j’ai le temps et je suis d’humeur charitable, donc je consulte mon téléphone, où Google et Wikipédia m’indiquent que le Ministère se trouve Avenue de France dans le 13e. Je connais l’avenue, ce sont les nouveaux quartiers d’affaires autour de la Grande Bibliothèque. De mémoire, c’est l’arrêt Olympiades de la ligne 14, même si le plan à côté de nous indique qu’on peut y aller par un tram, mais encore faudrait-il rejoindre le tram.
Ceci dit, contrairement au jeune homme, je sais que 1) Paris, c’est grand. L’avenue de France ça doit être assez long. Et 2) un ministère aussi c’est grand. Il est probable qu’ils aient plusieurs adresses.

En même temps, si le gars n’a pas d’adresse précise à fournir, je commence à soupçonner que soit il y a une manif ou un quelconque événement pseudo-culturel (auquel cas ils sont quand même couillons de ne pas donner d’adresse), soit, étant jeune et sportif, il a conçu un projet pour lequel il souhaite un soutien financier, et il pense qu’il suffit de débarquer devant le ministère pour voir quelqu’un qui lui donnera une subvention.

Bref.

Je lui indique donc qu’il faudrait prendre la ligne 14. Il me répond qu’on lui a parlé de la Place d’Italie.

anim tumblr_m7p73jXNeE1r0a9ov

C’est vrai que sur le plan, ce n’est pas loin. Mais je visualise assez bien la Place d’Italie, et ce n’est pas super près non plus…

Mais ignorant les conseils de la régionale de l’étape que je suis, le jeune homme poursuit son idée de ligne 5 et demande « comment ça se passe » et où il peut trouver la ligne 5. Heureusement, il remarque de lui-même que les portillons de ladite ligne sont juste à côté, et il part en me remerciant.

Mouif.

A l’heure qu’il est, il doit encore errer quelque part dans le 13e arrondissement, à la recherche d’un ministère que jamais-z-il ne trouva.
Et après il dira que c’est la faute des extra-terrestres.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Parisienne mais presque : aider les touristes dans le métro (2) »

  1. Ping : Parisienne mais presque : aider les touristes dans le métro (4) – des fois on le fait, si si | Fan Actuel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s