Produits dérivés Disney pour Marvel : les filles volontairement mises à l’écart?

Après le drame du jeunisme dont je parlais hier, parlons un peu sérieusement d’un autre problème.

Alors que Uniqlo, après Celio, a lancé également une nouvelle collection de T-shirts Star Wars, je me désole toujours que, alors que la culture geek est devenue répandue, seuls les hommes puissent se procurer des articles de ce genre. Certes, Star Wars n’est pas exactement une série paritaire, mais quand même, la princesse Leïa et la reine Amidala ne comptent pas pour des prunes… et puis n’en déplaise aux partisans de la représentation, on n’est pas obligé d’être du même genre, du même âge ou de la même couleur qu’un personnage pour pouvoir s’intéresser ou s’identifier à lui. En tout cas moi, je me suis toujours plus facilement identifiée aux personnages adultes qu’aux enfants ou ados quand j’étais gamine, et je m’intéressais indifféremment aux hommes ou aux femmes… du moment qu’ils étaient substantiels.

Star wars old school

Et là, je tombe sur l’article ci-dessous sur le site The Mary Sue (qui explore le fandom avec un regard féminin et / ou féministe, mais de fan avant tout), écrit (paraît-il) par une personne ayant travaillé pour Disney, et qui expliquerait pourquoi les personnages féminins de Marvel (dont comme Star Wars, les droits sont détenus maintenant par la firme de Mickey) sont si peu représentés sur les produits dérivés.

Les Femmes Invisibles : pourquoi Gamora et la Veuve Noire sont absentes des produits dérivés Marvel, et qu’est-ce qu’on peut y faire?

En résumé (de l’article en anglais), la stratégie marketing de Disney est d’avoir acheté les droits de Marvel afin de récupérer le marché masculin, point. Ils n’ont aucune intention de faire quoi que ce soit pour panacher le public et s’adresser aux fans féminins des super-héros, parce qu’ils occupent déjà largement le marché féminin avec les princesses et autres Violetta.

picnic8

Ca me désole, mais le fait est qu’au Disney Store, j’ai beau scruter, outre le fait que la majorité des articles sont à destination des enfants, les vêtements Star Wars et Marvel existent exclusivement en modèle pour garçons… Pas de coupe pour fille. Vous me direz, jusqu’à l’adolescence, les coupes sont assez unisexe, et on peut très bien acheter un pyjama de garçon en 10 ans pour une fille. Mais le fait est que dans les stéréotypes sexués, Disney joue à fond la carte du rose pour les filles et du gris pour les garçons… D’ailleurs ils sont tellement à fond sur le gnangnan niais pour les filles, que même si j’adore Frozen, je ne trouve quasiment rien chez eux que je puisse acheter. Inversement, vous aurez du mal à trouver un article même Reine des Neiges pour les garçons (alors qu’il y a quand même des personnages masculins positifs : Kristoff, Olaf et Sven. Quoi, même un renne et un bonhomme de neige ça compte!).

C’est quand même étrange qu’une compagnie qui est autant axée sur le profit tourne volontairement le dos à la fois à la moitié du marché de chaque secteur…

Plus sur le même sujet :
Une vidéo (d’un gars) en anglais expliquant schémas à l’appui la disproportion entre le temps de présence à l’écran de Black Widow et de sa représentation sur les produits dérivés :

Un autre article en anglais sur le sujet.

Publicités

13 réflexions au sujet de « Produits dérivés Disney pour Marvel : les filles volontairement mises à l’écart? »

  1. ben oui on n’est pas obligés d’être velu(e)s pour porter des t shirt de Chewbaka (Shewbaka? ) ; Je trouve la vidéo hyper intéressante, au début sa comparaison entre l’intérêt qu’on porte à la série Avengers et au féminisme m’a laissée sans voix vu que le féminisme c’est juste exiger que la moitié de l’humanité obtienne les mêmes droits…. (tout mec a au moins une maman peut-être une soeur pour laquelle ils voudraient des droits… j’espère).

    • Curieusement (ou pas), il y a quelques années avant que les droits de Star Wars soient rachetés par Disney, j’avais acheté un joli T-shirt pour fille Star Wars… Ce qui m’incite à penser que l’article a raison car en fait la situation s’est aggravée!

      • Pourtant les femmes achètent bcp ça me semble contre productif… mais bon chercher à comprendre est une perte de temps.

  2. et c’est donc pour ça en fait que j’achète plein de tshirt geeks chez Célio (pour moi et pour offrir) car ils font souvent des séries sur les super héros ou sur star wars qu’on ne trouve pas dans les magasins pour filles! je propose qu’on fasse une descente de filles chez Célio et qu’on occupe TOUTES leurs cabines d’essayage pour protester ^^

  3. Oh, Alex Day xD
    Je me souviens de sa vidéo sur Twilight, c’était hilarant. ^^

    Je ne suis pas sûre que les films Marvel réussissent à passer avec succès le test de Bechdel, alors le merchandising, n’en parlons pas… ^^;;;
    Je crois qu’on est condamnées pour un bon bout de temps encore à devoir s’identifier à des héros masculins et à être ignorées par le marketing. Après tout, nous ne représentons que 50% de la population hein~~

    Concernant Disney, je pense qu’ils y perdent à ne pas développer des produits pour les filles mais aussi pour un public plus adulte. C’est un peu comme si la modernité des derniers films ne se reflétait pas dans la réalité et que les concepteurs des produits dérivés n’arrivaient pas à suivre la tendance.

    Bon, en même temps, j’y connais rien à l’économie ni au marketing, donc on va dire qu’ils ont raison de faire comme ils ont toujours fait? 😉

    • Le pire c’est que c’est sans doute aussi la faute du public et/ou des parents du public. Une vendeuse US expliquait qu’une mère lui avait demandé un t-shirt « avec des super-héros », et avait rejeté tous ceux montrant Wonder Woman ou autre super-héroïne, même au milieu d’un groupe de 5-6 genre Avengers. Elle a fini par expliquer qu’elle ne voulait pas de femme sur le T-shirt parce qu’elle soupçonnait que son fils avait des tendances « douteuses » et qu’elle ne voulait pas l’encourager dans cette voie… Alors déjà, ça craint. Et en plus c’est débile : ce n’est pas en lui mettant sous le nez exclusivement des dessins de mecs en spandex que ça va changer sa future orientation dans le sens qu’elle veut, hein… ^^

  4. Eh bé, y’a plus qu’à apprendre à coudre 😉
    Sérieusement, mes filles sont encore trop petites, mais j’ai déjà commencé à « initier » la grande à Star Wars (l’épisode 4, le plus soft de toute façon), ça lui a bien plu… et je n’exclus pas de lui personnaliser ses habits moi-même, si un jour elle le demande. En plus, ce sera bien souvent plus joli que ce qu’on trouve dans le commerce…
    Mais c’est vrai que c’est lamentable…

    • Je sais coudre, à peu près, mais le problème c’est le temps et la difficulté à porter le truc une fois fini s’il est trop près du cosplay!

  5. Ping : Même Forbes s’offusque de la bête stratégie commerciale Disney excluant les filles de Marvel et de Star Wars… | Fan Actuel

  6. Ping : Cinéma : Star Wars : le Réveil de la Force | Fan Actuel

Les commentaires sont fermés.