Fandom : les choses qui me font fuir chez les fans

Si si, j’aime être fan… Mais il y a des signes qui pour moi sont comme des petits drapeaux rouges qui s’agitent quand un ou une de mes semblables les manifestent. Des signes qu’il y a peu de chances qu’on s’entende.
Comme on dit, qui se ressemble s’assemble. J’ajoute : qui ne se ressemble pas y gagne à s’éviter…

anim_cat gets stolen

  1. Le mytho : « Moi je suis fan depuis (une date avant la création du groupe ou les débuts officiels ) ». Alors d’une part, il y a peu de chances que ce soit vrai, et d’autre part, ce n’est pas un concours à celui qui pisse le plus loin. Comme dit une copine qui le tient du chanteur de son groupe « L’important ce n’est pas d’être dans les fans du début, c’est d’être encore là à la fin ».
  2. Le faux ami : les gens qui appellent par leur vrai prénom les artistes qui ont un pseudo. Si ce sont des potes à vous, ok, mais sinon, ça signe un peu la volonté de forcer une intimité qui n’existe pas. Le vrai nom c’est pour les proches et le pseudo pour l’activité professionnelle / artistique. Si tu es fan, désolée d’enfoncer le clou mais tu n’as affaire qu’à Pseudo. (Accessoirement, ça m’énerve tout autant qu’on utilise mon vrai prénom sur un forum au lieu de mon pseudo, et pourtant je ne suis pas connue.)
  3. Le frimeur : ceux qui parlent volontiers (sans qu’on leur demande d’ailleurs) de leur relation avec le roadie / le masseur / le manager ou autre proche de Artiste. *
  4. anim_ferret stuck

  5. Le disque rayé : ceux qui répètent dans chaque commentaire ou une fois par semaine leur photo, leur rencontre, etc. Un peu ça va, trop ça fait plus nolife plutôt qu’envie, à dire vrai.
  6. L’égocentrique : ceux qui, quand on leur fait une remarque, rétorquent que c’est de la jalousie. Non non je t’assure, même si je n’étais pas fan du même artiste, je trouverais quand même ton comportement débile. Promis. Par contre, refuser l’idée même que des gens puissent ne pas avoir les mêmes valeurs que toi et donc trouver ton comportement débile, c’est égocentrique.
  7. Le bisounours : Les discours pleins de coeurs, d’étoiles et de poèmes. Venant d’une fan de 12 ans de Mon Petit Poney, ok, c’est normal. Passé 20 ans, on se pose des questions.

anim_gollum_no

* Mon allergie à ces comportements est une des raisons pour laquelle je suis rarement dans les bons plans ou dans les cliques : je suis incapable de faire de la lèche aux arrivistes et à ceux qui ont réellement des « connexions ». Ca m’est arrivé quelques fois d’être en situation de profiter de connexions, mais à chaque fois, j’avais sympathisé avec la personne par affinités avant même qu’elle ne soit en position de quoi que ce soit. Et accessoirement, les personnes en question ne criaient pas sur les toits leurs connexions, précisément pour éviter d’être cerné de parasites faux-culs… Donc je découvrais au dernier moment que ah bon, y’a moyen de moyenner?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Fandom : les choses qui me font fuir chez les fans »

  1. ^^ Comme les fans de Harry Potter qui cherchent à te prendre en faute sur une citation en te demandant de citer dans quel tome on la trouve!!! get a life!

    • Ah, j’ai échappé à ça! Mais oui effectivement, j’ai oublié les extrêmistes qui considèrent que tu n’es pas fan si tu es moins fan qu’eux. Euh… C’est bon, c’est pas un concours, et si c’en est un, on vous laisse la 1e place…

Les commentaires sont fermés.