Fashion victim : la mode, les vêtements à trous et l’histoire du roi nu

Divers vêtements à la mode comme ceux-ci, vus dans différentes enseignes, m’ont rappelé récemment l’histoire du Roi nu.

le roi nu

Dans cette histoire, les héros, pour se débarrasser d’un méchant roi, se font passer pour des tisserands et lui présentent un habit qui, d’après eux, n’est visible que par les personnes intelligentes. Evidemment, le roi ne peut pas admettre qu’il ne voit rien, il prétend donc (ainsi que toute sa cour) qu’il voit les pantalons inexistants que lui tendent les faux tisserands. Il se présente ensuite complètement nu devant ses sujets.

J’ai l’impression que la mode fonctionne un peu de la même façon, par moments. On essaie de nous vendre des concepts totalement improbables et malpratiques (les bottes fourrées en été. Celles ouvertes sur le gros orteil en hiver. Les bottes en plastique par temps sec – et chaud -. A croire que le top de la tendance, ce sont les pieds qui puent ou la goutte au nez), et si on a le malheur de ne pas adhérer, on nous dit que c’est parce qu’on est trop bêtes ou pas assez à la mode pour comprendre.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Fashion victim : la mode, les vêtements à trous et l’histoire du roi nu »

  1. Ping : L’art ou la Cuistre : FIAC Hors les Murs et Saint-Gobain fête ses 350 ans | Fan Actuel

Les commentaires sont fermés.