Exposition mode : Jeanne Lanvin au Musée Galliera

Jusqu’au 23 août, se tient au musée Galliera une exposition dédiée à l’une des fondatrice du style français contemporain, Jeanne Lanvin.

lanvin_1

Jeanne Lanvin a commencé sa carrière comme modiste (pas modeuse : elle travaillait dans la confection de chapeaux) en 1880 à 13 ans. Quelques années plus tard, elle ouvrait sa première boutique, devenue plus tard la maison de haute couture à son nom, la plus ancienne encore en activité. Bien que Lanvin, racheté plusieurs fois, ne soit plus présent dans la haute couture, ils restent associés à une réputation d’élégance et de qualité dans les accessoires et la parfumerie.

Jeanne Lanvin ne se laissera jamais enfermer dans un style, mais des symboles reviennent régulièrement dans ses collections. A commencer par le logo stylisé de la mère et sa petite fille, inspiré d’une photo de Jeanne avec sa fille Marguerite présentée dans l’exposition, qui figure aussi sur les flacons de parfum.

lanvin_2

Le noeud, symbolisant cette relation, parfois hypertrophié comme sur la robe Cavallini ci-dessus, dont il est le seul ornement.

La Marguerite, autre référence à sa fille.

Les surpiqûres feront partie très tôt d’une signature Lanvin, certaines pièces n’ayant pas d’autre décoration. Quand on voit la minutie des points et des motifs, notamment sur le manteau recouvert de lacets de cuir cousus, c’est plus que suffisant.

On note aussi que sur beaucoup de pièces, les ornements sont concentrés sur un seul endroit: les manches, ou le dos, ou les poignets…

Les bleus, entre autres couleurs auxquelles elle prête tant d’attention qu’elle fonde une usine de teintures pour alimenter ses ateliers.

lanvin_5

L’exposition est sponsorisée par Swarovski, dont les cristaux sont présents sur plusieurs modèles.

Comme souvent au musée Galliera, les photos sont interdites. On se rattrapera avec les cartes postales et le petit livret reprenant tous les textes de l’exposition et richement illustré de photos des robes.

Outre les robes, chapeaux et manteaux, l’exposition permet de voir de nombreux dessins préparatoires, dont je suis friande (cf ci-dessous un des marque-pages disponibles). Les esquisses de créateurs ont toujours un charme particulier, je trouve, un élan dur à retrouver parfois dans le vêtement. Il y a également des photos d’époque, des pages de la gazette Le Bon Ton, un flacon de parfum Arpège, et des souvenirs comme le nécessaire de voyage Vuitton de Jeanne Lanvin.

lanvin_3

Le moins: on se serait volontiers passé du commentaire dédaigneux du personnel de la boutique vexé qu’on ne prenne pas le catalogue hors de prix. Vous connaissez la différence entre un endroit chic et un endroit snob? Dans le premier, l’accueil est toujours excellent, même si vous n’êtes pas habillé en Dior et chaussé de Louboutin.

Vu le nombre d’expositions que je vais voir, et ayant un travail, je n’ai de toute façon pas le temps de lire les catalogues de chacune. Ne travaillant ni dans la mode ni aux beaux-arts, je n’ai pas non plus besoin de ce niveau de détail (ceux que j’ai lus ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable). Je ne vois donc pas pourquoi je m’encombrerais de livres que je ne pourrais pas lire, ma bibliothèque n’est pas là pour épater la galerie. Ceux que j’ai achetés s’empilent. Si un jour je dois me documenter sur le sujet pour écrire un pavé dessus, je retrouverai des livres sur le sujet à ce moment-là. En attendant, je tiens les rênes à mon hamster intérieur sur ce point. (le visuel est rigolo, tiens)

Informations pratiques :
Exposition temporaire Jeanne Lanvin
Jusqu’au 23 août 2015
Palais Galliera, 10 avenue Pierre 1er de Serbie, 75016 Paris
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h (seulement en temps d’exposition temporaire)
Nocturne les jeudis jusqu’à 21h
Fermé les lundis et les jours fériés
Tarif : 9 Eur (plein tarif)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Exposition mode : Jeanne Lanvin au Musée Galliera »

  1. Ping : Best of Fan Actuel 2015 | Fan Actuel

Les commentaires sont fermés.