Sherlocked

Ah ah, je reconnais un peu mes premières impressions de convention 🙂 J’en suis revenue, parce qu’après avoir vu pas mal de Q&As sur les dessous de fabrication, et ceux des acteurs, j’ai eu le sentiment d’avoir fait le tour. Mais c’est vrai que le principe de se retrouver entre fans permet de pouvoir s’exprimer sur le sujet sans crainte d’être pris pour un attardé ou quelqu’un de bizarre, et surtout, de papoter pendant des heures de détails du sujet qui n’intéressent que les fans! 🙂 Alors que les autres s’ennuient au bout de 5 minutes et changent de sujet…

June & Cie

En  tant que fan comme en tant que cinéphile, ça faisait un moment que je me disais qu’il fallait que je tente les conventions.

La Convention, ce monde mystérieux où les fans de tous poils se retrouvent pour échanger, sans distinction de couleur, d’origine ou de religion, et en apprendre toujours plus sur leur série/film/acteur (rayez la mention inutile) favori.

Connaissant la différence que je fais d’emblée entre fan et groupie (le/la groupie étant celle/celui dont le hurlement dépasse le suraigu pour vous faire saigner les oreilles, dont la culotte s’envole devant l’objet d’adoration et qui peut avoir un comportement potentiellement inapproprié)  vous comprendrez que cet univers me laissait circonspecte. Il n’y a pas un videur de débiles à l’entrée.

J’ai fini par faire le grand saut cette année. Sherlocked me tendait les bras.

Oui alors pour ceux qui vont bramer  » Oh non pitié ! Encore Sherlock », sachez que 1°…

View original post 1 098 mots de plus

Publicités