Fandom : pour celles qui partent voir Tokio Hotel aux USA

D’ici une semaine tout pile, Tokio Hotel entame la 2e partie de sa tournée Feel It All (oui, ils ont sorti un nouvel album il y a quelques mois, Kings of Suburbia, et fait une tournée en Europe, cf mes reviews précédemment sur ce blog).

Les dates de la 2e partie (en Amérique du Nord) ont été annoncées, avec des packs VIP comme pour la 1e partie:

Jul 27 – San Francisco, CA – The Fillmore: http://cncrt.ly/4Vq
Jul 28 – Los Angeles, CA – House of Blues: http://cncrt.ly/4Vr
Jul 30 – Anaheim, CA – House of Blues: http://cncrt.ly/4Vs
Jul 31 – San Diego, CA – House of Blues: http://cncrt.ly/4Vt
Aug 01 – Las Vegas, NV – House of Blues: http://cncrt.ly/4Vu
Aug 03 – Denver, CO – Summit Music Hall: http://cncrt.ly/4Vv
Aug 05 – Chicago, IL – House of Blues: http://cncrt.ly/4Vw
Aug 06 – Detroit, MI – St. Andrew’s Hall: http://cncrt.ly/4Vx
Aug 08 – Cincinnati, OH – Bogart’s: http://cncrt.ly/4Vy
Aug 09 – Cleveland, OH – House of Blues: http://cncrt.ly/4Vz
Aug 11 – Boston, MA – Paradise Rock Club: http://cncrt.ly/4VA
Aug 12 – New York, NY – Irving Plaza: http://cncrt.ly/4VB
Aug 15 – Baltimore, MD – Baltimore Sound Stage: http://cncrt.ly/4VC
Aug 16 – Philadelphia, PA – Theatre of Living Arts: http://cncrt.ly/4VD

En clair, ils refont la tournée d’été des clubs, je ne vais pas dire miteux car certains sont mythiques, dans lesquels ils ont souvent déjà tourné en 2008. Notamment ils repassent au Fillmore de San Francisco et au House of Blues de Anaheim, ainsi qu’à celui de Los Angeles (que je ne crois pas qu’ils connaissent en tant que performers) et Las Vegas. Ils seront également à New York le 12 août au Irving Plaza, qui s’appelait encore le Fillmore quand ils y ont fait deux concerts en février 2008.

Mandalay Bay - Las Vegas

Mandalay Bay – Las Vegas

Quelques conseils pour celles et ceux qui seraient tentés d’y aller, sous réserve que ça n’ait pas trop changé depuis 2008 :
– les House of Blues, du moins les deux que j’ai testés, interdisaient férocement les appareils photo (à Anaheim, avec détecteur de métal à la clé, pour les armes à la base, mais ça détecte aussi les appareils photo dans la plupart des cas. Donc les astuces genre « je le mets au fond du sac dans un paquet de biscuit / je le glisse dans le soutif », oubliez). Les vigiles vont jusqu’à fendre la foule pour aller confisquer ceux qu’ils voient, au milieu de la fosse, et sont très peu cools. Sinon il faut les laisser à la consigne à l’entrée, ce qui fait perdre du temps si vous êtes du genre à faire la queue pour le premier rang.
– les Fillmore, c’est un peu plus cool. Enfin pour les appareils photo. Il y a parfois aussi un détecteur de métal, mais c’est « juste » pour éviter les couteaux et autres armes. Vive les USA!

Le Fillmore San Francisco est un peu au milieu de nulle part. Enfin c’est pas la zone non plus (du moins ça ne l’était pas en 2008), il y a d’ailleurs le Japan Center à côté si vous voulez en profiter pour faire du stock de mangas ou autres spécialités nippones. Et il y a quelques snacks pour se ravitailler en vol, dont un café pas loin pour les pauses pipi en cas de file d’attente prolongée. Mais ce n’est pas non plus l’ultra-centre. Ceci étant, les transports en commun sont bien développés à San Francisco (de loin la ville que j’ai préférée aux USA, des quelques que j’ai pu voir ou entrevoir) et les bus assez pratiques. Alors pour l’hôtel, sauf à opter direct pour les transports en taxi, regardez où passent les lignes de bus qui desservent le Fillmore (sur Geary Boulevard) et qui vont vers le centre, et trouvez-en un dans le coin. Les quartiers touristiques se trouvent autour de Union Square (mais c’est cher) et au nord de Market Street, en particulier vers la côte. Evitez plutôt les quartiers situés au sud de Market Street, sauf vers Castro. Le Fillmore a aussi un chouette Hall of Fame de photos des artistes ayant joué là. Vérifiez donc, si possible, si TH a droit à la sienne.

House of Blues d'Anaheim

House of Blues d’Anaheim

Le HoB (House of Blues) Anaheim fait partie du village Disney, à l’entrée du parc Disneyland Californie (mais à l’extérieur). Il y a donc pas mal d’hôtels aux environs qui sont desservis par des bus/navettes touristiques qui partent du parc, c’est assez pratique pour s’y rendre. Une bonne occasion aussi de visiter le Disneyland US si c’est votre kif (et si vous le faites, profitez-en pour faire un gros poutou à Elsa de ma part dans les attractions Frozen, merci. Mais comme pour Disneyland Paris, les prix sont sans doute plus intéressants en réservant par internet qu’en achetant au guichet). Par contre, si vous voulez profiter du voyage pour faire du tourisme à Los Angeles autre que la visite de Disneyland, prenez peut-être un hôtel plus dans le centre pour la 2e partie de votre séjour, ou alors prévoyez de louer une voiture. Anaheim, comme son nom l’indique, est une ville différente, certes en bordure de L.A., mais comme L.A. fait 100 km2… c’est loin du Los Angeles touristique (Sunset Boulevard etc).

Soit dit en passant, le House of Blues Los Angeles, lui, se trouve SUR le Sunset Boulevard. Mais attention, le dit boulevard fait environ 40 km, donc ça ne veut pas dire grand-chose. Vérifiez bien sur un plan où se trouvent les hôtels par rapport aux salles… Et tant que vous y êtes, vous pourrez toujours aller voir le Viper Room pas très loin (enfin, en voiture…), où Tokio Hotel avait joué un petit showcase en début d’année pour lancer son nouvel album.

Le HoB Las Vegas se trouve au rez-de-chaussée du Mandalay Bay, un énorme hôtel comme on en trouve plein à Las Vegas. Le Mandalay communique avec l’hôtel pyramidal Luxor, assez connu, et pas si cher que ça au final car il commence à dater. A Vegas, les hôtels même cossus ne sont pas très chers (toutes proportions gardées) parce que la politique est plutôt d’attirer le touriste pour qu’il claque son argent dans les casinos et les spectacles. Le Mandalay Bay est situé tout près de l’aéroport, à côté de la partie la plus connue et la plus touristique du Strip. Donc ne vous laissez pas fourguer un hôtel à l’autre bout de la ville dans le Vegas historique Downtown : ça vous ruinerait en taxi et vous ferait perdre un temps considérable (45 mn d’autoroute…).
A noter qu’en 2008, si on achetait du merchandising à la boutique House of Blues attenante pour un certain montant, ça donnait le droit d’être dans une file d’attente prioritaire. Vérifiez donc si ce ne serait pas à nouveau le cas.

Attention si vous préférez réserver un hôtel pas cher mais loin : Las Vegas c’est immense, et les taxis se font un plaisir de vous balader pour gonfler la note s’ils devinent le touriste. Et sans taxi ou voiture, on ne fait pas grand-chose, même s’il y a des bus. Pour les jeunes qui iraient avec leurs parents : attention, la consommation d’alcool et les jeux d’argent (y compris les machines à sous qui sont juste à côté de la salle) sont interdits aux moins de 21 ans.


Tokio Hotel au Fillmore at Irving Plaza en février 2008…

Le Fillmore at Irving Plaza à New York est au centre-sud de Manhattan, dans des quartiers assez chic et donc assez chers. Après, à New York comme à Paris, ça peut vite changer d’une rue sur l’autre, mais ça reste assez sûr. C’est trop tard pour trouver un hôtel pas cher (et ce n’est pas la bonne saison non plus), alors bon courage. Si l’occasion se représente, réservez dès que possible car les hôtels à New York sont hors de prix, même pour des trucs pas terribles…

Toutes ces salles ont des balcons (places debout il me semble), donc s’ils sont ouverts et que vous ne voulez pas tenter la fosse ou arrivez trop tard pour ça, c’est une option pour voir quand même pas mal et sans têtes et bras levés devant vous.

Allez-y, éclatez-vous, profitez-en, et ramenez-en plein de souvenirs, pour vous et pour nous 🙂

Publicités