Fandom : l’autre fan, ce larbin.

Petite histoire personnelle de l’exploitation du fan par le fan depuis le petit bout de ma lorgnette…

J’ai créé mon premier site web vers la fin des années 90, un petit site fourre-tout pour parler des séries télévisées que j’aimais. A l’époque, il n’y avait pas ou peu de forums, plutôt des newsgroups et newsletters, presque tous anglophones. Un des premiers mails que j’ai reçus disait « La page est pas mal, mais vous devriez faire gagner des coffrets de la série ». Je suis restée pantoise. J’ai expliqué au visiteur visiblement distrait que c’était un site personnel, fait sur mon temps libre afin de partager mon amour de la série et proposer des infos aux lecteurs. Et que comme il ne me rapportait rien et que je n’avais aucun lien avec les diffuseurs, je ne pouvais pas me permettre d’offrir des VHS ou des DVD aux gens comme ça (d’autant que j’avais du temps libre parce que je venais de finir mes études et je n’avais pas encore un travail…). Il l’a mal pris. Ouah l’autre, il pouvait pas savoir, il croyait que c’était un site officiel.

anim_cat tongue

Soyons gentils et mettons ça sur le compte de la naïveté. Parce qu’il faut vraiment être naïf pour confondre une vague page en HTML « codé avec bloc-notes » et images scannées de magazine télé (oui à l’époque c’était dur d’avoir de bonnes sources d’image) avec le site officiel de M6. Comme l’autre qui, croyant que ma minable fan-page en français sur un acteur US était une page officielle, m’a écrit « Je suis ton plus grand fan depuis ton premier film ». J’ai mis 30 secondes à réaliser qu’il pensait s’adresser à l’acteur. En français. Sur une page en français. Parce que les acteurs US de blockbusters n’ont rien de mieux à faire de leurs journées et sont assez égocentriques pour coder eux-mêmes une page web à leur gloire dans une langue étrangère. Des fois, je me demande sur quelle planète vivent les gens, et comment ils arrivent à la fin de la journée sans oublier de respirer.

breathe in breathe out

Avance rapide sur un autre support : j’étais devenue l’admin d’un newsgroup Yahoo international (non officiel) dédié à un autre acteur, et, durant un certain temps, la seule modératrice d’icelui. C’est assez ingrat comme rôle. Si vous rappelez gentiment les règles de bonne conduite pour que l’utilisation reste agréable pour tout le monde, il s’en trouvera toujours pour ruer dans les brancards que ouais mais oh, on n’est pas là pour se faire engueuler, il fait ce qu’il veut d’abord (le bouton « bannir » est votre ami). Et il s’en trouvera autant pour dire que vous devriez faire quelque chose, mais qui ne feront aucun commentaire direct au fauteur de troubles. Et ceux-là râleront quand les règles s’appliqueront à eux aussi, ou à leurs amis. Notez, j’y ai appris que pour se faire respecter, surtout par ordinateur interposé, il vaut mieux garder une certaine distance, sans trop s’impliquer dans les discussions personnelles. Et ne pas avoir peur de se faire traiter de tyran. Franchement, si vous voulez être populaire, ce n’est pas du tout la place à rechercher. Ca tombe bien : je n’en ai rien à secouer.

anim_cat ominous

Plus tard, j’ai oublié l’agacement qui m’avait fait fuir le newsgroup, et j’ai créé un autre forum de fans au sujet d’un groupe de rock, tellement j’avais envie de partager mon squee à leur sujet. Ca a pas mal marché, enfin à mon échelle, mieux que je croyais en tout cas. Pleine de bonnes intentions, un an après, j’ai organisé un dîner la veille d’un concert à Paris, pour que les membres venus de toute la France puissent se rencontrer « en vrai ». De mes expériences précédentes sur les forums de fans, je m’attendais à ce qu’il y ait peu d’inscrits, et plein de désaffections de dernière minute. Et voilà qu’on se profile vers une vingtaine de participants. Je vous passe le casse-tête pour trouver un restaurant pas trop cher (tous les fans n’ont pas les mêmes moyens), à Paris, un samedi soir, qui accepte les réservations pour 20 personnes. Je donne mon numéro de portable par MP pour les problèmes de dernière minute. Le jour même, un des Gentils Membres, qui ne m’avait jamais guère adressé la parole sur le forum, m’appelle… Pour me demander à quel hôtel descend le groupe. Elle n’a même pas enrobé la requête d’un minimum de politesse, pas bonjour, rien. Ça tombait bien: comme je venais de rentrer d’un autre concert à Strasbourg, je n’avais pas eu le temps de me renseigner, donc j’ai pu en toute bonne foi lui répondre que je n’en savais rien. Parce que les sangsues malpolies, je ne vois pas de raison de leur faire des fleurs.

free hugs alien

Le soir venu, je retrouve la grappe de fans au lieu dit. Sauf Sangsue, qui ne vient pas: elle fait dire par deux jeunettes qu’elle reste à côté de la salle pour faire la queue. Soit. Tant mieux, même. Durant la soirée, les jeunettes taggent le nom du groupe dans les toilettes et s’en vantent. Et je passe pour une rabat-joie de leur faire une remarque. Apparemment, dans l’euphorie pré-concert c’est tout à fait normal de graffiter un lieu public. Oh ben c’est vrai que la réservation est à mon nom et qu’on a été tellement discrets que le tenancier ne peut pas faire le rapprochement, alors faut pas se gêner…

Le lendemain après le concert, quand la troupe de fans très pressée attend le métro pour aller devant l’hôtel du groupe (que j’avais identifié entre-temps), un des fans masculins (si si, on en avait DEUX dans la troupe) m’engueule sans que je comprenne pourquoi. Apparemment, dans la cohue d’un Bercy plein qui essaie de s’évacuer par l’unique station de métro, il a failli être séparé de notre horde, et m’en tient pour personnellement responsable. J’ai dû rater le mémo comme quoi j’avais été désignée moniteur bénévole de colo. Si j’avais su, je leur aurais mis des bobs jaunes pour les recompter régulièrement.

minions

Mais bon, je ne regrette pas d’avoir créé ce forum qui nous a permis de nous connaître, de l’avoir régulièrement alimenté en contenu, d’avoir organisé ce dîner pour eux et de les avoir conduits devant l’hôtel du groupe qu’ils n’auraient pas trouvé sans ça : peu après ils ont créé leur forum secret de rebelles, sur lequel ils pouvaient se plaindre de moi et des modos que j’avais nommés parce qu’on était trop trop méchants et élitistes (vous noterez l’ironie de créer un forum accessible uniquement sur invitation quand on se plaint d’exclusion…). Sur le fond c’était une bonne idée : j’ai toujours pensé que si on n’était pas content de ce qu’on trouvait sur un forum / lieu d’échange de fans, il fallait soit contribuer à y apporter ce qu’on voulait, soit créer le sien. Par contre, ils ont continué à venir piquer nos infos, ainsi que recruter les nouveaux membres attirés par les dites infos. Parce que bon, se poser en victimes ça allait, mais aller chercher et traduire des sources en anglais ou des photos, c’était trop compliqué. Pardon, ça devait être élitiste.

anim_dont trust anyone

Ça ne vaut pas cet autre forum, où je n’étais ni admin ni modo, ce qui ne m’a pas empêché d’être agacée quand une fan est venue se plaindre que les administrateurs du forum devraient organiser un Meet and Greet avec le chanteur du groupe suivi. A l’origine de sa complainte, des photos d’une rencontre semi-impromptue entre le chanteur et des membres d’un fan-club sud-américain lors d’une tournée du dit chanteur dans leur pays. Des fans attendaient à l’aéroport, parmi eux le président du fan-club. Coup de chance, un des douaniers lui a permis de discuter avec le manager et le chanteur, pour convenir d’une séance dédicace improvisée pour le groupe. Un coup de bol, donc, mais la fan n’avait dû voir que les photos sans lire l’explication. Et alors qu’elle n’avait presque jamais posté sur le forum, jamais participé aux rencontres de fans, la voilà qui reproche au forum de ne pas s’être mis en 4 pour offrir la même chose « aux fans comme elle qui n’avaient jamais eu la chance de les rencontrer » (façon mal dissimulée de dire pour elle tout court). On lui explique que si elle veut quelque chose, elle peut tenter de l’organiser elle-même. Ah ben oui mais non, elle a pas les contacts, elle parle pas anglais, le terrain est lourd et il fait froid, et puis elle a pas le temps, elle a une vie. C’est gentil pour les autres. Vous remarquerez en prime que pour cette personne, il faut que les autres fans prennent sur LEUR temps pour organiser un meet&greet dont ELLE bénéficiera, mais elle, elle a pas le temps.

anim_john wick_everything s got a price bitch

Encore une qui est persuadée que tout doit lui tomber tout cru dans la main. Les admin finiront par signaler qu’ils avaient essayé d’organiser une rencontre de ce type quelques années auparavant, que ça avait tourné en eau de boudin au dernier moment, et qu’ils n’avaient plus l’envie ni le temps de recommencer le long processus, d’autant que rencontrer le groupe ne les intéressait pas tant que ça. Mais que libre à qui veut de reprendre le flambeau. D’autres ont mis en avant que même si on n’a pas tous les mêmes moyens, ceux « qui ont eu la chance de rencontrer le groupe » sont avant tout ceux qui se sont bougé pour la décrocher, cette chance. Certes, être à Paris, ça aide. Gagner sa vie pas trop mal, ça aide. Ne pas avoir trop de contraintes familiales, ça aide. Mais des fans qui bossent, ont charge de famille, ne roulent pas sur l’or, n’habitent pas en Ile-de-France et arrivent à voyager pour faire des concerts, il y en a plein. C’est même la majorité des Traveller Fans que j’ai rencontrés. Si on n’avait pas de contraintes dans la vie de tous les jours, on aurait moins besoin de l’évasion que représente une expédition fan-esque, eh, banane.

A force de s’entendre répéter de se prendre par la main, elle a fini par l’obtenir, son « meet&greet pour fans qui n’avaient jamais rencontré le chanteur ». Non sans avoir au passage menti à beaucoup, piqué des photos pour faire la promo de son projet, exploité les infos des « chanceux », et râlé contre le manque de soutien entre fans, mais ceci est une autre histoire. C’est en tout cas la preuve que même sans « contact » magique, on peut arriver à quelque chose (surtout quand on a zéro éthique et une obsession monomaniaque). Et que le coup de pied au cul, c’est souverain contre la mauvaise volonté de certains.

anim_twin puppellers puppies pool

Sinon, il y a aussi, régulièrement, ceux qui veulent aller en concert loin de chez eux et ne montrent signe de vie sur les forums que pour demander si un autre fan ne fait pas comme eux le trajet Nantes-Lyon-Kumac-Paris (il coûtait 5 euros de moins que le direct Nantes-Paris), « ce serait plus sympa de faire le voyage ensemble ». Surtout si l’autre fan peut venir la chercher à Patelin-la-Brouette pour l’emmener à l’aéroport, parce qu’elle a pas de voiture. Et si on lui offrait une place sur un canapé sur place, ce serait top parce que l’hôtel c’est cher. Tu veux pas 100 balles et un Mars dans ton Uranus avec ça? Vous pouvez être sûr accessoirement que ceux-là ne proposeront jamais de participer aux frais d’essence.

anim_cat in dog bed

Il y a aussi ceux qui demandent à ce qu’on prenne des billets de concert pour eux pour une raison ou une autre, parfois légitime (pas de carte bancaire, site qui bugge, pas d’ordi sous le coude quand les billets seront mis en vente, souci de trésorerie est-ce qu’on peut leur avancer…). Ok, l’entraide entre fans, tout ça… Sauf que certains changent d’avis après coup, pour des motifs pas toujours valables (pas envie, transports trop chers – ah ben… Ca se regarde AVANT de passer commande d’un billet, ça…), et qui au lieu de vous payer la place et de chercher à la revendre, vous la laissent sur les bras.

poil dans la main

Le fandom, c’est merveilleux, une occasion de rencontrer des gens de tous horizons, unis par une même passion.

C’est aussi l’occasion de se rendre compte que, tout comme dans le reste de la vie, il y a des gens qui non seulement ont les deux pieds dans le même sabot et un poil dans la main rivalisant en hauteur avec les séquoias de Californie, mais qui parfois sont carrément agressifs dans leur sentiment que tout leur est dû. Ce sont généralement ceux qui ne participent jamais et ne font rien de constructif qui chouinent le plus fort que ce qui est fait est trop cher, trop loin, mal fait, trop sévère, pas assez… Et qui réclament qu’on n’en fait pas assez pour eux.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Fandom : l’autre fan, ce larbin. »

    • Disons que le fan a ceci de particulier qu’il peut être amené à interagir avec d’autres fans parce qu’ils partagent le même intérêt, sans avoir forcément d’autres atomes crochus. Et comme dans d’autres groupes sociaux, on va parfois être obligé de continuer à « subir » une personne dont on se passerait bien, parce qu’elle fréquente le même forum ou groupe de fans, alors que s’il s’agissait juste d’une relation un à un, on l’aurait évité et rayé de son périmètre depuis longtemps…
      Et puis l’intérêt partagé, souvent, sous-entend qu’il y a des « buts » à atteindre. Rencontrer l’idole, avoir des infos, aller au même endroit. Du coup, je pense qu’il y a un peu plus de contacts et d’occasions de marcher sur la gueule du voisin après l’avoir exploité, que dans la vie de tous les jours.
      Et là franchement, ce n’est plus des handicapés du tact, c’est juste des égoïstes finis, qui sont tout étonnés quand les gens ne disent pas « oui chef » à leurs requêtes.

      • Des gens un peu trop habitués à ce qu’on fasse tout pour eux. Mais franchement j’en ai rencontré des comme ça en entreprise. Voir j’ai un don pour les attirer je pense.
        Ce qui m’a fait sourire c’est qu’à travers nos articles et les différents exemples, on arrive à nous deux à tracer un portrait nuancé mais somme toute assez précis du fandom, vu de différentes perspectives. Je trouve ça assez intéressant.

    • Je dois avoir plus de chance, ou alors mon domaine de boulot laisse moins de chances de sévir à ce type de profils : j’en croise assez peu au travail 😉 Pas de ce calibre en tout cas! Encore qu’effectivement, une collègue me raconte ses déboires avec sa nouvelle chef qui semble tout autant assistée et incapable de faire son boulot…
      Oui, je retrouve dans tes articles sur le fandom des choses que j’ai vues dans ceux que j’ai fréquentés. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s