Fandom : les choses les plus extrêmes que vous ayez faites « par fandom »

Buzzfeed s’est penché avec humour sur tout ce qu’on fait pour rencontrer une célébrité (in English, désolée).
Les commentaires sont le plus intéressant, puisque les lecteurs y vont chacun de leur petite expérience.

C’est amusant, parce que ça va du candide « J’ai fait 200 KILOMETRES pour voir Machin en concert! » absolument pas impressionnant au beaucoup plus gonflé « Je me suis fait passer pour un membre du groupe Cure et j’ai engueulé quelqu’un du personnel de la salle pour m’avoir enfermé à l’extérieur, et j’ai réussi à les convaincre de me laisser entrer dans les coulisses. Je suis parvenu jusqu’à 10 m de Robert Smith«  (chapeau monsieur).

On voit que même parmi les gens qui se considèrent fans, la notion de « choses extrêmes » varie beaucoup. Je me souviens d’un concert à Coventry (au centre de l’Angleterre) où une Anglaise a braillé au chanteur « Je suis venue de Bristol pour te voir! », alors que je venais de Paris sans m’en vanter. Je connais une fan Israélienne qui est allée au Japon voir un groupe dans un festival, et à l’inverse des Brésiliens et des Japonais venus voir des groupes en Europe…

anim holy grail monty python

Mais au lieu de penser que Artiste va se sentir flatté ou être favorablement impressionné que je sois fan au point de le voir plusieurs fois en concert, j’ai plutôt tendance à craindre qu’il ne me prenne pour une cinglée s’il s’en rend compte. (Ce qui est idiot : dans l’ensemble ils s’en fichent, et au pire ils se disent plutôt que du coup on est un bon client, c’est plutôt positif.)

Faire 200 bornes pour voir un artiste, à moins que ce soit à pied ou à vélo, c’est plutôt petit joueur. Des tas de gens font des trajets plus longs chaque année pour partir en vacances, alors quand on peut joindre l’agréable (concert) à l’agréable (voyage), c’est encore mieux.

Après bien sûr, tout dépend des moyens engagés. Il est évident qu’ado, sans moyen et dans un bled paumé (ce qui était mon cas à cet âge), c’est plus compliqué qu’adulte, avec un revenu fixe et à proximité de moyens de transports.

anim_dog obstacles

Alors, quelles sont les choses les plus extrêmes que vous avez faites pour voir une célébrité ou dans le cadre du fandom?

Pour vous ôter toute crainte du ridicule, top 3 des miennes, parce que je ne sais dire laquelle est la plus dingue (ça dépend des critères) :
– décider le lundi de partir à New York le samedi suivant pour 4 jours et 2 concerts (verdict : totally worth it pour les concerts. Par contre, la prochaine fois, je prendrais plus de temps pour préparer l’aspect touristique).
– suivre un tourbus en taxi après un concert (verdict : inutile sauf si tu pousses plus loin le sans-gêne à squatter dans l’hôtel, et encore, ce que nous n’avons pas fait. Je plaide non-coupable : j’étais avec des copines, ce sont elles qui ont sauté dans le taxi. Comme j’avais perdu la clé de la chambre d’hôtel dans la fosse, j’étais obligée de rester avec elles).
– acheter un billet VIP horriblement cher pour une convention, pour avoir droit à un « cocktail » en petit comité à 25 (verdict : mieux qu’un autographe, mais trop cher pour ce que c’était).

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Fandom : les choses les plus extrêmes que vous ayez faites « par fandom » »

  1. Jouer les mères indignes et planter chat, mari et minion à la maison pour la semaine en mode  » maman va rejoindre des gens de son espèce à Londres ».
    Faire quinze fois le tour du stand d’un auteur sans oser l’aborder jusqu’à ce que ça soit lui qui vous remarque parce que ça le fait marrer au final. Oui ça marche quand tu as 14 ans. Adulte c’est beaucoup plus ridicule.

    • C’est pas grave, le ridicule ne tue pas 😉 Les regrets, ça se discute!
      Mine de rien, je trouve que c’est plutôt un bon exemple à donner aux enfants, de leur faire réaliser que 1) il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves et 2) les parents ont le droit d’avoir une vie en dehors de leurs enfants 🙂

      • Franchement ça n’a pas eu l’air de perturber le Minion. Je persiste dans l’idée que si tu expliques bien les choses aux enfants sans les prendre pour des débiles, ça se passe très bien. La preuve la 1ère chose qu’il m’a demandée c’est si j’avais la cravate de Mycroft pour son ours en peluche. 😄

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s