Tokio Hotel au pays des Soviets : du rififi pour la mise en vente des billets de la 4e partie de la Tournée Feel It All

Hier, je vous narrais les derniers ratés de communication en date du groupe A-ha. (Tiens au fait, hier et sans avertissement, ils ont mis en ligne un 2e clip, enfin un « Lyric video », celui de Cast in Steel, qui est le nom de l’album ET du 2e single, qui sort quelques jours seulement après le premier… Je renonce à chercher à comprendre, ils me fatiguent).

C’est moins gênant que le cafouillage de Tokio Hotel (sans intervention d’Universal a priori) la semaine précédente, concernant la mise en vente des packages VIP pour la 4e partie de leur tournée Feel it All, en Russie, Ukraine et Bélarussie.

En effet, pour les trois premières parties, ils étaient passés pour la vente et l’organisation de leurs prestations VIP (meet&greet, photos avec les fans etc) par l’intermédiaire de la société Adventures in Wonderland, qui travaillait déjà avec 30 Seconds to Mars, The Vamps (le groupe américain de jeunots, pas les quadras japonais) et autres artistes. Pour la 4e partie, les billets normaux étaient déjà en vente depuis quelques semaines. Les fans guettaient donc les infos pour les packs VIP, demandant directement aux représentants d’AIW présents aux concerts de Tokio Hotel qui tournait alors aux USA. Réponse « On est en négociation, on ne fera peut-être pas la 4e partie ».

Et de fait…

THT_Instagram 2

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, Bill (Kaulitz, le chanteur de Tokio Hotel) like une image sur le compte Instagram de Treehouseticketing. Les insomniaques nolife du fandom qui s’en rendent compte vont voir, et découvrent un tout nouveau profil Instagram d’une toute nouvelle société, avec un site web dont on n’avait jamais entendu parler. Leurs premiers posts annoncent la mise en vente de packages VIP. Yaye!

Alors par contre, ils ont bien mis « VIP Packages » comme hashtag, mais nulle part ils ne parlent alors de Tokio Hotel… ou du nom de la tournée… Ou de qui ils vont vendre des packages VIP. Il faudra attendre la journée de samedi pour qu’ils publient la photo de la tournée Feel It All avec le hashtag qui va bien. Idem pour leur compte Twitter sorti quasiment de nulle part, qui certes avait émis un tweet début juin, mais sans se faire connaître nulle part.

Alors que le site, lui, était bien en ligne et a permis à certaines de commander leurs billets. Même pas russes pour la plupart, ce qui est un comble, vu que les fans de là-bas avaient déjà vu leurs derniers concerts annulés en 2010, et que ça aurait été un moindre mal qu’ils bénéficient d’une priorité aux billets… mais là-bas, c’était encore plus le coeur de la nuit quand les billets ont été mis en vente. Il semble que les génies derrière THT se soient calés sur le fuseau horaire de Lima au Pérou, où le groupe donnait un concert ce jour-là, dans le cadre de la 3e partie de leur tournée Feel It All.

En plus de ça, je ne sais pas pour vous, mais moi, quand un site web sorti de nulle part commence à vendre des produits ou prestations rares et hors de prix sans être annoncé officiellement, je soupçonne plutôt l’arnaque qu’autre chose. J’imagine que ceux et celles qui seraient tombées par hasard sur le site n’ont pas forcément souhaité risquer leurs sous (surtout les packs Feel it All à 1800 Eur, quand même…) sans confirmation officielle.

THT_Instagram

En creusant dans le profil et dans les informations réglementaires du site web, il s’avère Treehouse Ticketing Gmbh est une société allemande créée en octobre 2010, et basée à Berlin depuis le 17 juillet dernier. Avant juillet, ils étaient basés à Loitsche. Loitsche, 655 habitants, un patelin perdu en banlieue de Magdeburg. Pas exactement un centre culturel d’importance ni un nid de start-up, la spécialité locale est surtout de faire pousser des carottes, de la caillasse… et des jumeaux ambitieux : en effet, le seul titre de gloire de ce village est d’avoir vu grandir les jumeaux Kaulitz juste avant que Tokio Hotel ne devienne célèbre. On peut inférer de ça et des initiales de la société (TreeHouse = TH = Tokio Hotel, oooooh, subtil!) que le groupe s’est dit qu’ils pouvaient faire des packs VIP tout seuls en s’économisant un intermédiaire (et qu’ils y pensaient dès 2010, comme quoi ils sentent bien venir le vent les petiots… Ou alors la raison sociale de la compagnie a été changée en juillet dernier en même temps que le reste).

De fait, après avoir regardé comment Adventure in Wonderland gérait les packages VIP, oui ils peuvent se lancer là-dedans. Mais ils auraient peut-être dû demander à leur ex-maquilleuse de leur goupiller une petite stratégie de communication, parce qu’elle se débrouille nettement mieux qu’eux de ce côté!

Quand enfin, samedi, le Facebook officiel du groupe se souvient que ah oui zut, ils n’avaient pas un truc à annoncer? , et publie l’annonce de la mise en vente avec le lien vers le site, plusieurs dates sont déjà sold out, dont les villes les grosses et les plus accessibles.

A une fan prise de court qui écrivait pour demander s’il y aurait moyen d’acheter un pack quand même, cette réponse laisse sans voix :

THT_service client bof

Alors
1) on enlève les moufles pour mettre les sites en ligne
2) on lit 2 pages de « Le marketing pour les Nuls » et
3) on confie le service client à quelqu’un dont c’est le métier, car de toute évidence ce n’est pas celui de la personne qui a répondu… Parce que quand on a clairement complètement foiré la mise en ligne et les annonces de la mise en vente de son produit, on évite de dire « Ah ben fallait acheter avant. Essaie d’autres villes – si tu assez rapide ». Surtout que bon, c’est un peu des pays à la con, et il est géographiquement plus compliqué de s’y déplacer qu’en Europe occidentale (déjà, il faut un visa pour un des pays en question, un autre est en guerre, et le troisième… il existe le 3e?).

On imagine si l’industrie agro-alimentaire ou de n’importe quel autre domaine employait les mêmes « stratégies » (enfin, absence de…) marketing. « On va lancer un nouveau produit mais on ne fera pas de pub, pas de comm, on ne le vendra pas en magasin mais uniquement par correspondance, et sur un site tout nouveau qui ne sera référencé nulle part. Et le site ne dira nulle part ce qu’on vend. Ah, et pour pouvoir commander, il faudra créer un compte sur le site. C’est seulement une fois inscrit qu’on pourra voir le catalogue. »

Mais bon, c’est vrai qu’on parle de musique, et pas d’agro-alimentaire. Ici, c’est nous qu’on prend pour des jambons. Des quiches. Des dindons de la farce.
Allez, on reprend la même chanson :

To-ho-kio Hotel, et la galère continue,
To-ho-kio Hotel, toujours les fans sont cocus,
To-ho-kio Hotel, et si vous vous sortiez les doigts du…

anim_keanu_matrix_this cant be_fingers

Publicités

3 réflexions au sujet de « Tokio Hotel au pays des Soviets : du rififi pour la mise en vente des billets de la 4e partie de la Tournée Feel It All »

  1. On n’en sort pas de cette histoire. Limite, vu de l’extérieur, c’est comme une saga du marketing pour les Nuls assez passionnante. On pourrait même la coupler avec les péripéties du dernier album de A-ha . Et là je pense que tu tiens un best-seller.

    • J’aimerais bien à dire vrai! Qu’il en sorte quelque chose de positif, fut-ce un guide des choses à ne pas faire… Mais bon, là c’est du bon sens élémentaire qu’il leur faut.

  2. Ping : Tokio Hotel repart en tournée en 2017 : mise en vente des billets lundi 19 septembre – et GDP-bashing | Fan Actuel

Les commentaires sont fermés.