A-ha épisode 6 : le retour du bétail

Youhou, demain c’est la sortie de Cast in Steel, le nouvel album! Je devrai attendre un peu pour recevoir l’objet, ayant commandé l’édition en fanbox sur Amazon Allemagne afin de bénéficier de l’entrée prioritaire pour le concert allemand prévu.

Mais ce n’est pas grave, car l’album contient l’option auto-rip d’Amazon, qui permet de télécharger les pistes en MP3 sur le site d’Amazon dès la mise en vente. J’aurai donc les chansons dès vendredi même si je dois attendre lundi ou mardi pour déballer la boîte.

Ah? On me signale dans mon oreillette que oui mais non, parce que l’auto-rip dans ce cas précis ne fonctionnera que pour les clients domiciliés en Allemagne, Suisse et Autriche. Et les autres? Les autres, ils ont droit de commander à l’import en payant les frais de port, mais pour le reste ils peuvent attendre la semaine prochaine pour se faire leur rip à l’ancienne, à la mano.

anim tumblr_lthhby06z51qb1lhh

La dernière fois que j’ai fait ça (bêtement acheté un CD en magasin au lieu de le commander pour qu’il soit dispo en autorip dans mon espace Amazon), le CD est resté une semaine sur mon bureau avant que je me lance dans l’opération : est-ce que j’ai encore un logiciel qui permet de le faire? Faut-il que j’en télécharge un? C’est quoi ces options pourries de compression, ah ben oui forcément mon logiciel date d’il y a 5 ans? Bontempi* on fera avec, j’ai la flemme d’aller me choper un virus sur 01net.com juste pour ripper UN malheureux CD, je l’écouterai avec un son pourri… Dans le métro avec mes écouteurs, ça ne changera pas grand-chose.

Ah ça, on nous incite à télécharger, et pas seulement légalement… (vu que bon, la compression sur les sites légaux, suivant les sites, n’est pas toujours très bonne non plus…). Plus facile, plus rapide est le téléchargement, moins coûteux pour la maison de disques, pas de frais de pressage / impression / stockage / distribution, tout dans la popoche, pour presque aussi cher que le CD physique. Et le CD en question n’avait même pas de livret de paroles, je me demande bien pourquoi je me suis embêtée à l’acheter! (un peu pour le faire signer, un peu pour avoir les paroles. Vu que finalement au concert je me suis cassée parce que non mais en fait je m’en fous de l’autographe, j’aurais pu me contenter de la version digitale).

anim_star wars_dark side

J’ai l’impression d’assister à la saison 7 de Buffy Contre les Vampires. Celle où j’étais super fan en commençant la saison, et triste à l’idée que ce serait la dernière. Mais au bout de 22 épisodes de plus en plus affligeants, quand est arrivé le dernier, j’étais contente que ce soit terminé et je n’avais plus envie de regarder les anciennes saisons. Là plus ça va et plus je me dis « ils n’ont signé que pour deux ans et un album? Tant mieux et bon vent! ».

Là, ce n’est pas vraiment la faute du groupe, c’est Amazon et/ou Universal. Mais déjà qu’on peut avoir l’impression qu’ils se reforment pour traire les vaches à lait émettre quelques doutes sur leurs motivations à se reformer, ce genre de contrariété en rajoute une couche. Déjà que si je ne faisais pas un concert en Allemagne, je n’aurais jamais acheté la fanbox…

fa-hans_hunting high and cow

Et cette récente interview de Paul Waaktaar-Savoy dans Aftenposten (traduite en français par le site Aha-fr.com) a accentué ce sentiment.

La lecture de cet article m’a laissée perplexe. Passons sur les péripéties pour récupérer ces souvenirs, auxquels ils ne semblaient pas tenir tant que ça vu qu’ils ont tout laissé à leur ex-producteur pendant près de 25 ans… Et sur les discours divergents.

Mais c’est la façon dont Paul raconte que Morten est venu chanter une dizaine de ses compositions et qu’il y avait retrouvé l’énergie de leurs débuts… mais qu’après au moment de faire l’album, les conflits entre égos et compromis font que la chanson finale ne ressemble pas forcément à ce qu’il avait en tête au début. Accessoirement, quand on regarde la track list finale, elle semble effectivement avoir fait l’objet de tractations : sur les 12 titres du CD, 6 sont de Paul, 4 de Magne, 2 de Morten… Plus un titre de Magne sur le CD « bonux » de la fanbox. Et d’après ce que dit Paul, ils ont tout fait chacun dans leur coin avant la mise en commun.

Top le travail d’équipe! On sent l’amour et la cohésion, franchement ça fait plaisir.

anim_slow clap picard

J’en viens à souhaiter qu’au lieu d’un retour de A-ha, on ait eu un album Paul-Morten… Parce que si celui-ci avait accepté de chanter « pour le fun » les nouvelles compositions de Paul avant que le groupe n’ait même envisagé de se reformer, c’est peut-être parce qu’il est conscient que celles-ci sont bien meilleures que les siennes tirent un meilleur parti de sa voix, et qu’il prend plaisir à les chanter. Ce qui pourrait donner un résultat moins forcé (moins tiède…) que l’écoute des extraits de Cast in Steel ne le laisse craindre.

Je soupçonne fortement que c’est le fait de regreffer Magne dans le l’équation, alors qu’il ne semblait pas particulièrement emballé à l’idée de le faire, qui a transformé ces petites séances d’impro « comme au bon vieux temps » en querelle d’égos « comme au mauvais vieux temps avant qu’ils se claquent les portes à la gueule pour faire carrière en solo ». Mais contrairement à Morten qui arrive à faire payer ses admiratrices pour ses albums et concerts solo, les diverses collaborations de Magne ne semblent pas rencontrer le même succès. C’est le risque quand on se lance dans le conceptuel « mais les mecs, vous avez fumé du poil de renne avant d’avoir cette idée? ». Du coup il est un peu obligé de s’incruster en imposant 4 de ses chansons dans le mix. Sinon, vu qu’ils ne composent plus ensemble, sa participation (et ses droits d’auteur) seraient réduits à la portion congrue.

Gru_in_the_bank_of_evil

Et puis A-ha, c’est plus vendeur sur la pochette que « Paul Waaktaar-Savoy and Morten Harket », qui en dehors des fans évoqueraient plutôt un « C’est un exercice de prononciation? Du metal suédois? Du folk en glüt? ».

Du coup, ne comptez pas sur une review de l’album avant quelques jours. Déjà, demain je pars à Deauville à la chasse au Canadien (en safari photo uniquement, je précise). Je vous laisse avec des posts planifiés jusqu’à dimanche (merci WordPress), dont la parodie de Don’t Do Me Any Favours dont je vous parlais dans ma playlist. Et ensuite je l’espère, moult et moult articles sur les films que je vais essayer de voir à Deauville (4).

* Evidemment que c’est fait exprès, vous me prenez pour Nabila?

Publicités

4 réflexions au sujet de « A-ha épisode 6 : le retour du bétail »

  1. Je suis franchement désolée pour toi, parce-qu’en tant que fan c’est déprimant de voir la légende d’un groupe partir en morceaux autour d’un album qui commence sérieusement à puer le coup marketing.

    Mention spéciale pour  » mais les mecs, vous avez fumé du poil de renne avant d’avoir cette idée?  » et ‘ « Paul Waaktaar-Savoy and Morten Harket », qui en dehors des fans évoqueraient plutôt un « C’est un exercice de prononciation? Du metal suédois? Du folk en glüt? ». »

    J’ai tellement ri !

    Association d’idées j’ai pensé à la salade avec de la viande de rennes de chez Ikéa !

    Pour le Canadien, appâte à la poutine ! 😉

    • Je trouve une compensation dans le fait qu’ils me permettent d’alimenter régulièrement le blog 😛 Et que je peux me moquer d’eux… Mais je suis particulièrement acerbe en ce moment avec mes fandoms musicaux, parce que je me rends compte qu’ils finissent presque toujours par me faire regretter mon investissement en temps…
      Pour le Canadien, j’ai cru comprendre que celui-ci appréciait plutôt la nourriture japonaise 🙂 Mais je pense que ni poutine ni sushi ne sont très pratiques à trimballer près d’un tapis rouge en guise d’appât XD

  2. Ping : A-ha à Mannheim et Francfort | Fan Actuel

Les commentaires sont fermés.