Fashion Victim : faire du neuf avec du vieux

La tendance de cet automne, avec le retour de la marinière? Le Marsala!

marsala_1

La couleur, pas l’alcool. C’est la couleur de la jupe, là. Ca vous dit quelque chose?
Si vous avez plus de 12 ans, vous appellerez ça du bordeaux, ou du lie-de-vin, ou aubergine. Mais bon, c’est clair, bordeaux ça fait so vieux comme couleur, et lie-de-vin c’est dégueu, et aubergine ça fait « agent auxiliaire de police ».
Alors que marsala, c’est tellement fresh tu ouas! Ca évoque une petite touche d’exotisme, le chic italien…

En fait, il y a 20 ans, la photo aurait eu comme slogan « duo bordeaux et jean ». Quel progrès!

marsala_2

C’est comme ça qu’on se retrouve avec des murs tapissés de taupe (beige), lin (la même en plus pâle et rosé), etc.

Merci Pantone.

Oui parce que des fois, on se demande qui est l’achromatopsique qui est responsable des couleurs à la mode de la saison. La plupart du temps, ce sont des cabinets de tendance. Ils se mettent à plusieurs pour décréter que cette année, vous devrez porter du vert caca d’oie ou du jaune poussin. Même si ça ne vous va pas au teint, l’important c’est d’être à la mode. Et de vous forcer à reléguer ces pièces au fond de votre placard la saison d’après pour que vous soyez obligé de racheter des fringues d’une nouvelle couleur improbable.

Mais sur ce coup-là, c’est carrément la « couleur de l’année » édictée par Pantone, la société référence en matière de nuancier, à l’origine notamment de l’hexachromie et du PMS (pas premenstrual syndrom, mais Pantone Matching System, qui permet à un éditeur de sortir une couleur exactement telle que l’artiste la demande).

Et, accessoirement, objet de tout un tas de merchandising pour bobos créatifs.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Fashion Victim : faire du neuf avec du vieux »

Les commentaires sont fermés.