Dossiers de l’étrange : les bots sur Twitter

Ca vous est sûrement déjà arrivé. Vous tweetez une énième connerie ou un truc sérieux, et dans la foulée, vous recevez une notification : quelqu’un vous répond. Une connerie ou une grosseuh Blagueuh, en général. Vous regardez leur profil, et vous voyez que tous ses tweets sont constitués de la même réponse à des gens sans lien entre eux.

Ce n’est pas tout à fait quelqu’un, en fait. C’est un bot (diminutif de « robot »), un petit programme qui a détecté un mot-clé dans votre tweet, et qui répond une connerie, toujours la même, à tous les tweets contenant ce mot-clé.

anim_chandler_really

Et à chaque fois je me demande, à quoi ça sert?

Encore, quand c’est une marque qui rebondit sur son nom, ou un compte d’information qui retweete systématiquement d’après mot-clé, ça se comprend. Mais quand c’est juste un compte de particulier qui répond une connerie, c’est quoi l’intérêt?

Pas à gagner des followers ou de la « visibilité », qui permettrait de revendre le compte ensuite ou d’y monnayer de la pub : ce type de profil rigoureusement sans intérêt est suivi par très peu de gens.

Ni à démontrer un talent particulier de programmeur : c’est tellement con que n’importe quel débutant avec un tutoriel peut en créer un.

Je subodore que c’est une forme particulièrement fainéante de troll. Parce que ça fait perdre du temps aux twittos, ça consomme (un tout petit peu, certes) de bande passante, et ça ne sert rigoureusement à rien à part faire chier le monde.

Cf. la définition de « stupide » dans le livre Les lois fondamentales de la stupidité humaine, de Carlo M. Cipolla.

Publicités