Jargon : l’immobilier

travaux à prévoir : ce sera plus économique de tout casser et de reconstruire.
à rafraîchir : la déco n’a pas été refaite depuis que mon arrière-grand-mère y a emménagé après son mariage en 1912.
vendu meublé en l’état : arrière-grand-maman y a cassé sa pipe et on a la flemme de vider la maison avant de la vendre. Ne vous plaignez pas : on n’a pas laissé sa dépouille dans le fauteuil du salon. Il est possible que vous trouviez une ou deux momies de chat sous les meubles ou derrière une plinthe.
atypique : impossible à meubler, murs en biais, douche dans la cuisine, salon de 2m de large sur 8m de long. Idéal pour personnes en deux dimensions.
original : le résident précédent était daltonien.
beaux volumes et belle hauteur sous plafond : impossible à chauffer.
coquet / charmant : petit.
résidence de charme : vieille ferme qui sent encore l’étable.
de standing : le prix va vous faire fuir, et on n’a pas encore parlé des charges.
« Cet appartement, sans prétention (rapport et aménagement), est un honnête investissement, un placement stable pour le long terme. », vendu loué, annonce sans photos. Vendeur cherche pigeon.

Par exemple :
immobilier

« Chambre à rénover », superficie non indiquée, WC sur le palier à partager avec 2 autres appartements, qualifiée de « bon investissement ». Alors déjà, le WC à l’extérieur c’est réglementaire mais tout juste :
L’installation sanitaire d’un logement d’une seule pièce peut être limitée à un w.-c. extérieur au logement à condition que ce WC soit situé dans le même bâtiment et facilement accessible.

Mais c’est éthiquement douteux, pas très sécurisé, et rien ne dit que ça va rester légal étant donné que les normes des logements évoluent tous les ans.
Et la surface minimale d’un logement pour la location est de 9m2. Vue les photos, ça doit être juste.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Jargon : l’immobilier »

  1. J’ai adoré ton décodage. Tellement juste ! Et je me suis étranglée sur l’annonce : WTF ! Combien ? Pour ça ? Whaaaaaaat ?!
    Paris sera toujours Paris.

Les commentaires sont fermés.