James Marsters au Comic Con de Paris. Dans convention, il y a… vention. Aussi.

Par curiosité morbide, vu qu’avoir exhumé mes « fandom parodies » m’a remis en mémoire mes années Buffy et que plein de copines m’ont envoyé le lien vers la convention, j’ai jeté un oeil au site du Comic Con de Paris, où James Marsters doit faire une apparition ce week-end.

Alors je n’aurais pas cru ça possible, mais niveau organisation et communication, Comic Con Paris et James Marsters sont pires que Deauville et A-ha réunis : apparemment, le Comic Con n’a publié le planning qu’hier ou avant-hier (ça commence vendredi je le rappelle) – un peu tardivement pour s’organiser, pour ceux qui y vont et ne peuvent pas y passer les trois jours. D’autant qu’ils ont annoncé aujourd’hui même de nouveaux invités… qui ne feront qu’un panel vendredi et 30mn de dédicace samedi matin.

En plus, je suis intriguée, car il n’y pas de séance de dédicaces de James prévue. Juste un panel de discussion sur la série Métal Hurlant Origins (dans laquelle il joue) avec le réalisateur. Et curieusement, James « Radin » Marsters n’a pas non plus organisé de truc en marge avec JM Live ou autre (son manager d’événements Steve Himber est-il toujours là?…) pour se faire un petit bénéfice en plus? Pas de concert solo, pas de Q&A tout seul, pas de séance photo payante?… (ah ben oui normal, à Comic Con normalement les autographes sont gratuits – si on arrive à en avoir. 30 mn de dédicace prévues pour Frank « Sin City » / « Daredevil » Miller, il n’y a pas beaucoup d’élus qui auront leur gribouilles).

Enfin, si, il doit y avoir un truc en marge, vu que les sites Madmoizelle et Cloneweb faisaient gagner une place pour figurer parmi les 20 privilégié(e)s qui le verraient en « backstage VIP meeting »… A condition d’avoir son pass pour le samedi ou un pass week-end, car ils ne fournissent pas l’entrée à la convention. Si c’était pour booster les ventes, c’est un peu tard : ils sont épuisés depuis des semaines.

comiccon_paris_tickets

Le dit backstage meeting n’est annoncé nulle part (et surtout pas sur le programme officiel), et il n’y a semble-t-il que par ces concours qu’on pouvait gagner des places. Il y a bien des packs VIP signalés sur le site (épuisés depuis longtemps), mais le descriptif donnent normalement accès à une photo seulement avec Maisie Williams ou Shawn Ashmore. Mais là encore, c’est dur d’en avoir la confirmation, vu que Comic Con ne communique qu’au compte-gouttes. Vous remarquerez qu’à 2 jours de l’événement, la page affiche toujours « Détails prochainement ». J’espère que les heureux possesseurs de ces pass en ont reçu par mail, des détails. Un pack VIP à 199 Eur – au lieu de 19 Eur la journée, sans savoir pour QUI on va pouvoir avoir photo et dédicace, ça fait cher du pari, je trouve!

comiccon_paris_VIP

Du coup, j’ai fouiné : je n’ai pas trouvé VINGT concours… Seulement 4 (avec Melty et Slayer Revival). Ca sent le coup pourri où en fait il y a quelques places ont été données à des sites partenaires pour qu’ils fassent de la pub à l’événement, et le reste c’est pour des membres du staff. Ou alors, un invité éligible au « pack VIP » leur a fait défaut et ils l’ont remplacé à l’arrache par Marsters. Ou encore des VIP ont fait valoir que oui ok mais eux ils s’en fichent de Maisie Williams et du « mec qui jouait Iceberg dans les X-Men », ils veulent voir Spike.

Le site officiel de James (enfin… que je pensais être l’officiel) n’a plus été mis à jour depuis 2010. Le compte Twitter correspondant à la boîte anglaise (JM Live) qui gérait ses apparitions en Angleterre a cessé d’émettre en 2013. James lui-même s’est mis à tweeter sur un autre compte depuis une semaine (enfin c’est ce qu’il dit. Je soupçonne que c’est sa femme qui lui sert de community manager). Son groupe Ghost of the Robot a même un site web et un compte Instagram dédié. Et James n’a qu’une page FB officielle (au nom de JM Live également, incidemment) qui soit à jour, mais les informations pertinentes y sont rares. Ses futures apparitions dans des conventions sont listées, mais sans le détail. Elle renvoie vers un site quasi vide qui semble avoir été créé en même temps que le nouveau Twitter… « official site coming soon ».

Bref.
Je regarde ça, je plains les fans, et je rigole un peu de voir que ça ne s’est pas arrangé depuis « mon époque ». Ne vous étonnez donc pas du ton de mes parodies sur les conventions… (pour rappel ci-dessous, pour celles qui concernent spécifiquement les conventions)

Don’t give me any shavers – sur l’air de Don’t do me any Favours, de A-ha
Run Away (you wish you could) – sur l’air de Runaway, de James Marsters
Just like a fuse – sur l’air de Just like a Pill, de P!nk
Evilkon – sur l’air de Baby got back, de Sir Mix-a-Lot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s