Nostalgeek : Rions un peu avec DragonLance (mais alors vraiment un peu)

ou

Recueil de blagues pourries du Magicien Noir

ou

Nostalgeek, parce que je me demande s’il existe encore des gens qui se souviennent de DragonLance, ou LanceDragon en version française. Une vieille série d’heroic fantasy tirée d’aventures de jeu de rôles, et ayant elle-même à nouveau donné un jeu de rôles ensuite. Un univers plein de dragons, de guerriers héroïques, de méchants maléfiques, de mages qui font de la magie…
Bon rétrospectivement, c’était assez cliché, mais quand on sort dans les premiers clichés, les lecteurs ne sont pas encore lassés. Dans mon (lointain) souvenir, les romans d’origine étaient assez plaisants à lire, et surtout présentaient au moins un personnage intéressant, un mage puissant mais tourmenté, qui sombre peu à peu du côté obscur (en gros), Raistlin.

Il va de soi que toutes les plaisanteries ci-dessous n’auront de sens (et encore) que pour les lecteurs de la série.

dragonlance

Pourquoi on n’a jamais vu Raistlin rigoler (réponse en fin de page)

Devinette : comment fait-on décoller des reptiles d’un porte-avions ?
Réponse : avec un Lance-Dragon.

D : Comment appelle-t-on un soldat chargé de surveiller un prisonnier Chevalier Solamnique ?
R : un garde-Sturm.

Devinette : qu’est-ce qui est collant, mou et qui fait mal aux dents?
Réponse : du Caramon (mou).

Devinette : que dit un magicien noir confronté à une prêtresse de Paladine ?
Réponse : « Dalamar de cette nana-là! ».

D : Quel est la friandise préférée des dragons ?
R : les Kender-Surprise (bien cuits et enrobés d’aluminium, avec un petit cadeau dedans).

D : Pourquoi la compagnie de la Lance ne fait-elle jamais de ski?
R : Ils préfèrent les raquettes de Tanis.

Devinette : qu’est-ce qui est collant, qui tient chaud et qu’on aime bien avoir sur soi en hiver?
Réponse : un Dalamar thermolactyl.

D : Comment appelle-t-on une piquette imbuvable dans les tavernes naines ?
R : un demi Elfe.

dragonlance

D : A quoi reconnaît-on une chrysalide d’une Crysania ?
R : Il finit par sortir quelque chose de beau d’une chrysalide.

D : Comment fait-on rentrer un Kender dans un tunnel sombre?
R : On lui dit qu’il y a une surprise au fond.

D : Comment fait-on rentrer un Kender dans une boîte à chaussures?
R : On Tass le Kender.

D : Comment fait-on rentrer un Kender dans un cendrier?
R : On le présente à un dragon.

D : Comment reconnaît-on un nain d’un Kender ?
R : Le nain, c’est celui qui a le manche de la hache à la main, alors que le Kender a la lame de la hache entre la tête et les épaules.

D : Pourquoi n’a-t-on jamais vu Raistlin rigoler ?
R : Il a passé trop de temps à supporter des blagues aussi nazes que celles que vous venez de lire.

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Nostalgeek : Rions un peu avec DragonLance (mais alors vraiment un peu) »

  1. Ping : Lundi Mon Tag : Autumn Book Tag | Fan Actuel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s