Le crowdfunding du jour : Comme Convenu, BD de Laurel sur une start-up de la Silicon Valley (tag #FF)

Je voulais parler du crowdfunding de Laurel pour sa BD Comme Convenu, mais en moins de 24h, elle avait atteint 1000% de son objectif initial (placé ridiculement bas il faut dire, elle a vraiment un problème d’estime de soi). Donc elle n’a pas vraiment besoin d’un coup de main, surtout de pub d’une personne qui a 10 000 fois moins de followers qu’elle, alors que par ailleurs the King of the French Blogosphère himself lui en a fait (Boulet).

Néanmoins, si j’ai cotisé à ce projet, c’est parce que je lis sa bande dessinée en ligne depuis le début, et que je la trouve très intéressante. Pourtant je ne suis pas forcément une inconditionnelle : déjà c’est une Applephile convaincue, et je suis iPhobe, vous imaginez le conflit! Mais je crois qu’elle a trouvé là un créneau qui convient particulièrement bien à son style. Le noir et blanc lui permet aussi de gagner du temps pour un récit qui s’accommode bien d’une rapidité de lecture.

Je vais donc vous en toucher deux mots, car ce crowdfunding sous Ulule sera l’unique moyen d’obtenir la BD sous forme papier. Sinon, vous pouvez la lire :
Sur le site de Laurel, dans sa rubrique à part – le plus lisible pour reprendre du début
sur Twitter
sur Tumblr
sur Facebook

laurel_comme convenu

Comme Convenu, donc, raconte de façon plus ou moins romancée son installation aux États-Unis pour bosser dans une start-up de jeu vidéo, avec tous les pièges auxquels peuvent être confrontés des jeunes gens, il est vrai, assez naïfs. Enfin, pardon : toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé serait purement fortuite, il ne faudrait pas que leurs anciens associés leur collent un procès. C’est une histoire passionnante, à lire absolument pour tous les gens qui veulent bosser dans ce secteur ou assimilé (des roublards comme le fondateur de la boîte, il y en a partout), et très instructif pour les autres aussi (dont moi, qui n’ai aucune intention de me lancer là dedans).

J’ai peut-être une des explications du gouffre énorme entre les difficultés à boucler les fins de mois avec ses BD qu’elle raconte, et la facilité avec laquelle Comme Convenu a trouvé ses souscripteurs. Enfin, outre le marché de la BD catastrophique où les BD sont publiées par treize à la douzaine et sont retirées du marché avant d’avoir eu le temps de s’installer, où les auteurs sont de moins en moins payés…

J’ai lu le premier tome de Cerise, sa BD où une petite fille parle aux animaux. C’est joli, c’est mignon, un peu sombre, enfin à l’image du blog de Laurel. Mais je ne trouve pas la BD assez à mon goût pour acheter la série et encombrer avec mon appartement parisien, où je lutte en permanence pour faire de la place. J’imagine que je ne suis pas la seule dans ce cas. Par son assise dans le réel et peut-être l’implication plus personnelle dans le propos, Comme Convenu parle à plus de monde.

Devant l’ampleur du succès (ils en sont à plus de 160 000 Euros), Laurel a ajouté un Stretch Goal : si elle arrive à 2000% de son objectif, des stickers seront ajoutés à tous les packs contenant des exemplaires papiers de la BD. Vous avez même la possibilité de gagner une demi-journée avec Laurel, avec visite guidée du studio, démonstration de dessin, tour en décapotable dans la Silicon Valley, et dîner au restaurant Chapeau à San Francisco (sans doute référence au fait que Laurel est notamment connue pour son choix de couvre-chefs… originaux – à commencer par le chapeau-vache). Voyage non compris dans le prix.

* le tag FF, c’est pour Financement Farticipatip. Oui oh ben, il faut bien que je décide d’un jour pour grouper mes posts sur le financement participatif hein, et le vendredi s’y prêtait!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s