On nous prend pour des cons : Knorr : secret de grand-mère

L’automne est là mais vues les températures on a plutôt l’impression d’être en hiver. C’est l’heure de ressortir les soupes en sachet, vu qu’au bureau il n’y a pas de four à micro-ondes, qu’on ne va pas boire 40 cafés par jour, et que c’est la seule alternative non-sucrée pour se réchauffer.

Sur les rayonnages, une nouvelle recette au visuel alléchant. Oh, la belle histoire au dos, « ma grand-mère me préparait avec amour une soupe de poireaux à laquelle elle rajoutait des oignons, et rien que pour moi, des croûtons ».

Et elle vient de Malaisie, ta grand-mère? C’était un orang-outan? Non je demande, parce que quand on regarde la liste des ingrédients, le poireau est très nettement minoritaire par rapport à l’huile de palme, et même au fécule de pomme de terre. Or ce n’est que depuis 1995 que cette huile se répand comme… une traînée d’huile, justement, dans l’agro-alimentaire.

knorr secret de grandmere

Il est vrai qu’on se demande encore si l’huile de palme a des vertus nutritionnelles différentes des autres et s’il faut s’alarmer de sa présence dans les produits alimentaires. Il n’y a donc guère que dans les pays producteurs qu’elle devait être utilisée pour la cuisine familiale, et encore.

Mais ce qui me hérisse, moi, outre le fait qu’on nous prend pour des cons et qu’on nous ment en gros sur l’emballage, c’est que dans une soupe lyophilisée vendue comme étant essentiellement des légumes, l’ingrédient majoritaire soit du gras. Et le deuxième l’équivalent alimentaire du papier mâché, le fécule de pomme de terre. Pas étonnant qu’après ils doivent rajouter deux tonnes de sels, de sucre, et divers machins pour donner un semblant de goût…

Publicités

27 réflexions au sujet de « On nous prend pour des cons : Knorr : secret de grand-mère »

  1. Outre les vertus ou vices potentiel de l’huile de palme, il y a un constat très simple à faire :
    L’eau fond à 0 degré,
    Le beurre à ~30 degrés,
    L’huile de palme à ~60 degrés.
    Sachant que les graisses passent dans le sang et que le corps humain stagne à ~37 degrés, autant se couler du ciment directement dans les artères, le résultat sera le même 😉

      • L’huile de palme ne passe pas telle quelle dans le sang. Mais entraine la formation de dépôts sur la paroi des artères.
        L’huile de palme contient surtout des acides gras saturés qui ont un effet sur le cholesterol et le transportent dans le sang. La « mauvais » cholesterol encrasse les artères, le « bon » les nettoie.
        Le pire étant s’ils sont hydrogénés

        • Les soupes maison, j’en fais aussi. La difficulté est de les manger au bureau : on n’a pas de micro-ondes – ben oui, pour les internes y’a la cantine, les presta tant pis pour leur gueule… Sauf que vu notre tarif pour la cantine, on peut manger pour moins cher dehors, et en prime on a plus de place et on s’aère.
          Bref.
          Donc j’ai bien acheté un Thermos de compète de randonneur, au Vieux Campeur, pour m’amener ma gamelle au boulot de temps en temps. Mais autant pour le solide ça passe – même si c’est pas méga chaud non plus le temps d’arriver à midi -. Autant avec du liquide, en se refroidissant ça fait ventouse… ^^ Donc la fois où j’ai mis de la soupe dedans, j’ai bien cru que je n’arriverai pas à l’ouvrir.
          Et puis bon, c’est pas du mouton, mais c’est fastidieux quand même!

            • Voilà. Donc la solution éventuelle c’est de pas remplir complètement car l’air est plus facile à décompresser que le liquide, mais du coup la soupe refroidit plus vite.
              Soupe tiède ou thermos inviolable.
              Sans parler du fait qu’il faut l’avoir faite avant, la soupe, de toute façon.
              Bref, la soupe en sachet, c’est bof mais ça reste plus facile…

                • Ben j’ai passé 10 mn à lire les étiquettes de TOUTES les soupes en sachet en cherchant la moins pire. Cad une qui ne commence pas par « huile de palme », mais par des légumes. *soupir*
                  Ca m’agace d’autant plus que ça fait un moment que je regarde systématiquement les compositions des aliments, et ça se dégrade à vitesse grand V 😦
                  A ce rythme là, dans 5 ans ce sera impossible d’acheter un truc potable, faudra effectivement tout faire soi-même. J’ai un peu autre chose à faire de mes journées que la cuisine, moi! J’aime même pas ça en plus!

  2. Et du coup finalement t’en as trouvé une sans huile de palme ? Ou qui commence par des légumes ? Ça m’intéresse !
    Parce que moi j’adore la soupe mais bon, j’ai pas toujours le temps d’en faire une maison donc on a tendance à acheter des poules au pot ou des soupes de légumes (La Potagère je crois) mais je suis tellement pressée quand je fais mes courses que je regarde pas toujours les étiquettes, je prends celles que j’aime bien au goût. Mais c’est clair qu’ils se foutent bien de nous.

    • Désolée, je n’avais pas vu ton commentaire! Oui, même Knorr en fait qui ont moins d’huile de palme que celle-ci. En fait curieusement c’est celle labellisée « Grand-mère » qui est la pire! Mais il faut vraiment éplucher l’étiquette, car ça dépend plus du type de soupe que de la marque. De base, si tu prends avec croûtons tu peux être sûre qu’il y a plus de gras. En plus, comme je suis à Paris j’ai peu d’hypermarchés à ma disposition donc en gros c’est Knorr ou Royco et les deux sont équivalentes… Cad qu’il y a des recettes bourrées de gras et d’autres moins pires. Par contre, je crois que le pire de Knorr c’est leur nouvelle formule en sachet individuel mou en plastique, pas complètement lyophilisé… Bon déjà, niveau emballage c’est anti-écologique au possible. C’est plus cher que les autres (et tu paies l’eau au poids de la soupe). C’est pas meilleur, en plus. Mais aussi la composition donnerait une crise cardiaque à un nutritionniste.

      • C’est quand même vachement ironique. Pauvres grand-mères quoi. Une honte ! x)
        Je prends pas de croûtons, trop cher haha. Si je veux un truc qui croustille, je me fais mon propre pain à l’ail, c’est meilleur :3
        En Bretagne on a plus de choix ma foi. Les soupes sous toutes leurs formes prennent presque la moitié d’un rayon ^^
        Je regarderais les compositions de La Potagère par curiosité. Leurs soupes sont bien bonnes en plus ! Et en biocoop dans Paris ? Tu trouverais peut-être de meilleurs trucs 🙂

        • Alors là encore, ça dépend des conditions, parce que moi le pain à l’ail j’aurais du mal à me le faire au boulot, même si j’avais envie XD
          Je ne crois pas avoir vu la marque La Potagère, c’est du bio?
          Je ne suis pas absolument persuadée que les machins estampillés bio le soient forcément. Du coup je fréquente peu les biocoop et assimilés.

          • Ils ont une gamme Bio oui, mais pas uniquement. Là si je regarde la compo de la soupe que je prends le plus souvent (7 légumes variés), ça donne ça : Eau, légumes 42.5% (carottes 14.9%, pommes de terre 11%, oignons 6.4%, céleri-rave 4.7%, poireaux 2.1%, choux-fleurs 1.7%, haricots verts 1.7%), crème fraîche, purée de tomates reconstituée, amidon modifié de mais, sel, livèche, persil, ail, huile de colza, curcuma, fenugrec, ciboulette.
            Ça me semble plutôt pas mal quand même ^^

            • Oui, ça va. Après, je parlais des soupes lyophilisées, je n’ai pas regardé celles en briques parce que 1) je n’ai pas envie de porter et payer de la flotte au prix de la soupe et 2) c’est surtout au bureau que j’en consomme pour dépanner, et je n’ai rien là pour réchauffer de la soupe liquide. Par contre j’ai une fontaine à eau qui distribue de l’eau bouillante (pour thé et soupe).

              • Yes, c’est vrai. Moi je n’achète pas de soupes lyophilisées mais les soupes La Potagère ne sont pas excessivement chères il me semble.
                C’est pas très correct de la part de ton bureau de ne même pas vous mettre un micro-ondes à disposition quoi.. Pour ce que ça coûte !

                • Il y a une cantine, qui est intéressante pour les internes. Mais moi je suis prestataire, et pour y manger il faut que je paie un droit d’entrée + chaque plat me coûte plus cher qu’aux internes. Au final ça me revient au même prix que manger à l’extérieur sauf qu’en plus je ne peux pas payer avec ma carte Ticket Restaurant. Moralité je préfère manger dehors.

  3. Ping : Malbouffe : Knorr, Royco et leurs soupes à l’huile de palme et autres cochonneries | Fan Actuel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s