Fandom Parodie : 17 Billaw

Dans la série « totalement incompréhensible sauf pour moi », ceci est une parodie d’une chanson de Ghost of the Robot (le groupe de James Marsters), appelée « German, Jewish ». Pour la petite histoire de celle-ci, c’est une chanson écrite par le guitariste de 19 ans au sujet de Natalie Portman parce qu’il avait le béguin pour elle. Ecrite, donc, avec la grande maturité sur le sujet qu’on peut en attendre. Il se dit allemand comme les Américains dès qu’ils ont un ancêtre européen, d’où la chanson d’origine.

Le titre de la parodie vient du « 14 Below », le nom du club de Santa Monica où le groupe s’est produit les premières fois.
Billaw est un « diminutif » (comme Kate pour Bob) inventé pour l’occasion pour Bill Kaulitz, le chanteur de Tokio Hotel, qui avait 17 ans au moment où j’ai écrit cette parodie – d’où le 17 Billaw.

Contexte : Tokio Hotel a déboulé dans ma vie pile au moment où j’avais sérieusement besoin de changer de fandom, mais je n’arrivais pas à « décrocher » sans drogue de substitution. Ils ont été ma méthadone de fandom, et une méthadone de premier choix avec ça : pure, non coupée (… Enfin je n’ai pas vérifié), quasi pas d’effets secondaires désagréables, un shoot permanent, un vrai bonheur pendant… 6-7 ans.

17 Billaw German, Jewish
You’re German and goth-ish,

How can you look like
a manga fetish?

I have this problem
that seems to linger

Liking you is making me
feel like a pervert.

It would make more fuss
in America,

Where you’re not legal
and you look gay

But it’s Europe,
and I won’t meet you

And it’s just so fun
to squee about you

Shame won’t stop me,
I’m not fussy,

Music snobs go to hell

Your fans don’t scare me,
they are new at this

And I have seen it all

You’re German and goth-ish,
How can you look like
a manga fetish?

I have this problem
that seems to linger

Liking you is making me
feel like a pervert.

You’re a walking cliché,
emo teen singer,

Over-marketed,
androgynous.

What can I say,
yes you’re immature,

But no more than musicians
three times older than you

Shame won’t stop me,
I’m not fussy,

Music snobs go to hell

Your fans don’t scare me,
they are new at this

And I have seen it all…

I’m German, you’re Jewish

How could we ever
make it through this?

I’ve got this problem
that seems to linger

Every time I find myself
around your finger

This would make more sense,
in another time

Not in America
where we’re westernized

But if we were,
what would I do

What would I have said
to what we’ve gone through?

War won’t stop me,
I’m no nazi

That’s why I’d never tell

If you were fighting,
surviving hiding

Behind an old bookshelf

I’m German, you’re Jewish

How could we ever
make it through this?

I’ve got this problem
that seems to linger

Every time I find myself
around your finger

You’ve always been above,
in some higher class

I’m just a small rock star,
you’re an actress

What can I say
to ever prove to you

That there can be a love
between a German and a Jew?

War won’t stop me,
I’m no nazi

That’s why I’d never tell

If you were fighting,
surviving hiding

Behind an old bookshelf

 

Et très franchement, quand je relis cette parodie près de 9 ans après… Elle décrit tout à fait mon sentiment de soulagement et de pure joie à découvrir ce groupe, music snobs go to hell!

Publicités

Une réflexion au sujet de « Fandom Parodie : 17 Billaw »

  1. Ping : Financement participatif : Fandom Parodie | Fan Actuel

Les commentaires sont fermés.