Les Franglaises and copains au Grand Rex – 30 octobre 2015

C’est dans le cadre du FUP, Festival d’Humour de Paris (oui c’est fait exprès), que la joyeuse et nombreuse troupe des Franglaises a investi la très belle salle du Grand Rex. Les Franglaises, ce sont 8 gars et 4 filles qui interprètent des traductions très littérales de classiques anglo-saxon. C’est drôle en soi, quand on réalise à quel point certains titres ont des paroles débiles (la traduction ne fait rien pour arranger les choses, il est vrai).

les Franglaises au Grand Rex, avant le début du spectacle

les Franglaises au Grand Rex, avant le début du spectacle

Loin de se reposer sur ce seul ressort comique, la troupe a bâti tout un scénario autour du spectacle. Ici par exemple, j’ignore si c’est toujours le cas, mais les musiciens commençaient déjà à jouer dans le hall avant le lever de rideau. Lever de rideau qui n’eut pas réellement lieu d’ailleurs, puisque quand je suis entrée dans la salle (pas en retard), le rideau était déjà relevé, et une dizaine de personnes s’occupaient sur scène, qui jouant de la flûte, l’autre s’échauffant… A douze personnes au total sur scène, même quand un seul chante, les autres font des choses derrière: il faut sans doute voir le spectacle plusieurs fois pour tout voir! La plupart du temps cependant, chaque chanson est chantée et jouée à plusieurs, mise en scène de façon hilarante.

franglaises_s

Cerise sur le petit cake de la représentation du 30 octobre au Grand Rex : pour le FUP, les Franglaises s’étaient entourés d’autres comiques, en majorité des musiciens eux aussi – et complètement barrés, eux aussi :

– les Blond and Blond and Blond, un trio de Suédois reprenant des standards français… A leur manière.

– les Fills Monkey, deux batteurs jongleurs épatants.

Féloche, pour Pourpre Pluie (de Prince, évidemment. Pas facile) en duo.

Thomas VDB, pour un hommage poignant à Pierre-Paul Pouchet.

– les Suricate, pour une reprise de You can leave your hat on… euh… embarrassante (surtout pour celui qui a suivi leurs directives).

– et Pascal Legitimus fut la cible involontaire (et pas du tout consentante) de l’affection débordante du Mr Loyal.

J’ai gardé le meilleur pour la fin (pour une Kaamelottienne/Herocorpienne comme moi, s’entend), avec les interventions « running gag » de Christian Bujeau, alias le maître d’armes de Kaamelott et The Lord dans Hero Corp.

Si vous avez raté le pestacle :

Vous pourrez déjà vous rattraper avec le DVD filmé les 22 et 23 avril à Bobino. Ah?
Ah ben non, vous ne pouvez pas, parce qu’il n’est disponible ni à la Fnac, ni sur Amazon, ni sur leur site… J’ai donc bien fait de l’acheter sur place.

Vous pourrez vous rattraper, disais-je, en 2016, car le groupe sera de retour sur scène à Bobino du 14 septembre au 29 octobre. Réservez dès maintenant!

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Les Franglaises and copains au Grand Rex – 30 octobre 2015 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s