Quatrain du métro N°32 : Grey Power. Au mépris de l’hiver, elle montre ses gambettes…

Quatrains du métro parisien.

– N°32. Grey power

Au mépris de l’hiver, elle montre ses gambettes,
Bottines et mini jupe quand je sors en mitaines.
La coquette se retourne. Elle a la cinquantaine.
Et des jambes plus jolies que beaucoup de jeunettes.

6 réflexions au sujet de « Quatrain du métro N°32 : Grey Power. Au mépris de l’hiver, elle montre ses gambettes… »

  1. Ping : Journée de la poésie : mes poèmes du métro | Fan Actuel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s