Exposition : Karl Lagerfeld à la Pinacothèque – photographies 

Karl Lagerfeld ne fait pas que des vêtements.  La Pinacothèque présente jusqu’au 20 mars 2016 l’exposition « A Visual Journey », une sélection de ses photographies, illustrant ses diverses incursions dans ce média.

lagerfeld_01

Depuis quelques années, c’est lui qui fait les séances photos de ses collections, mais il est assez peu question de mode dans l’exposition. Certes, elle commence par des portraits de mannequins et d’actrices (Diane Kruger, Carla Bruni…). Suivent des murs de New York, des vues de la Casa Malaparte ou de la tour Eiffel, pour l’architecture.

lagerfeld_05

La toujours canon Natalia Vodianova…

Un « hommage à Feininger » coloré laisse perplexe, avec différentes scènes du village de Gelmeroda : Auf dem Weg zum Freudenhaus (« sur la route du bordel » – les titres sont indiqués en allemand et en français), les deux scandaleuses. Le peintre Feininger a plusieurs fois peint la bourgade au début du 20e siecle.

lagerfeld_04

Les fans de Baptiste Giabiconi seront ravi(e)s : l’égérie de Karl de ces dernières années est le modèle de trois séries: Violente Beauté (seul), une série de nus en extérieur près d’un bosquet, Daphnis et Chloé. Cette dernière série est un ensemble d’une douzaine de grands panneaux illustrant le mythe de Daphnis et Chloé, bergers dans un paysage de légende grecque. On devine des retouches informatique (ou alors Chloé est bizarrement maquillée). On devine aussi Giabiconi sous le maquillage d’un faune.

lagerfeld_02

La série Dorian Gray m’a interpellée : déjà par le modèle de Dorian?? qui m’a évoqué un vampire avant que je ne lise la légende. Et puis la série est divisée en trois: d’un côté, Dorian Gray, qui vieillit sur 4 tableaux grâce à l’infographie. Sur le mur d’en face, sa compagne fait de même (on s’éloigne du concept, Dorian n’en a pas eue de durable). Sur le 3e mur, des photos de libertinage d’elle et Dorian avec d’autres personnes, où on aperçoit les tableaux d’eux vieux dans le décor.

lagerfeld_03

On se rapproche plus de la photo de mode avec l’avant-dernière salle, où se côtoient Natalia Vodianova et Miley Cyrus, et une jeune mannequin ressemblant beaucoup à Claudia Schiffer jeune (la relève). Des photos de Venise pour Chanel clôturent une exposition un peu brève à mon goût (surtout vu le prix).

D’autres photos dans les articles suivants :

Glamour

Dans Elle – avec beaucoup de photos de mode en couleur

La boutique a un grand choix de livres de et sur Karl, le créateur et le photographe, ainsi que sur Chanel et d’autres maisons et créateurs de mode. Pas de cartes postales en revanche, et rien ne récapitulant l’exposition elle-même, a priori. Un petit panneau signale qu’ils vendront bientôt la bougie parfumée Karl.

lagerfeld_06

Heureusement pour compléter un peu la visite, une collection permanente (? essentiellement des prêts) s’est ouverte au sous-sol. Elle met côte à côte des oeuvres de périodes et de styles variés, essentiellement des prêts. C’est la tendance actuelle, de ne plus organiser par époque ou style. Ici ça paraît plus l’effet du hasard des prêts, la Pinacothèque étant un musée privé sans collections, dont l’espace d’exposition ne rivalisent avec Orsay. Néanmoins le résultat est intéressant.

Après avoir noté que plusieurs oeuvres représentaient le comte Roger Colonna Walewski (fils naturel de Napoléon 1er) ou sa famille, j’ai regardé de plus près et constaté qu’elles venaient de la collection personnelle de la famille.

Si vous comptez y aller, n’attendez pas trop : la Pinacothèque vient d’être placée en redressement judiciaire.

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Exposition : Karl Lagerfeld à la Pinacothèque – photographies  »

  1. Je ne savais pas que la Pinacothèque avait été placé en redressement judiciaire ! C’est dommage parce qu’ils proposent quand même de bonnes expositions (pas toujours mais souvent). Par contre je suis d’accord avec Télérama, leurs tarifs sont abusés..

    • Je l’ai appris sur Twitter par un des comptes que je suis, je ne sais plus lequel. C’est vrai que c’est un peu dommage, en même temps sans subvention ça doit être dur d’être rentable si avec les tarifs qu’ils pratiquent ils n’y arrivent pas!

  2. Ping : Best of Fan Actuel 2015 | Fan Actuel

  3. Ping : Mode : Sacs à main: on en a plein le dos! | Fan Actuel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s