Jargon : la critique de cinéma sans peine

un huit-clos intimiste tout en nuances : il ne se passe rien à l’écran de tout le film et les acteurs sont inexpressifs.

un film d’action mené tambour battant : on ne sait pas trop où on va, mais on y va vite.

un film atypique : à moins d’être dans le même microcosme socio-culturel que l’auteur et/ou d’avoir fumé, vous n’y capterez rien. Faites quand même semblant du contraire si vous voulez passer pour un cinéphile.

anim_gaga_not impressed

Machin trouve là son meilleur rôle depuis longtemps : sous-entend :
a) qu’il/elle sort de plusieurs navets
et
b) qu’il ne lui arrive que des ennuis pendant tout le film.

Machin casse son image : un(e) habitué(e) des blockbusters ou un ado fait un film trash où il montre ses fesses et/ou se drogue.

anim_keanu kiss in hospital

son ami(e) Machin : deux cas de figure :
a) ils sont associés, cad amis tant que ça rapporte
b) ils ne se sont jamais rencontrés et chacun tuerait volontiers l’autre pour lui piquer un contrat.

son grand ami Machin : ils ont couché ensemble.

son meilleur ami Machin : ils couchent ensemble et il n’est pas impossible qu’ils s’aiment. Etonnant, non?

 

4 réflexions au sujet de « Jargon : la critique de cinéma sans peine »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s