Nostalgie en vidéo : Humanoid City Tour de Tokio Hotel, setlist allemande complète, version mezigue

Ayant découvert récemment (oui, je sais) comment faire des playlist dans Youtube, et prise d’un subit accès de nostalgie, j’ai profité de ma monomanie compulsive de vidéomaniaque pour reconstituer les concerts du Humanoid City Tour (cad la tournée de 2010, pas celle de cette année, HCT de son petit nom) de Tokio Hotel (setlist allemande – dans certains pays ils faisaient l’essentiel des chansons en version anglaise), juste avec mes vidéos.

Et j’ai même du rabe, mais je vous en fais grâce.

Mais alors comment tu fais pour enregistrer tout un concert et en profiter, espèce de tarée, me demanderez-vous? (ou pas)

Déjà, j’ai fait plusieurs concerts. J’en avais prévu 3, j’en ai ajouté 2 autres à quelques jours de la tournée, des dates qui tombaient le week-end de façon pratique pour moi (ça m’évitait de poser trop de congés, juste le vendredi pour Oberhausen).

TH_HCT_Lille

Ensuite, sur les trois premiers concerts (Oberhausen, Lille, Nantes), j’ai enregistré une chanson sur 3 (j’en enregistre une, j’en laisse passer deux, rinse and repeat, ça évite de se tromper. Entre les vidéos, je peux prendre des photos, ou laisser l’appareil refroidir). Sur les deux suivants (Toulouse et Paris), j’ai repris quelques vidéos pour le fun, varier les angles, enregistrer une énième version de ma chanson préférée… (sur le HCT, c’était la version acoustique de Geisterfahrer, gah – gah ne fait pas partie du titre, c’est juste ma réaction à chaque fois que je l’écoute en acoustique).

Enfin, j’ai évité à chaque fois de tenter les premiers rangs, parce qu’entre les bras levés, les portables, les affichettes / ballons etc de fan-actions, les mouvements de foule etc, c’est moins facile de faire des vidéos potables de près que de loin. Surtout quand on a un zoom correct (bon là il a parfois du mal à faire le point…).

Et le son est bien meilleur, ce qui est quand même le plus important. Parce que dans la foule, des fois tu entends plus les fans que le groupe, et près des baffles tu entends KRRRRROUONNCCHHHHBRRROOMMMMMKRROUUNCHHHH. Parce que contrairement à ton cerveau, le micro ne filtre pas ce qui compte. D’ailleurs je me souviens qu’une année, Bill a chanté des chansons en anglais à Bercy à une époque où il chantait normalement tout en allemand en France. Au moins une des filles qui était dans la fosse ne s’en était pas rendue compte. Sans rire.

TH_HCT_Nantes

Et pour terminer, j’en profite même si je filme, déjà parce que je ne filme pas en permanence, et surtout parce que comme je l’ai déjà exposé ici, j’adore pouvoir me repasser des vidéos des concerts que j’ai aimés. De préférence les miennes. Parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, ça évite de devoir trouver des vidéos avec un son correct parmi les milliers du web, et je remarque même des trucs qui m’avaient échappé « sur place ».

Publicités

5 réflexions au sujet de « Nostalgie en vidéo : Humanoid City Tour de Tokio Hotel, setlist allemande complète, version mezigue »

  1. Pour le peu que je vais à des concerts, je fais tous le contraire de toi, je me met au premier rang (ou presque) je prend des photos et vidéos, mais comme tu l’explique c’est pas terrible XD).

    Ta méthode est plus astucieuse 😉

    Mais même si mes vidéos ne sont pas terrible c’est vrai que j’aime bien aussi les regarder de temps à autre car il est vrai qu’on est pas mieux servie que par sois même, et cela nous permets de mieux revivre ces moments là *-*.

    • Ca dépend des concerts pour le premier rang, en fait, là je parlais surtout pour les concerts de Tokio Hotel. Pour viser le premier rang à leurs concerts, il fallait arriver la veille, en France en tout cas… ^^ (bon maintenant faut un pack VIP, ça résoud le problème). Et il est hors de question que je campe pour un concert, donc non. Ou que je me batte 😛 Et en plus à leurs concerts, le public est particulièrement… bruyant (dixit le personnel de Bercy, le public crie tellement fort qu’ils montent aussi le son et au final y’a le même volume que pour du gros rock qui tache). Donc c’est surtout pour eux que j’évite le premier rang, même si j’ai quand même eu des circonstances qui m’ont permis d’y être 2-3 fois.
      Pour les autres concerts j’aime bien être près de la scène car sinon, avec mon format rase-mottes, j’ai facilement la vue bloquée par les grands de devant 😦 C’est mieux pour les photos aussi. Mais pour les vidéos, devant ou sur les côtés, on est parfois trop près des baffles.
      Oui, franchement moi j’adore regarder mes photos et vidéos, même si je prends rarement le temps de le faire 🙂 Ca me rappelle plein de trucs que j’avais oubliés!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s