L’attaché-case et le parapluie (de nos élites et leurs dérives)

Il y a une dizaine de jours, les images de Barack Obama et sa petite famille débarquant à Cuba sous la pluie, portant chacun son parapluie, font beaucoup gloser en France. On se souvient encore de notre président « normal » se faisant tenir le parapluie par un sous-fifre, et on compare.

obama_usa-cuba_0.jpg

J’y ajoute ma pierre avec une anecdote vécue…

Il y a quelques années, je pris l’Eurostar afin de partir voir un concert de James Marsters au fin fond de la cambrousse anglaise (Coventry, pour être précise. Au passage, c’est plutôt joli, surtout la cathédrale à moitié démolie durant la guerre). Arrivée à Londres, je vis tout un aréopage de gens empressés faire grappe autour d’une personne, que ses aides firent passer par la voie express sans les contrôles. C’était Claudie Haigneré, première femme française dans l’espace, qui était à l’époque ministre pour Raffarin.

Lors du même voyage, alors que j’attendais mon train de retour sur le quai de la petite gare de Coventry, la tête dans le pâté après le dit concert et une courte nuit, je remarquai un homme roux en costume anthracite, attaché-case à la main et téléphone portable à l’oreille. Machinalement et l’esprit ralenti par la fatigue, je me dis « Tiens, c’est marrant, il ressemble à truc, là, le PDG de Virgin, mais je ne vois pas ce qu’il ferait dans ce patelin ». Il vit que je le regardais et me décocha un grand sourire.

« Oh merde, C’EST Richard Branson. » 

richard branson

(oui parce que j’ai horreur d’être prise en flagrant délit à regarder une célébrité comme une bête curieuse. Là j’étais tellement à cent lieues de penser que ça pouvait vraiment être lui que je le regardais sans penser à mal, comme une vache regarde un évêque). Sir Richard Branson, entrepreneur à grand succès, alors encore patron de Virgin Music et Virgin Trains, une des plus grandes fortunes du Royaume-Uni, s’apprêtait à monter tout comme moi dans un train – un train à lui, d’ailleurs, Virgin Trains, mais même pas le Pendolino tout moderne, juste le train normal. Tout seul, comme un grand. Tout juste le factotum de service à la gare est-il venu lui adresser quelques mots avant le départ, et Branson lui a répondu tout à fait cordialement. Bon, je soupçonne que le téléphone portable était une manière d’éviter qu’on le dérange, mais tout de même. Il avait raison : sans ça, vu le grand sourire qu’il m’a fait, j’aurais été tentée d’aller engager la conversation, vu qu’il avait l’air très abordable.

Je n’ai pas pu m’empêcher de noter le contraste flagrant entre l’entourage de 15 personnes avec lequel voyageait notre chère ministre, et l’absence de larbin dont s’entourait cet homme, millionnaire ou milliardaire, qui avait fondé plusieurs sociétés à succès (avant de les revendre avant qu’elles se cassent la figure, ce qui est intelligent aussi), et qui somme toute avait sans doute plus de réel pouvoir qu’elle.
Je me suis dit aussi que c’était sans doute pour ça (entre autres) que les entreprises Virgin faisaient du bénéfice, alors que l’état français augmente sans cesse sa dette…

Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute. Cette leçon vaut bien un parapluie sans doute…

Tiens, en lisant sa fiche Wiki pour me rafraîchir la mémoire, je lis ceci qui vient à point nommé :
« Richard Branson affirme le 27 juin 2008 qu’il a refusé de payer un pot de vin d’un million d’euros demandé par un ministre français pour faciliter l’ouverture des magasins Virgin Megastores le dimanche. »

No comment…

5 réflexions au sujet de « L’attaché-case et le parapluie (de nos élites et leurs dérives) »

    • C’est dingue les aventures palpitantes qu’on vit en marge de ce qu’on fait en tant que fan! 😛 Jamais je n’aurais mis les pieds à Coventry sans ça…

  1. Ping : Lundi Mon Tag : Trip Tag: Royaume Uni. | Fan Actuel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s