Quatrain du métro N°37 : La tête dans le pâté

Quatrains du métro parisien.

– N°37. La tête dans le pâté

Je sors de la station, tenant machinalement
La porte pour le suivant. Je me fais engueuler
Par le type de devant qui en faisait autant :
Je n’ai pas dit merci. C’est poli d’insulter?

 

Encore une journée qui commençait bien… Je n’avais pas vu le gars parce que je regardais derrière pour tenir la porte, j’ai failli lui rentrer dedans quand j’ai repris ma route, et je me suis faite pourrir.

Publicités