Voyager en Allemagne quand on n’y connaît rien et on ne parle pas allemand

Quelques conseils élémentaires mais bons à savoir :

– depuis la France, il y a plein de lignes de train qui desservent diverses destinations en Allemagne, en moins de 4h depuis Paris pour beaucoup (Cologne, Düsseldorf, Stuttgart, Mannheim, Francfort…). Pour Berlin et Hambourg, c’est beaucoup plus long, je vous conseille plutôt l’avion. Il est néanmoins possible d’y aller en train, voire en bus. Cette dernière solution est la plus économique, idéale pour les petits budgets, mais il faut se coltiner 9h de route (pour Paris-Berlin)…

– dans vos réservations, si vous prenez le train, sélectionnez la station Ville-Hbf. Le Hbf signifie « Hauptbahnhof », Gare Principale, ça vous dépose donc plein centre. Enfin, sauf si vous logez en périphérie proche d’une gare annexe, bien sûr…

francfort_hauptbahnhof

Les transports en commun en Allemagne :

bus : en allemand, ligne de bus se dit Bus Linie (prononcer « bouss linieuh). Ca devrait être compréhensible même sans connaître la langue, donc.
U, U-Bahn : correspond au métro ou au tram, suivant les villes et les lignes. Il n’est pas rare de passer de la ligne U3 sous terre à la ligne U4 à prendre en surface… Ca peut étonner au début! Donc si vous ne trouvez pas votre quai, pensez à changer d’étage et suivez les panneaux. Comme à Paris, les directions sont indiquées par le nom du terminus.
S-Bahn : correspond aux trains de banlieue ou régionaux, avec beaucoup d’arrêts. Pas très rapide, mais pas très cher. Si vous avez des trajets à faire par ce moyen, attendez plutôt d’être sur place pour acheter vos billets : ainsi ce seront généralement des billets sans horaire (ni réservation) valables sur 1 an, au lieu de billets achetés en France qui sont généralement à utiliser sur un train précis. Ce qui vous enlève de la souplesse sans forcément vous y faire gagner en prix…
R-Bahn : train régional, équivalent du Corail. Le train-normal-pas-TGV. Vous pouvez réserver vos billets sur le site de la Deutsche Bahn, qui a le bon goût de proposer une version française.
ICE : équivalent local et tout blanc du TGV, profilé un peu comme un Concorde sans ailes, l’Inter City Express effectue des liaisons à grande vitesse entre les principales grandes villes. Il est plus cher mais plus rapide et un peu plus confortable.

Tarifs :

– ils sont grosso modo équivalents à ceux des transports en France. Néanmoins, si vous voyagez en groupe à partir de 6 personnes, regardez bien car il y a souvent des tarifs avantageux, pour lesquels vous n’avez pas à justifier d’être famille nombreuse, ni moins de 26 ans ni quoi que ce soit d’autre. Ce sont des tarifs utilisables par tous, donc familles, amis, collègues, groupe de potes, etc.
– il existe aussi la RailCard, qui permet de voyager sur tout le réseau pendant une période donnée. Pour les grands voyageurs!

– Pour réserver vos billets de train intra-Allemagne, voir les tarifs et les horaires, le site de référence c’est la Deutsche Bahn – qui, ô joie, propose diverses langues dont le français.

8 réflexions au sujet de « Voyager en Allemagne quand on n’y connaît rien et on ne parle pas allemand »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s