Parisienne mais presque / Hamster power : les vide-greniers – j’aime pas ça

A l’occasion, quand je suis désoeuvrée et qu’il fait beau, je me balade sur des vide-greniers. Et en général au bout de 20 mn, je me demande pourquoi. Comme j’ai commencé après avoir entamé ma prise de conscience de la nécessité de désencombrer mon intérieur, j’ai du mal à craquer ou trouver quoi que ce soit à acheter.

En fait non : j’en ai fait un, AVANT cette phase. J’en étais revenue avec un énorme cadre contenant un poster (sans intérêt : je l’avais pris parce que les cadres avec sous-verre, ça coûte un bras en magasin). J’ai mis 10 ans à trouver un truc à mettre dans le cadre. Enfin, plus exactement, à me décider à démonter le cadre pour changer son contenu, et y mettre une photo de l’exposition Karl Lagerfeld vue au Grand Palais 4 ans avant… (expo « La Petite Veste Noire », ils donnaient une photo format poster à tous les visiteurs. J’adore le travail de photographe de Karl Lagerfeld).

veste_05

Lagerfeld – la petite veste noire

On me conseille souvent de faire un vide-grenier pour vendre certains de mes objets, quand je discute autour de moi de mes problématiques de ménage par le vide. Donc à la base, c’était aussi pour m’instruire dans l’idée d’en faire un. Mais en fait, depuis, ça ne me sert qu’à une chose : me motiver à jeter plus.

Parce que j’en reviens toujours au bout d’une heure, à la fois morte de rire et misanthrope, en me disant que c’est ahurissant les cochonneries défraîchies que les gens gardent chez eux – et qu’ils espèrent sincèrement pouvoir vendre, apparemment. Surtout les chaussures. Sérieusement, certaines sont dans l’état où moi je les jette au lieu de les donner, parce que je me dis que même les démunis n’en voudraient pas. Alors les vendre… Cela dit, j’ai l’impression qu’à Paris, beaucoup de soit-disant vide-greniers sont composés à un tiers seulement de vrais habitants du quartier vidant leur appartement, contre un tiers de brocanteurs plus ou moins professionnels, et un dernier tiers de chiffonniers – qui revendent ce qu’ils ont trouvé dans les poubelles des autres…

vide-grenier_1

Et que non mais franchement, c’est pas la peine de faire comme eux et de s’accrocher à des vieilleries sous prétexte que « ça peut toujours servir » ou « faut pas gâcher » (j’ai des racines auvergnates). Quand bien même ça peut intéresser des gens vraiment dans la dèche ou vraiment radins, c’est tellement pathétique et j’ai tellement horreur qu’on essaie de négocier les prix que je préfère filer tout ça en vrac à la Croix-Rouge, ou le jeter.

De toute façon, en bonne Parisienne de base, je n’ai pas de voiture, et les seuls vide-greniers que j’ai vus dans mon quartier faisaient encore plus pitié que les autres. Il est hors de question que je passe une journée à étaler mon bazar et regarder passer le chaland, pour ne même pas récupérer le prix de l’emplacement. Ou devoir se battre pour ne pas se faire voler.

Parce que les gens qui viennent chouiner pour que tu leur files un truc gratuit ou à 20 centimes alors qu’il est déjà sur-bradé (vu à chaque vide-grenier. Y’en a toujours. Ce sont les clients les moins aimables en plus), et qu’il faut quand même au minimum que tu te rembourses la table, ça m’horripile. Ce seront sans doute les mêmes qui iront récupérer les trucs à la Croix-Rouge, mais au moins je ne les verrai pas, donc j’aurai moins envie de les balancer dans le Canal Saint-Martin. Encore que, si on m’aborde de façon négative, je vais carrément préférer casser et jeter le truc pour qu’il ne soit pas utilisable, plutôt que le vendre 50 centimes à un brise-gonades.

En fait, le seul achat que j’ai fait sur un vide-grenier dans cette phase, c’est lui, et c’était totalement impulsif :

poupoune
Je vous présente Kira, mon dino-robot (en dessous ce sont des surprises d’un genre de Kinder italien sur la Reine des Neiges. Ouais, j’ai aussi fait la collection, des fois je craque, ok?).
3 Eur avec les piles, avec juste une griffe cassée, ça ne valait pas le coup de s’en priver.

Mais j’ai une bonne raison (… de mon point de vue) : quand ces dino-robots (de son vrai nom « Mini-roboraptor », de la marque WeeWee. Il y a une version plus grande, plus articulée, et plus chère) sont sortis dans le commerce, il y a plusieurs années, je suis tombée amoureuse de leur design. Mais j’ai toujours repoussé l’idée d’en acheter un. Parce que ça coûte cher, ça tient de la place, je suis (censément) adulte, je n’allais pas jouer avec…

Bref, j’ai été raisonnable.

Mais chez moi, les coups de coeur, c’est tellement rare que ça devient un poil obsessionnel. Ca me reste dans un coin de cerveau et ça revient me mordre l’occiput au moment où je m’y attends le moins…

Donc quand j’ai vu ce bibouillou abandonné dans une cagette, entre un moule en silicone et une paire de lunettes de soleil, j’ai demandé « combien? » et j’ai sorti la monnaie.

Et une demi-heure plus tard, je suis repassée pour demander à la vendeuse, qui croyait déjà que je voulais me faire rembourser : « Je sais que c’est une question qui va paraître bizarre, mais a-t-il un nom? » (ben oui, ça ne se rebaptise pas, ce qui a déjà un nom… Les marins savent qu’il ne faut jamais changer le nom d’un navire. Bon, je n’ai pas expliqué à la dame pourquoi je voulais savoir). Elle l’ignorait, mais elle est allée chercher son fils (à qui appartenait le jouet), qui a dit que non. Et elle a ajouté avec un sourire « Mais il n’a pas trouvé la question bizarre » (… il me regardait quand même d’un drôle d’air).

Et mes amis m’ont regardé bizarrement tout l’après-midi, quand ils ont compris que je l’avais acheté pour moi et pour le garder, et non pour faire une blague ou compléter un déguisement.

… Il est mignon, d’abord!

vide-grenier_2

Alors que cette horreur, franchement, qui en voudrait?…

(c’est pour ça que quand Marie Kondo dans sa méthode KonMari explique qu’on garde les objets qui vous rendent heureux, même si personne d’autre ne comprend pourquoi ils vous remplissent de joie, je suis ravie).

Pour la petite histoire, à la base je voulais l’appeler Alioth, combinaison d’une référence aux dragons de Pern dont les noms finissent toujours en -th, et à l’étoile de la Grande Ourse du même nom et au personnage qui y était associé dans les Chevaliers du Zodiaque. Mais c’est plutôt un nom pour un « vrai » dragon à écailles, ça ne lui allait pas bien. Finalement le nom qui s’est imposé a une sonorité japonisante, et est d’ailleurs la façon japonaise d’écrire « killer » – pas plus mal pour un robo-raptor. Il se trouve que c’est dans ce sens qu’ils sont utilisés dans Death Note, mais c’est un hasard. Ah tiens? C’est aussi le nom d’un personnage d’un jeu Star Wars. Et celui de la petite gelfling dans Dark Crystal – celle-là au moins je la connaissais. Mais c’est un hasard aussi.

13 réflexions au sujet de « Parisienne mais presque / Hamster power : les vide-greniers – j’aime pas ça »

  1. Bonjour Kira Nnosaurus !
    J’ai beaucoup aimé le « Mais il n’a pas trouvé la question bizarre. »

    (Et parce que quand tu parles de Star Wars, je suis invariablement appâté tel le chaland moyen, il faut que je rajoute que le personnage de Kira dans le jeu The Old Republic est assez récent, ça fait environ 4 ans donc de ce point de vue tu peux dire que ton cybosaure est plus ancien que le personnage.)

    • Bien essayé, mais je l’ai acheté il y a 2 ans seulement ^^
      Donc le dino est sans doute plus ancien, mais le nom plus récent.
      J’ai trouvé gentil de la part de la dame de tenter de me rassurer sur la non-bizarrerie de la question. Ca fait toujours plus plaisir d’avoir acheté un truc à des gens sympas qu’à des désagréables.

    • C’est pas réellement une addiction aux oeufs, c’est juste les surprises Reine des Neiges qui étaient dedans. Je voulais absolument les deux versions d’Elsa (en robe de couronnement et sa robe bleue « reine des neiges »), et j’ai bien galéré pour les avoir… ^^

  2. Et du coup, il fait quoi Kira avec ses piles ? Il marche, il fait du bruit ? #curiosité Et sinon j’ai 26 ans et j’ai encore acquis 3 peluches l’an dernier donc je ne juge pas. 😀

  3. J’en fais quelques uns (notamment la braderie de Lille parce que c’est la tradition même si je l’aime pas trop). Principalement pour revendre des bouquins. Qui partent plutôt bien d’ailleurs. Et les gens qui sont infects et veulent tout encore moins chers alors que déjà, on les donne quasiment, je prends un malin plaisir à les envoyer bouler avec toute la jouissance de ne pas avoir à lutter contre ma frustration d’ancienne vendeuse en librairie qui devait sourire même au client qui vous insulte. C’est malsain mais j’assume à fond. Et dans ces cas-là, j’ai mes amis qui rougissent et se cachent à ma place, ça me fait rire ^^

    • Rien que d’y penser ça me déprime ^^ Entre amis ça doit être moins ennuyeux, mais quand même, y passer la journée, pfiou… De toute façon, je ne suis pas une assez grande consommatrice pour pouvoir le faire régulièrement. Le temps que je me lasse, plus personne n’est intéressé 😄 Il y a des bouquins que j’ai mis dans mon entrée sur les boîtes aux lettres pour les voisins que ça pourrait intéresser et qui y sont restés jusqu’à ce que je les jette…
      Ah oui, envoyer bouler les malotrus ça doit être sympa, mais ici franchement j’aurais trop peur de tomber sur des cons et que ça dégénère :/

      • Oui, quand on fait la braderie, on fait ça en groupe, pour pouvoir tourner, faire des pauses pipi, miam et papoter quand on s’ennuie (et boire de la bière mais c’est une autre histoire).

        Pour les malotrus, je suis devenue une véritable teigne avec le « client con » quand il m’emmerde, du coup, je dois leur faire peur, je ne sais pas, je n’ai jamais eu de problèmes ^^

        • Ouais à la limite en groupe ça pourrait se faire, mais je pense pas qu’il y ait bcp de gens intéressés parmi mes amis parisiens, et… Aucun d’entre nous n’a de voiture ou presque 😄 Donc à moins de demander à la seule qui en a une de faire le taxi à passer par chez toutes les autres pour récupérer leur barda… c’est pas top.

  4. Ping : Hamster Power : l’art de la simplicité de Dominique Loreau | Fan Actuel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s