Quatrains du métro N°41 : Veni vidi nonmerci

Quatrains du métro parisien.

– N°41. Veni vidi nonmerci

Jour de grève, en galère. Malgré mon long trajet,
J’offre mon strapontin à une dame âgée.
Elle s’assied sans sourire, ni merci ni regard.
Sa fille pourtant ravie me toise sans égards.
Un sourire c’est trop dur? Je n’attends pas des fleurs.
Les entendant parler, je comprend mon erreur:
Encore plus mal élevés que le Français moyen,
Il s’agit d’une famille de touristes Italiens.

Une réflexion au sujet de « Quatrains du métro N°41 : Veni vidi nonmerci »

Les commentaires sont fermés.