Gourmandise : The Tea Caddy, tea time so British à Paris

Ce qui est sympa quand on a des amies avec qui on a des goûts en commun, c’est que quand l’une est en panne d’adresses, l’autre en a une sous le coude. Entre deux visites improvisées lors des Journées du Patrimoine, on a donc fait une petite pause gourmande pour découvrir The Tea Caddy, un salon de thé so British installé entre Shakespeare & Cie et le square René Viviani.

The Tea Caddy

Fondé en 1928 par Miss Klinklin, en reprenant les boiseries d’origine et, je pense, les beaux vitraux de la devanture, le salon propose depuis cette époque thés, gâteaux et service à l’anglaise : thé servi avec un filtre pour empêcher le thé en vrac de tomber dans la tasse, nappe à carreau, etc. C’est évidemment cosy et assez feutré, sans être collet monté. La carte des boissons chaudes propose des thés, anglais bien sûr (enfin, indiens), mais aussi chinois et japonais, ainsi que des infusions à base de rooibos. J’ai goûté la Juicea digestion, plus pour les ingrédients que par besoin (j’aime le rooibos), parfumée et légère.

The Tea Caddy

Le petit filtre!

Au niveau pâtisserie, beaucoup de choses tentantes, mais les Devon Scones à la confiture de fraise maison étaient incontournables. Très bons, pas lourds, et la confiture était un régal. Le crumble aux figues fraîches était original et lui aussi délicieux, et fait maison. Le tout servi dans de la vaisselle made in England, avec des motifs inspirés de la procelaine de Chine. Sur leur site web, la boutique vend aussi des thés et des filtres. Les tarifs sont un peu élevés (autour de 6 Eur le thé et 8 la pâtisserie), mais vu l’endroit très touristique et la qualité, rien de surprenant.

The Tea Caddy - Devons Scones et crumble aux figues

The Tea Caddy – Devons Scones et crumble aux figues

Pour ne rien gâter, alors qu’on s’attendait à ce que l’endroit soit surtout fréquenté par des dames, j’avais dans mon champ de vision un charmant jeune homme tout seul, avec un faux air de Sting jeune, la trentaine et quelque, je dirais. Il a devisé longuement avec la patronne, et feuilleté un des livres mis à disposition (du Mauriac. Mais non je ne stalke pas. Mais ce n’est pas tous les jours qu’on croise des hommes qui présentent bien et qui en plus semblent avoir bon goût, vu qu’ils fréquentent les mêmes endroits. Tout de suite, ça attire plus que de voir le même physique dans un bar, fin soûl à 14h, en train de bramer devant un match de foot avec des potes tout aussi déglingués. Alors forcément, on en profite. D’autant qu’il était dans mon axe de vision, assis à côté de la fenêtre, alors j’aurais eu du mal à ne pas le voir sans tourner le dos à mon amie. Ce qui est plutôt malpoli). J’ai attendu qu’il soit parti pour prendre la photo du salon de thé, je pense que j’avais été suffisamment pas discrète comme ça…

The Tea Caddy

Le beau jeune homme était à la table du milieu

Il faut que je trouve un axe sur mon blog pour avoir une excuse (et le cran) de me présenter aux gens.

Informations pratiques :
The Tea Caddy
14 Rue Saint-Julien le Pauvre, 75005 Paris
Horaires d’ouverture :
Tous les jours de 11h à 19h

The Tea Caddy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s