Le rouge-gorge

Dans le joli jardin alpin du Jardin des Plantes, j’entends un bruit, et je scrute dans le feuillage bas d’un arbre pour en connaître l’origine. Un oiseau (une merlette?) fouille les feuilles mortes, et quand je me penche pour mieux la voir, s’écarte nerveusement. Je l’observe un moment en lui parlant à voix basse – je pars du principe que ça calme les animaux : faire du bruit volontairement sous-entend qu’on n’est pas à l’affût en attendant de leur sauter dessus. On est juste en train de faire nos trucs d’humain.

Puis j’entends un autre bruissement, qui vient d’au-dessus de moi celui-ci. Doucement je lève la tête, et quasiment à portée de bras, je vois cet autre volatile.

rougegorge

Je crois que c’est la première fois que je suis si près d’un rouge-gorge, surtout en liberté. En plus, il ne prend pas la fuite. Il me regarde, je le regarde, je souris – sans montrer les dents. Doucement, je lève le téléphone avec lequel j’essayais en vain de photographier la merlette, et je prends 3 clichés, dont un à peu près bon. Un moment de grâce (pour de vrai celui-là).

9 réflexions au sujet de « Le rouge-gorge »

    • Oui, je me demande même si ce n’est pas sur ton blog que j’avais découvert l’existence du Jardin Alpin, alors que j’étais allée des dizaines de fois au Jardin des Plantes…

      • Je ne suis pas sûre d’en avoir parlé sur le blog pourtant, je ne vois pas à propos de quoi j’y aurais fait allusion… Mais c’est un bel endroit, heureusement que tout le monde ne le connaît pas car il n’est pas bien grand ! ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s