Quatrain du métro N°50 : Un Sisyphe

Quatrains du métro parisien.

– N°50 : Un Sisyphe

Insistant, il répète vingt fois la même chose.
Sa mère lassée l’ignore, il ne le comprend pas.
L’enfant a quarante ans et ne grandira pas.
Les parents de ceux-là jamais ne se reposent.

J’ai écrit celui-là, par hasard puisque suite à une scène vue dans le métro, peu ou prou au moment de la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées.

J’ai hésité à le poster à cette occasion, mais finalement j’ai été prise par le temps et je n’ai pas pu. Mes pensées à tous les « aidants ».

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s