Exposition : Jade, des Empereurs à l’Art Déco, au musée Guimet

Attention, derniers jours de l’exposition, qui finit le 16 janvier!

Encore une très belle exposition, joliment mise en scène au sous-sol, et consacrée à l’utilisation du jade, particulièrement en Asie (Guimet est le musée national des Arts Asiatiques). Le terme générique de jade recouvre en réalité ce qu’on sait maintenant être plusieurs types de roches dures, dont la jadeite, la trémolite et le kosmochlor (non, les deux dernières ne sont pas des attaques de Goldorak. Mais le premier est bien également un vilain dans Sailor Moon).

Le couloir menant à l’exposition présente des reproductions de gravures détaillant les différentes techniques de travail. Cet aspect m’intriguait, car le jade est toujours difficile à travailler, étant une pierre dure et impossible à tailler en facettes.

guimet_jade_02

Environ la moitié des pièces provient des collections du musée, mais je ne me souvenais pas de les avoir toutes vues avant. Peut-être certaines sont-elles sorties des réserves pour l’occasion. Le vase en forme de citron digité, lui, je m’en rappelais : il intrigue toujours. Les voir rassemblées ici permet de juger de la grande diversité de coloris et de textures du jade, et des nombreux usages qui en ont été faits. L’exposition explique en outre comment les goûts ont changé au fil du temps sur le travail du jade.

guimet_jade_08

Travail de précision…

Beaucoup d’autres oeuvres viennent du Musée National du Palais de Taipei.
D’autres ont été prêtées par le musée des Arts Décoratifs, ou celui de Fontainebleau (celles « récupérées » lors du sac Palais d’été de Pékin en 1860).

guimet_jade_07

En fin de parcours, quelques salles explorent le goût occidental pour ces pierres, des tables royales et impériales aux créations de Cartier réutilisant des miniatures chinoises, en passant par des paravents de Coromandel, dont Coco Chanel raffolait. On y voit notamment, venant des collections patrimoniales de la maison Cartier, des études destinées comme celle d’un briquet, sur lequel est monté une petite statue venue de Chine.

guimet_jade_11_cartier

Dessin de Cartier

Informations pratiques :
Jade, des empereurs à l’Art Déco – musée Guimet
Du 19 octobre 2016 au 16 janvier 2017
Tarif billet jumelé exposition temporaire + collection permanente : 9,50€
6, place d’Iéna- 75116 Paris
Horaires :
Du mercredi au lundi, de 10h à 18h.
Evacuation du 3e et 4e étage à 17h30.
Evacuation générale des salles à 17h45.

3 réflexions au sujet de « Exposition : Jade, des Empereurs à l’Art Déco, au musée Guimet »

  1. Ping : Green Witch, l’écho de la Sorcière s2e6 – Le petit monde d'Isa…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s