Gourmandise : Salon de thé Sazanka

Ce salon de thé japonais est moins guindé que ne le laissait penser l’adresse. Il est situé presque tout au bout de la rue de l’Annonciation dans le 16e arrondissement, une rue qui a des allures de village avec ses primeurs et ses boutiques, mais ouvrant entre autres sur le très chic centre commercial Passy Plaza.

Le salon de thé fait également restaurant, avec une spécialité d' »omurice« , omelette roulée « farcie » de riz cuit à la poêle avec divers bouillons, épices, compléments. Comme je l’ignorais, j’avais déjà déjeuné en y allant, et je ne souhaitais qu’un dessert.

Les desserts plus traditionnels japonais à base de pâte de haricot rouge n’étant, après quelques tests, pas réellement ma tasse de thé, j’ai préféré un compromis : une tarte au citron, certes, mais avec du yuzu (ce citron japonais moins acide que les variétés européennes, qui devient assez connu dans nos contrées). En boisson, la carte propose différents thés verts, à des tarifs assez élevés (curieusement plus que les pâtisseries).

sazanka_01

Informations pratiques
Sazanka Salon de thé (site web essentiellement en japonais)
9 rue de l’Annonciation
75016 Paris
Horaires :
Du mardi au samedi : de 12h à 18h
Dimanche : de 12h à 17h

16 réflexions au sujet de « Gourmandise : Salon de thé Sazanka »

  1. C’est très bon à savoir, ça me fait une adresse à découvrir quand je retournerai sur Paris! Merci du tuyau! 🙂

    • Ce n’est pas le meilleur de Paris, et il m’en reste plusieurs à tester 😉 J’ai dû les lister dans Gourmandise ou en tag « Japon ».

    • Oui, d’ailleurs je me rends compte que j’ai oublié de mettre les liens vers les articles où j’en parlais! En fait je trouve ça trop fade et répétitif. Ils font des gâteaux super jolis avec plein de couleurs parfois, mais au final pour ceux à base de mochi, c’est toujours plus ou moins le même goût… Et niveau texture pareil. C’est pâteux sans grande variété.

      • oui ça joue beaucoup sur le côté crème de marron qu’a l’azuki ^^;
        Si tu ne connais pas, goûte le kinako. On en trouve en poudre dans les épiceries asiatique, ça a un goût qui ressemble un peu au beurre de cacahuète. C’est super bon saupoudré sur du yaourt ou dans un cake 😀

        • Et je n’aime déjà pas la crème de marrons XD Y’a une certaine cohérence dans mes (dé)goûts…
          Et c’est marrant, mais pour avoir goûté une fois le beurre de cacahuète en me demandant ce que les américains, je vais vraiment finir par penser que, chose exceptionnelle pour moi qui ait plutôt un palais sucré, dans la cuisine japonaise ce sont les desserts que j’aime le moins. ^^

          • Je préfère aussi le salé chez eux 😀
            Même si le mochi et moi reste un grand histoire d’amour (alors qu’habituellement moi et le mou/gluant c’est pas du tout ça, va comprendre)

            • Ah oui? J’ai goûté récemment seulement les… mince, comment ça s’appelle, les sandwiches de mini-pancakes avec de la pâte de mochi au milieu je crois? Et bien je confirme : je ne trouve pas ça top. Ca se mange, hein, mais quitte à se faire plaisir, ben, j’aime autant un truc qui fait vraiment plaisir que ça :/
              Du coup, pour l’instant, je reste sur les melon pain ou les éclairs au yuzu de Aki. 🙂

    • Il y a de quoi faire je pense! Même si je ne crois pas en avoir trouvé de chouette les fois où j’y suis allée, mais je ne cherchais pas particulièrement à l’époque. Et comme il faisait beau et que dans les restaurants c’est copieux pour pas dire autre chose, il n’y avait plus guère la place pour se faire en plus une pause goûter 😉
      Il y a deux cafés des chats là-bas, si tu n’as visité que le Gentlecat 🙂

Les commentaires sont fermés.