Portrait de fan (8) : la starfucker

« Now I belong I’m one of the chosen ones

Now I belong I’m one of the beautiful ones »

Starfuckers Inc. Nine Inch Nails 

Certains couchent pour réussir, pour elle (ou lui) c’est l’inverse : son critère de réussite est de parvenir à coucher avec son idole. Ou plutôt avec ses idoles : la starfucker convoite en général tout ce qui brille et qui est célèbre. Cela peut être une stratégie pour acquérir soi-même une notoriété, mais souvent l’objectif n’est que de remplir son tableau de chasse de têtes connues. Plus ou moins connues, d’ailleurs. Même les acteurs seconds couteaux en convention, et les membres plus obscurs de groupes de rock, voire même leur entourage (roadies, gardes du corps, manager, etc), en profitent allègrement – normal : ils sont plus accessibles.

Lors d’une convention Buffy, je me suis retrouvée dans un ascenseur avec une dizaine d’autres fans et l’un des acteurs invités. C’était l’un de ceux assez accessibles et assez peu connus pour se permettre de circuler parmi nous sans précautions particulière. Quelqu’un a plaisanté « On a un acteur avec nous, bloquez l’ascenseur! ». Son regard noir en retour m’a surpris, car il était d’habitude très débonnaire et blagueur. Il a expliqué que c’était moins drôle quand cela arrivait réellement, et qu’un jour en rentrant fatigué dans sa chambre d’hôtel après une séance de dédicace, il y avait trouvé une fan sur le lit… Cette situation pourrait sembler agréable à certains, mais ne l’était apparemment pas pour lui, d’autant qu’il voyageait accompagné de sa femme. Sans parler de l’aspect anxiogène que cela représente, de voir l’intimité de sa chambre forcée par un parfait étranger.

Ce qui m’a le plus étonnée était qu’il ait droit à ce type de surprise, car  je pensais jusqu’alors que seuls les sex-symbols et les stars pouvaient susciter des élans aussi extrêmes. Or, sans être repoussant, ce n’était pas un apollon, et la plupart de ses rôles étant masqués, il n’avait rien non plus d’une tête d’affiche. Il faut croire que l’aspect aphrodisiaque de la célébrité fonctionne dès un stade très bas de celle-ci, sur certaines personnes?

sable starr groupie

Sable Starr, baby groupie, avec Iggy Pop

Archétype

Certaines de celles citées dans les livres sur les groupies, ou dans cet article, entre autres. Même si pour certaines comme Anita Pellenberg, le terme me paraît réducteur, pour avoir lu l’autobiographie de Keith Richards dont elle fut l’épouse plus de 10 ans et avec qui elle a eu 3 enfants. Pour Sable Starr en revanche, en photo ci-dessus, la reine des « baby groupies », c’est assez clair : Pamela Des Barres disait dans sa bio qu’elle n’avait pas apprécié du tout de se faire piquer la place par ces gamines qui, contrairement à la génération d’avant aimaient d’abord la musique et ensuite les musiciens. Ou alors c’était la jalousie qui parlait… La frontière est d’autant plus ténue entre groupie et starfucker que la définition de groupie est assez floue. Si vous en connaissez dans la fiction, n’hésitez pas à me les citer en commentaire!

Avantages

Fournit des anecdotes hautes en couleur – parfois à son insu. Vu sa grande facilité à sympathiser avec tous ceux qui ont un quelconque lien avec les célébrités, cela peut permettre de se faufiler dans son sillage… à condition de n’avoir aucune chance de lui faire de l’ombre, ou au contraire si on peut soi-même lui obtenir des entrées.

Dangerosité

Assez faible, sauf pour la solidité du couple de ses cibles.

Phrase fétiche

« Voulez-vous coucher avec moi ce soir? » (in French in the text. Vous seriez étonnés du nombre de gens de part le monde qui ne connaissent que cette phrase en français, et n’hésitent pas à vous la sortir à la première occasion)

Publicités

7 réflexions au sujet de « Portrait de fan (8) : la starfucker »

  1. Dans la fiction, il y a peut être Natalie dans la série Roadies. Elle est à la limite avec la groupie parce que je pense qu’elle aime vraiment le groupe mais elle a quand même une ordonnace restrictive pour ne pas les approcher et elle est capable de coucher avec n’importe qui pour pouvoir coucher avec le guitariste par la suite XD

      • C’est inégal et tout dépend si tu accroches bien aux personnages.
        Ça raconte la vie d’un groupe de roadies sur une tournée. Ça aurait pu être plus réussie si ça c’était plus concentré sur ça que sur les histoires de couple mais :
        1/ ça a été diffusé pendant l’été et je suis toujours meilleur public l’été
        2/ une seule saison on peut considérer que c’est bouclé du coup ça demande pas beaucoup d’investissement

        Dans l’ensemble j’ai bien aimé mais après, les goûts et les couleurs 😛

  2. Ping : Portraits de fan : la liste complète | Fan Actuel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s