J’ai 25 ans, je ne veux pas d’enfants et tout va bien, merci.

Puisque c’est le jour des oeufs… c’est comme si je l’avais écrit ! (Avec moins de grossièretés et un âge différent)

La sociophobe

J’ai 25 ans et je ne veux pas d’enfants. « Toujours pas ? », les gens me demandent avec un air interloqué. Puis, ils ajoutent : « ça viendra », pour me rassurer, mais aussi et surtout pour se rassurer. Rejeter la maternité, c’est violer la norme. Rejeter la maternité, c’est mépriser le bonheur supposé de ceux avec qui nous partageons notre vie quotidienne. Rejeter la maternité, ce n’est pas normal. Ne pas être mère, ne pas le vouloir, est considéré comme une transgression. Et toi, ça va sinon ? Moi ça va très bien, je vous assure. Et même si l’on suppose à celle qui ne veut pas enfanter un passif douloureux ou une défaillance physique, croyez-moi, ça va on ne peut mieux. Ne pas vouloir être mère ne relève pas nécessairement d’un traumatisme ou d’une soif de révolte.  Tout le monde peut s’octroyer le droit de ne pas rendre la vie…

View original post 922 mots de plus

Publicités

7 réflexions au sujet de « J’ai 25 ans, je ne veux pas d’enfants et tout va bien, merci. »

  1. Ah, merci ! C’est étrange, j’ai l’impression qu’il se passe un truc en France en ce moment autour de cette question du non-désir d’enfant. Je fais partie de ces femmes en âge de procréer, en couple, dont la situation pro commence à se stabiliser et qui pourrait donc bientôt être en situation de fonder une famille aux yeux de la société. Et ça ne me fait absolument pas envie (et d’ailleurs ça ne m’a jamais fait envie). Et j’ai l’impression que c’est un choix de plus en plus commun et assumé parmi les femmes de ma génération. Paradoxalement, j’ai l’impression que ce sont souvent les hommes qui ont des envies de paternité plus marquées, à âge équivalent.

    • Oui, pas qu’en France, en Allemagne aussi et aux USA avec tout un mouvement childfree. Mais c’est vrai que ça devient un sujet dont les femmes osent parler. Et c’est vrai que paradoxalement (ou pas), en parallèle on se rend compte qu’il y a aussi plein d’hommes même jeunes qui veulent « se poser ». Sans doute signe d’une vraie réflexion des deux côtés et d’arrêter de juste faire les choses « parce qu’il faut ».

  2. ça fait du bien de lire cet article, ma meilleure amie ne veut pas d’enfant et elle sans cesse critiquer, parce qu’elle a 30 ans et «  qu’il faudrait qu’elle si mette » ! Mais si elle n’a pas envie bordel ! Laissez la tranquille ! On est pas tous obligés de suivre ce que la société nous impose !
    ( oui oui je suis en colère lol)

    • J’ai de la chance ou je me suis bien entourée : il m’est arrivé d’avoir des questions (quoique pas si souvent, et je ne l’encourage pas de toute façon), mais jamais des critiques. Et de toute façon les gens qui s’y seraient risqués auraient été bien reçus 😁 Je suis pour la liberté individuelle, si tu veux des enfants grand bien te fasse, ça m’est égal. Par contre les parents qui veulent imposer leurs choix de vie aux autres, j’ai de quoi les calmer.

        • Une fois j’ai demandé en rigolant à un collègue qui se plaignait que son bébé l’empêchait de dormir « Ben c’est le principe, pourquoi tu as fait un gosse aussi »? Et sa réponse a été « faut bien ». Pas « Les enfants c’est formidable », « j’avais envie et ma femme aussi », ou n’importe quoi sous-entendant une réflexion personnelle, non, « Faut bien ». Genre c’était inscrit quelque part entre « payer des impôts » « trouver un boulot » et « avoir un PEL ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s