6 façons dont Twitter nous casse les burnes

6) « Machin et Bidule ont aimé »

Qu’est-ce que tu veux que ça me foute? S’ils ont vraiment aimé et qu’ils veulent le partager, ils ont le bouton Retweet, ça sert à ça. C’est pas la peine de fournir 2 boutons si c’est pour que tu en fasses la même chose, gros débilos.

5) Pendant votre absence

twitter_kaskouy_2

Le seul qui pourrait éventuellement être utile, quand on est abonné à beaucoup de monde et/ou qu’on n’a pas pu lire son fil pendant longtemps. Sauf que Twitter détermine leur pertinence sur des critères de popularité, et non d’intérêt de ta part. Donc généralement, ce sont des tweets du dernier buzz du moment dont j’avais déjà entendu parler à la machine à café, voire au journal télévisé qui maintenant a sa rubrique « Le hamster qui pète fait le buzz sur Internet », ou autre ânerie sans intérêt.

4) La demande d’informations personnelles

twitter_kaskouy_1

Non merci. Ceux qui doivent savoir, savent. Et je sais très bien que ce que tu veux vraiment, c’est compléter le profil que tu vends à tout un tas de boîtes de publicité.

3) Les tweets sponsorisés

Dont personne n’a, très franchement, rien à carrer, sauf les 69 Community Managers du groupe HSBC dans le monde, et leurs 24 bots de retweet de tout qui cite leur marque.

twitter_kaskouy_3
Bon, je le savais, quand un service est gratuit, le produit c’est l’utilisateur…

2) Personnes que vous pourriez connaître

twitter_vous pourriez connaitre_s

Mais ta gueule, Big Brother! D’abord, c’est rarement le cas des personnes suggérées, dont je ne sais pourquoi ils apparaissent. Je suppose que tu as recyclé l’algorithme anciennement utilisé pour suggérer de nouveaux comptes sous le nom « Vous pourriez aimer ». Ce qui n’était pas le cas non plus. Je suis assez grande pour chercher moi-même qui je veux suivre. Et surtout SI j’ai du temps à consacrer à allonger encore ma TL…

1) Au cas où vous l’auriez manqué

twitter_kaskouy_4
Je ne les aurais pas manqué si tu continuais à faire ce pour quoi je me suis inscrite sur Twitter : m’afficher ce que postent les gens que j’ai choisi de suivre, dans l’ordre chronologique inverse, sans mettre en avant ceux les plus likés (ce qui signifie juste qu’ils sont postés par des gens qui ont plus de followers, pas qu’ils sont plus intéressants dans l’absolu, et encore moins relativement à mes goûts), ceux payés et ceux dont ton algorithme de pompom girl estime qu’ils devraient me plaire, en m’empêchant de garder la main sur ce que je vais voir.

Alors je sais, ton but, c’est que je passe de plus en plus de temps à te consulter. Mais tu sais quoi, espèce de pute-à-clics? Tes méthodes ont exactement l’effet inverse : elles me donnent envie de te chercher un remplaçant, et de virer ou masquer de ma liste de plus en plus de gens, vu que c’est le seul moyen de voir encore ceux que je ne veux pas rater.

P.S. : ton grand frère Facebook a exactement les mêmes défauts. Mais en plus il le planque.

Publicités

24 réflexions au sujet de « 6 façons dont Twitter nous casse les burnes »

  1. Tellement d’accord ! Depuis un ou deux ans les tweets ou comptes suggérés ont pullulé sur le fil d’actu, résultat la moitié (ok j’exagère) des tweets n’ont pas été personnellement sollicités. On pourrait aussi parler des tweets likés par les followers… Je suis sceptique : si on considère que ça a un intérêt pour les autres on retweet et c’est tout. Le like ne concerne à mes yeux que deux personnes : la personne qui like et celle dont le tweet est liké. BREF.

    • Oui c’est exactement ça: il y d’un côté le like d’un côté « personnel », et de l’autre le RT pour partager. Je ne comprends pas la logique de Twitter sur le coup. Enfin si : je suppose que leur but est que tu t’abonnes à encore plus de comptes pour passer encore plus de temps chez eux. Mais au final moi ça m’énerve de rater des trucs et d’être polluée par des trucs que je n’ai pas demandé.

  2. Je déteste ces posts choisis pour nous… Autant sur twitter j’arrive à lutter en passant par les listes que j’ai créées, autant pour facebook c’est simple je lis très peu les posts et puis c’est tout.
    Entre les pubs et leur interface pourrie, je loupe donc pleins de choses. Bref -_-

    • oups… ratage de bouton… Oui, donc je n’arrive pas à utiliser les listes parce que j’oublie qu’elles sont là. Il y a moyen de diminuer la fréquence des suggestions sur Twitter. Par contre j’avais essayé de réduire mon fil sur FB et impossible…

  3. C’est pas la même chose « pendant votre absence » et « au cas où vous l’auriez manqué » ? J’avoue moi j’y comprends plus rien, quand je passe sur twitter je scroll down vite fait et après je vais voir les comptes des trois quatre potes que je suis vraiment. ^^

  4. La plaie avec les likes des personnes qu’on suit (outre qu’on s’en fout, sinon, ils retweeteraient), c’est qu’en prime ça te spoile certaines séries que tu ne suis pas ou sur lesquelles tu n’es pas à jour …

    Sans compter que ça te les affiche parfois plusieurs jours après, et plusieurs fois (au cas où tu ai réussi à fermer les yeux à temps la première fois … )

    • Oui l’algorithme insiste ! Apparemment Twitter a récemment mis en place la fonction filtre pour masquer les tweets avec des mots-clés, mais c’est compliqué à trouver…

      • J’utilisais une extension firefox pour éviter les rediff, qui marchait pas trop mal, mais ça bloque pas du tous les spoils … (à moins de rentrer le nom de toutes les séries dedans, et encore …)

        • Ah oui mais pour le coup Twitter je l’utilise surtout sur le téléphone. C’est vrai qu’en version web c’est moins pénible, d’autant qu’il scrolle plus vite.

  5. Ping : C’est ma tournée ! #3 – Prends un livre, et détends-toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s