Auto-édition en questions (3) : Jeff Benoit (Baâl, la Caisse, Edition Secrète…)

autoedition

L’AUTEUR

1) Peux-tu te présenter en tant qu’auteur?

Bonjour,

Je m’appelle Jeff Benoit, auteur normand de 43 ans essayant d’œuvrer dans la veine fantastique. J’écris tous les jours de 8 heures à 17 heures… Enfin, dans mes rêves les plus fous… En ce moment, c’est plutôt quand j’ai le temps, entre le temps que je consacre avec plaisir à ma famille, mon métier (je suis chef d’équipe en sécurité incendie dans l’hôpital de ma ville), le golf, la lecture, le visionnage de films/séries en tout genre.

2) Publies-tu sous ton vrai nom? (tu n’es pas obligé de donner le vrai si c’est le cas ;))

Je publie sous mon surnom, mon nom complet étant Jean-François BENOIT.

(NDLR : sur Kobo, cherchez JF Benoit)

3) As-tu aussi été édité dans le circuit traditionnel?

Tout à fait. Deux de mes nouvelles ont été sélectionnées pour figurer dans deux recueils de nouvelles des Editions Secrètes : les recueils « Horrible Monde » et « Edition secrète », disponibles à peu près partout en numérique (Amazon, Kobo,…).

4) Si oui, en quoi est-ce différent d’après ton expérience?

Dans le circuit traditionnel, vous n’avez pas à vous soucier de la correction, la mise en page, la couverture, étant donné que l’éditeur gère tout ça. Pour mes deux nouvelles publiées traditionnellement, je n’ai fait que de la promotion sur les réseaux sociaux.

En autoédition, c’est tout le contraire. Il faut tout gérer : la correction, la couverture, la création de la couverture, du livre électronique, de l’impression à la demande, de la promotion, de la vente,… C’est chronophage, fatiguant, stressant. Il faut être solide pour mener un projet à bien par ce biais.

jeff benoit_PP

LES OEUVRES

1) Quelles sont tes œuvres auto-éditées ?

J’ai auto-éditées deux nouvelles : « La caisse » et « Bâal », deux récits fantastiques.

2) Pour quelles raisons avoir choisi l’autoédition?

J’ai choisi l’autoédition pour de mauvaises raisons : j’étais trop pressé de publier quelque chose, trop en recherche de reconnaissance. Je me suis trop bercé d’illusions. Et quand j’ai vu la somme de travail à abattre, j’ai bâclé le travail… Résultat : très peu de ventes, voire pas du tout, des textes qui ne me plaisent pas, mais que je ne renie pas pour autant. Ils font partie de ma vie d’auteur.

3) Dans quelle(s) catégorie(s) tu les situes? (fantastique, science-fiction, polar, romance…)

« La caisse » est  une nouvelle dans le genre fantastique. Quant à « Bâal », c’est plutôt un thriller.

L’ECRITURE

1) Quelles sont tes méthodes de travail? Tu te fixes des deadlines, des objectifs?

Avant, je ne me fixais pas de deadlines, je travaillais à l’arrache, sans méthode. Je me suis rendu-compte que ça ne me correspondait pas de travailler comme ça. Depuis, j’ai découvert la méthode du flocon, de Randy Ingermanson. Je l’utilise, ça me permet d’être structuré, de ne pas m’éparpiller.

2) As-tu suivi des MOOC ou des formations pour peaufiner ton écriture?

J’essaie de lire des ouvrages traitant de l’écriture. J’ai lu « Ecriture : mémoire d’un métier » de Stephen King, que je conseille.

3) Est-ce que tu « fais » le NaNoWriMo »? Ou d’autres challenges d’écriture en commun?

J’ai fait le NaNoWriMo pour  la première fois l’année dernière, en mode Pantzer, c’est-à-dire sans plan, sans fiches personnages, à l’arrache. Le résultat n’est pas brillant, un récit de 25000 mots bourré de fautes et d’incohérences. Je n’ai pas réussi à aller au bout du challenge de 50000 mots à écrire en un mois, mais je me suis bien marré à écrire cette histoire parlant de fin du monde, d’agents spéciaux et de démons.

LA MISE EN FORME

1) Comment as-tu trouvé tes illustrateurs?

J’ai fait l’illustrateur pour mes deux nouvelles auto-éditées.

2) Tu avais une idée précise de ce que tu voulais comme couvertures?

Non, j’ai fonctionné à l’instinct pour les créer. C’est marrant ce qu’on peut faire avec des images libres et un logiciel gratuit.

DIFFUSION PAPIER

1) As-tu essayé l’autoédition format papier?

Non.

DIFFUSION NUMERIQUE

1) As-tu essayé plusieurs plates-formes en ligne (gratuites ou payantes)? Si oui lesquelles?

Kobo et Amazon.

2) Avantages et inconvénients à signaler?

Pour Kobo, la plateforme plante tout le temps quand il s’agit d’uploader un ebook. Une vraie galère ! Rien à signaler pour Amazon, je n’ai pas eu de soucis avec eux, tout fonctionne bien.

LA PROMOTION

1) Quels canaux utilises-tu pour faire connaître tes œuvres? Réseaux sociaux, festivals, autres?

Uniquement les réseaux sociaux. Avant, j’étais sur Facebook et Twitter. Je me suis rendu compte qu’il faut mieux n’être que sur un seul réseau social. Du coup, je ne suis que sur Twitter pour promouvoir ce que j’écris.

2) Certains sont-ils plus efficaces que d’autres pour toi?

Twitter me semble un peu plus efficace que Facebook.

3) Est-ce que le type de livre change ta façon de le promouvoir?

Non.

TES PROJETS EN COURS :

Il y a quelques temps, j’ai écrit une nouvelle mettant en scène une sorte de super-héros en devenir. L’idée faisant son chemin, l’envie d’en faire quelque chose de plus long m’a séduit.

Le 1er chapitre est déjà en ligne sur Scribay. Je posterai les autres au même endroit au fur et à mesure, j’espère à intervalles réguliers,  sur mon profil Scribay (https://www.scribay.com/text/300927537/projet-strongman–titre-non-definitif–).

autoedition

Merci à Jeff pour ses réponses et ses suggestions (le questionnaire s’enrichit à chaque édition 🙂 ).

Vous pouvez le retrouver :

  • sur Twitter : J_F_Benoit
  • sur WordPress : Lis tes raturesoù il partage sa nouvelle Baal pour les gens dépourvus de liseuse, parle de Scribbook, de Kindle, et autres sujets autour de l’écriture et de la lecture.

Si vous êtes vous-même auteur auto-édité et que le questionnaire vous intéresse, ou que vous connaissez des auteurs dans ce cas, vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante (n’hésitez pas, je ne mords pas 😉 ) :

fanactuel-email

Publicités

9 réflexions au sujet de « Auto-édition en questions (3) : Jeff Benoit (Baâl, la Caisse, Edition Secrète…) »

    • Oui j’ai commencé à me poser plein de questions pour me lancer mais chacune amenait des problèmes… alors je me suis dit « Demande à ceux qui l’ont fait! »

  1. Oui, je confirme ! Très intéressant.
    Je ne baigne pas du tout dans cet univers et apprendre que l’écriture reste difficile même pour les initiés force le respect.
    Bravo à l’interviewer et au surtout à l’interviewé !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s