Fail de pub : comment foirer son mailing « personnalisé »

Depuis quelques temps, Outlook classe de lui-même les mails en « Prioritaire » et « autres », suivant des critères àlacon incompréhensibles et non paramétrables, comme c’est actuellement la mode pour les changements qu’on nous impose pour notre bien dans notre utilisation des outils informatiques…

Bref.
Pour une fois, c’est à juste titre que sur ma boîte perso, Outlook avait rangé dans la catégorie « Rien à carrer » deux mails intitulés « Demande de rendez-vous – «  suivi de mon prénom. Je suis un peu intriguée par cette formulation professionnelle, et je clique.

anim coffee cynicism

Je lis en premier un mail tenant à peu près ce langage (ignorez la mise en forme, ajoutée par moi pour la suite de l’article) :

Bonjour [mon prénom],

Après avoir consulté votre profil sur LinkedIn, je me permets de vous contacter directement par mail.

Je voudrais vous parler personnellement puisque nous avons [blabla sur le business de la boîte que représente le commercial].

J’aimerais voir avec vous comment nous pouvons collaborer.

Auriez-vous 15 minutes à m’accorder cette semaine pour un échange téléphonique?

*Je précise qu’il y a bien mon vrai prénom à la place de [mon prénom].

Décryptons les techniques de comm’ : les mots mis en gras par mes soins visent à faire sentir au prospect (c’est comme ça qu’on appelle les clients potentiels qui n’ont rien demandé…) qu’on lui porte une attention particulière, et aussi que le commercial considère qu’il y a adéquation entre leur offre et notre profil.

La phrase en italique est le genre de formulation commune qu’on m’a recommandé de mettre dans des lettres de motivation il y a 15 ans. Il faut donner l’impression non pas qu’on sollicite un service, mais qu’on propose une collaboration donnant-donnant.

Le tout me donne déjà envie de jeter le mail dans la même poubelle que le marketing-à-papa d’Yves Rocher ou de la Redoute dont il est le digne successeur.

anim_cat_fuck this_ku-medium

Puis je lis le suivant :

Bonjour [mon prénom],

J’imagine que vous n’êtes pas disponible, je voulais simplement savoir si vous avez eu l’occasion de lire mon précédent mail.
Ma proposition d’un échange par téléphone tient toujours.

Auriez-vous prochainement, un créneau de 15 minutes à m’accorder ?

Merci d’avance pour votre retour,

Ce qui est drôle, c’est que les mails « personnalisés » ont en fait été envoyés dans le désordre. J’ai reçu le lundi le deuxième, celui qui demande « si j’ai eu l’occasion de lire leur précédent mail ». Et le mail « précédent » en question est arrivé 2 jours après, le mercredi.

anim_loki faceplant

J’hésite à envoyer une réponse bien méprisante aux boulets qui ont pondu cette formidable technique commerciale. Mais je préfère consacrer ce temps à me moquer d’eux sur mon blog, plutôt que leur faire la grâce de leur expliquer qu’ils sont en train de foirer complètement leur plan de comm’ en passant pour des incapables en plus d’être malhonnêtes (quoique malhonnête dans la démarche, c’est apparemment la description du boulot de commercial, donc ils ne comprendraient sans doute pas que la fausse personnalisation me hérisse plus que d’admettre « Salut, j’envoie un mailing à tous les contacts que LinkedIn a bien voulu me vendre, ma société fait […], est-ce que nos services peuvent intéresser votre société? »).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s