Scène de la vie parisienne : et bon dimanche!

Un dimanche, 9h du matin, j’entends du bruit dans ma rue. Je regarde par la fenêtre : un petit vieux observe par une porte cochère ouverte, semblant hésiter à entrer. Il y a des gens derrière, qui de toute évidence s’engueulent. La plus audible est une voix féminine. « Tu peux le dire poliment! Toi tu vas appeler la police, toi? ».

Ce n’est pas inédit, mais la question se pose de l’argument du différend. Dispute conjugale? Squat? La querelle continue plusieurs minutes. On (plusieurs voisins sont maintenant à leurs fenêtres) entend finalement des bruits de gifle, puis des chouineries. Un type d’apparence banale sort, énervé, un sac à l’épaule, suivi d’un plus jeune (son fils?) qui a l’air désemparé et énervé. Lui aussi a un sac. Un voisin interpelle le type (au ton, sans doute pour lui reprocher d’avoir frappé une femme). Il répond « Ce qui se passe, y a des gens qui s’incrustent, on leur demande de partir et ils refusent! » et s’en va, sans doute prendre un train.

anim_I dont know what I expected

Deux minutes après (une fois qu’il a le temps d’être loin), une nana, la vingtaine bloblotante en débardeur, touffe décolorée sur la tête, sort de l’immeuble en gueulant « Ta mère la pute, on attend le train, il nous tape pour rien », ouin ouin. Elle s’assied par terre en chouinant. Sa copine (brunette de type caucasien) ouvre la porte pour lui dire de revenir, que c’est un connard. La décolorée continue à prendre la rue à témoin « On est des filles, il nous frappe, on attend le train ». (Pour le contexte : on est à 5mn d’une gare, qui à cette heure est ouverte depuis longtemps, et où il y a des sièges pour y attendre. Et ce n’est pas dans une propriété privée). La décolorée retourne dans le hall de l’immeuble et referme la porte. Le petit vieux de tout à l’heure fait le code pour rentrer chez lui : elles repoussent la porte, l’empêchant de rentrer. Désemparé, il repart.

La décolorée ressort peu après pour recommencer à arpenter la rue de haut en bas en gueulant « Ta mère la pute », « la pute ta mère » en boucle, parfois entrecoupé pour la variété du refrain de « Je vais te niquer! La vie de ma mère, dans 2 jours si t’es pas mort, je te tue! ». Cette demoiselle m’a l’air civilisée et dans un état tout à fait normal, vraiment je ne comprends pas pourquoi le monsieur n’en voulait pas dans le hall de son immeuble… Comme 10 minutes à brailler ne suffisent pas à la calmer, elle tape à grands coups de pied dans la porte cochère (que sa copine n’a pas rouvert), puis dans les voitures voisines.

voiture_degradation.jpg

Le résultat sur une des voitures…

Le bruit a décru peu à peu, j’ai supposé qu’elles s’en allaient sans se presser vers la gare. Des conversations m’ont ramené à ma fenêtre : des policiers venaient prendre le témoignage des voisins squattés pour savoir ce qui s’était passé. Ils ont noté les témoignages, pris des photos des dégâts, et emmené un des témoins au commissariat pour déposer plainte contre la petite conne défonçeuse de voiture.

(pour le contexte également : au fil des années, dans le quartier, on a eu droit à des junkies squattant le local à poubelles et nous empêchant d’y entrer, ou plus souvent, des SDF forçant les portes cochères et de l’immeuble pour dormir, ce qui 1) coûte cher en réparations de portes 2) diminue fortement la sécurité de l’immeuble 3) coûte également cher en réparations de l’ascenseur, puisque ces gens s’en servent comme toilettes et que l’urine fait mauvais ménage avec les équipements électriques…)

Publicités

4 réflexions au sujet de « Scène de la vie parisienne : et bon dimanche! »

    • Je n’ai pas de voiture alors je suis tranquille. Mais c’est la raison pour laquelle les Parisiens ne font pas réparer leur voiture pour de la tôle froissée : s’ils devaient payer 500 ou 800 eur pour une aile à chaque fois qu’un ou une connard / sse a ses nerfs…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s