La fin du début de la fin

Résumons. Après 2 mois de confinement :
– je n’ai pas fait de pain une seule fois
– je me suis habillée tous les jours
– mon appartement n’est que modérément plus propre et rangé qu’avant
– je rentre encore dans mes pantalons
– je n’ai rien commandé sur Amazon
– j’ai à peine entamé ma pile à lire
– je n’ai pas écrit de journal de confinement
– je n’ai pas fait de cours de sport Zoom parce que ça me soûle les conf call, j’en fais assez au boulot
– j’ai arrêté d’applaudir les soignants au bout d’une semaine parce que la proximité de mes voisins d’en face a commencé à me peser

Bref, j’ai l’impression d’être un peu passée à côté de l’événement de l’année…

Heureusement, je ne suis pas complètement hors norme :
– j’ai participé à un apero Zoom
– j’ai assisté à un pot de départ via Teams
– j’ai regardé 4 concerts en streaming (Bandmaid en live et 3 enregistrements de Babymetal)
– j’ai 2 « vrais » concerts qui ont été annulés / reportés
– j’ai cousu un masque en tissu
– j’ai envoyé des cookies à des soignants
– je continue le télétravail, comme pendant la grève. Same player, play again.

Vivement le vaccin…

2 réflexions au sujet de « La fin du début de la fin »

  1. Disons qu’à part le fait d’avoir limité sérieusement les déplacements et de ne pas pouvoir voir les gens que j’aime, ça n’a pas changé grand chose non plus pour moi. Ah, si aussi : les sorties photos et aller danser, ça m’a aussi gravement manqué (et pour aller danser, je vais devoir attendre encore).
    Plus compliqué :gérer l’espace quand on le partage H24 à 3.
    Le pain, j’en fais souvent, ça ne change pas. ^^

    Et le plus dur de tout : vivre ces presque 2 mois sans une connexion internet correcte puisque nous étions en panne avec notre fournisseur d’accès depuis février quand même…. Dès le 11 mai, ça a été plus simple

    • Ah oui, toute petite livraison ou intervention était plus compliquée pendant cette période. Et puis sur les réseaux sociaux c’est la foire d’empoigne entre les vertueux qui engueulent ceux qui ont le culot d’aller acheter de quoi réparer une fuite d’eau pendant le confinement… bref, le monde d’après, ça va être comme le monde d’avant, en plus hargneux…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s