Fail de pub : De maman à mamie en 1h30 (Air France)

Je ne sais pas si c’est moi qui ai l’esprit mal tourné, mais en voyant ce slogan, je n’ai pas pensé « Chouette, une compagnie de transports pas cher! ».

de maman à mamie original

J’ai pensé « Parlez contraception à vos enfants ».

de maman à mamie

Et d’ailleurs: parlez contraception à vos enfants.

Pour la petite histoire, il faut chercher un peu le logo mais c’est une publicité pour HOP, la filiale « région » d’Air France. J’imagine que le prix des vols s’entend sans les taxes d’aéroport.

Fail de pub : San Andreas (le film)

fail de pub_san andreas

J’ai pilé net dans le métro en voyant cette affiche. Ce n’est pas mon appareil photo (celui de mon téléphone en l’occurrence) qui est responsable de l’indigence de l’image, c’est l’affiche elle-même. Avec les vagues, les bateaux et le… truc… l’île? Photoshoppée avec les pieds au milieu de la baie de San Francisco (ça se reconnaît à cause du pont rouge).

Non mais sérieusement, ils ont fait faire l’affiche par le petit neveu de 12 ans du producteur ou quoi? Ou bien ils n’avaient même pas les moyens de lancer un concours pour la faire faire par des amateurs en quête de reconnaissance?…

Parce que si c’est représentatif des effets spéciaux du film, ça ne donne pas envie, hein.
(vu le titre et le cast, c’est pas pour le scénario ou la mise en scène qu’on va y aller non plus…).

On va plutôt se passer le San Andreas Fault de Natalie Merchant :
https://m.youtube.com/watch?v=8wx7rIuL494

Fail de pub : Les lectrices du Figaro portent des slips sales

C’est en tout cas la conclusion que j’ai tiré de cette pub télé pour les suppléments week-end du Figaro.

On y voit une jeune urbaine partir en week-end avec un sac 48h (oui, alors figurez-vous que certains sacs à main portent un sobriquet indiquant l’usage pour lequel ils sont adaptés. Pour les messieurs, il y a le fameux baise-en-ville). Alors que le taxi l’attend, elle achète le Figaro et sa foultitude de suppléments week-ends. Elle entreprend ensuite de semer aux 4 vents le contenu de son grand sac: vêtements, chaussures de rechange… Pour ne garder que sa chère lecture.

Bon, déjà, c’est du dépôt sauvage d’ordures sur la voie publique, il y a des communes qui vous collent des amendes pour ça, et puis c’est mal élevé.

D’autre part, je vois bien l’idée, martelée par le slogan, « En week-end n’emportez que le nécessaire ». Mais si on se balade dans la rue avec juste un journal, on finit au poste pour outrage aux moeurs. Un minimum s’impose, et déjà le sac 48h en question me semble bien vide pour un week-end. Sauf si la dame va dans sa résidence secondaire où elle a déjà tout ça en double…

Capture d'écran du 18 mai, pages Mode.

Capture d’écran du 18 mai, pages Mode.

Et surtout, vu le coeur de cible du Figaro, je ne suis pas sûre qu’ils soient prêts à se détacher du matérialisme. Le Figaro Madame, c’est quand même un féminin qui te propose des coups de coeurs et « must have » à un SMIC la paire de pompes et deux le sac à main de base (cf ci-dessus leurs conseils pour la Fête des Mères). Ce n’est pas vraiment « Bouddha Hebdo, le journal de la spiritualité par le détachement ».

Bref, je ne suis pas convaincue de l’adéquation entre la pub et la cible.

Fail de pub : AMPM, BHV et leurs références conceptuelles

En lisant les slogans étranges de cette campagne de pub pour une ligne de mobilier disponible au BHV, dans les couloirs du métro, je ne me suis pas dit « Mais de quoi ils parlent? ».

AMPM_1

D’une part, parce que je dois être partiellement dans le coeur de cible, en tout cas j’ai une idée des références (pas forcément précise en ce qui concerne la philo, mais c’est censé être drôle même sans comprendre le détail).

D’autre part, j’étais trop occupée à me dire « La vache, ils ont augmenté leurs prix, Ikea! ».

Parce que:
– meuble au design sobre
– nom à coucher dehors à consonance nordique
– fond blanc qui disparaît

Tout ça, ce sont les codes visuels utilisés par Ikea. Notez bien que la blancheur épurée, c’est assez répandu en design et en pub d’ameublement depuis 15 ans.

AMPM_2

Mais les noms en glüt*, moins.

Et le contraste entre les prix d’Ikea et ceux du BHV Marais en est d’autant plus frappant. (je me souviens y avoir vu un bête porte-savon à 600 Euros… Enfin à ce prix là, j’espère qu’il est savant et non bête, leur porte-savon!).

*Glüt : à la base, nom affectueux pour la langue norvégienne utilisé parmi certains cercles de fans. Par extension, langue étrangère imprononçable.

Fail de pub : les 10 ans de Dacia

La première fois que je l’ai vue, je me suis demandé si les moteurs de Dacia faisaient un bruit tellement laid qu’ils préféraient faire faire le bruitage par un enfant au lieu de faire leur pub dessus (les fans de voiture aiment entendre rugir le moteur. C’est plutôt un argument de vente, soit quand il a un beau son, soit quand il est silencieux, suivant le public).

Et puis j’ai vu le slogan, « Dacia 10 ans seulement », d’où enfant, ok.

Je me suis alors dit qu’heureusement que je n’avais pas d’enfant, parce que rien que sur la durée de la pub, au bout de 3 diffusions, le vroumvroum enfantin me casse les pieds. Alors si je devais subir ça plusieurs heures, le gamin finirait dans un congélateur.

Et déjà qu’on a des ennuis pour mettre des bébés dans un congélo, alors un gamin de 8-10 ans… Bon, déjà, il faudrait un GROS congélateur, format coffre. Ou alors le découper en morceaux, mais si j’en crois le Père Noël est une ordure ou Dexter, ma série fétiche, découper un corps humain, c’est plus compliqué que désosser un poulet élevé en batterie. Déjà, si vous avez déjà essayé de détacher une cuisse de poulet fermier, même cuit…

anim_frozen-elsa

Mais je m’égare.

Oui, donc, pour revenir à nos moutons : la pub Dacia, j’aime pas.

Mais elle atteint peut-être son coeur de cible de « ménage avec enfants qui n’a pas envie ou les moyens d’acheter une Renault Espace ». Quoique, je me demande. Quand on a déjà un bambin qui joue à faire des bruits de voiture toute la journée, est-ce qu’on a vraiment envie d’entendre la même chose à la télé?…

Fail de pub : les 40 ans de Franck Provost

Au cinéma, je découvre une longue pub qui commence par le slogan « depuis 40 ans, je leur dois tout ». S’ensuivent d’interminables images de femmes qu’on finit par identifier au nombre de 3 (parce qu’avec un slogan comme ça et un montage de micros-scènes, je m’attendais à défilé de tout un tas de clients de quoi que ce soit que vendait la marque).

Elles se réveillent, elles rient, elles s’habillent, elles rient, elles sortent de chez elles cheveux au vent, en faisant chavirer les coeurs des passants, elles rient, elles jouent de la guitare, elles rient, elles travaillent, elles rient. Il y en a même une qui balade des enfants au parc, mais ça ne doit pas être les siens vu qu’aucune des scènes de réveil n’a montré une course effrénée pour lever, habiller et faire déjeuner des petits monstres tout en se faisant belle afin d’être à l’heure pour les déposer à l’école avant d’arriver au boulot. Peut-être que son hobby, c’est d’aller dans des parcs pour kidnapper des enfants en riant, les cheveux au vent.

Franck Provost

Et elles finissent la journée par une soirée entre filles. En riant.

La vidéo finit sur la tête de Franck Provost qui dit merci. Heureusement qu’il gagne sa vie dans la coiffure, parce que sans être aussi cataclysmique que le PDG de Rozana, ce n’est pas un très bon acteur.

Je ne sais pas trop comment interpréter la pub.

– on met du cannabis dans le shampoing chez Franck Provost? Pourquoi elles rient tout le temps?

– depuis 40 ans il leur doit tout, mais il ne le leur rend guère : il n’y a que des clientes de moins de 40 ans dans la pub. T’as vu, y a de la diversitay : une blonde, une brune, une rousse. Bon, que des bonnasses de 30 piges qui ont l’air d’avoir une vie facile et sans souci (les mannequins ne vont pas chez Franck Provost, pourtant), mais c’est un début de diversité. Les plus jeunes n’ont pas les moyens d’aller chez lui? Les plus vieilles préfèrent les salons plus chers? Les nanas qui ont des vrais métiers, ou des enfants qui n’apparaissent pas habillés-lavés-nourris au parc comme par enchantement, elles ne vont pas chez le coiffeur? Et ne parlons pas des minorités (in)visibles.

Vends-nous du rêve, Franckie!
Mais arrête un peu de nous prendre pour des quiches s’il te plaît…

Fail de pub : le LCL

fail de pub_LCL

Ils se sont rendus compte que tant qu’à se faire lyncher pour avoir inventé des pubs parfaitement idiotes et même pas drôles, ça ne valait pas le coup de payer Gad Elmaleh, en fait. Des inconnus font bien l’affaire, et coûtent nettement moins cher.

Ce qui témoigne d’un sursaut tardif, certes, mais réel de lucidité, et de souci d’économie. Ce qui pas mal, pour une banque. Le minimum, même, je dirais…
Mais je ne suis pas sûre que ce soit volontaire comme message.

Fail de pub : Syfy et Top Gear

fail de pub_syfy top gear
Ma première pensée en voyant cette affiche…
« Mais qu’est-ce qu’il fiche sur Syfy (la chaîne science-fiction) le Stig? Ils se mettent aux émissions de voiture maintenant? »

C’est d’autant plus curieux que fut un temps, j’étais plutôt fan de science-fiction, mais je n’ai jamais entendu parler de Helix.

A propos de Top Gear, une anecdote rigoureusement dénuée du plus petit intérêt cocasse : au bureau, j’ai une nouvelle collègue, une charmante petite beurette, féminine, stylée, parlant avec élégance.
Alors qu’on discutait à la machine à café, je parle d’une séquence de Top Gear *, sans mentionner le nom de l’émission vu que ce n’était pas pertinent et ça me semblait trop connoté (il n’était pas question de voiture, comme souvent dans les séquences de Top Gear…).

Et la jolie donzelle me dit « Ah ça me rappelle quelque chose, ce n’était pas sur Top Gear? ».

… J’en suis restée coite.
Non, je ne croyais pas être la seule personne de sexe féminin à regarder l’émission, mais bon, c’est sur le câble, in english sous-titré, je croyais que c’était assez confidentiel. Et accessoirement je n’ai jamais été extrêmement féminine, au contraire de la jeune fille.

*Top Gear, donc, pour ceux qui l’ignorent, est une émission de voitures de la BBC 2, animée par 3 ahuris (le grand con, le petit écureuil et Capitaine Limace, autrement dit Jeremy Clarkson, Richard Hammond and James May), qui au fil des années se sont quelque peu éloignés de l’aspect purement technico-documentaire un poil aride des émissions de voiture, pour entrer dans un champ de grand n’importe quoi à l’anglaise. C’est fort divertissant, et des fois on apprend même des trucs sur les voitures.

Les Américains, les Australiens et bientôt les Français vont faire leur version à eux, mais je doute que ça devienne aussi drôle.

Et puis Top Gear UK a acquis, avec le temps, une grande notoriété (la preuve, même les petites nénettes stylées connaissent), qui fait qu’ils ont des moyens faramineux pour leurs émissions (récemment, ils ont envoyé leurs chroniqueurs reconstruire un pont sur la rivière Kwai…). Et qui explique aussi que pour leur rubrique « Stars dans une voiture à petit budget », où ils font conduire des stars, donc, dans des voitures type Kia Ceed sur un circuit donné, et comparent leurs temps entre eux au fil des émissions, ils ont pu faire venir des stars anglaises comme Stephen Fry, Rowan Atkinson ou Tom Hiddleston, ils ont aussi eu Cameron Diaz et Tom Cruise (en même temps!).

** j’ai complètement foiré ma programmation de post sur le coup.

Fail de pub : Maxime Chattam et Charlie Hebdo

fail de pub_chattam charlie hebdo

Ce n’est pas que la pub soit mauvaise en soi. C’est plus un problème imprévisible de timing : la première fois que je l’ai vue, c’était le 7 janvier.

Oui, ce mercredi-là. Avec ce slogan-là. Et qu’elle est encore affichée sur le kiosque en question.

Chiche, on le dénonce pour apologie du terrorisme?…

La nouvelle pub très sexy de Mercedes… et ses suppléments hots

Aaaah, l’Allemagne. On sait qu’ils aiment les voitures. Leurs marques sont synonymes de qualité et de vitesse : Mercedes, Porsche, Audi… (tiens, ça me fait penser que j’ai un post en attente…)

On sait moins que parfois ils sont un peu what the fuck.

En témoigne cette pub mise en ligne par Mercedes il y a 2 semaines pour le tout nouveau… Non, je vous laisse découvrir la pub. Et ses bonus « bondage », « voyeur », et sa version censurée si c’est trop hot pour vous.

Personnellement, j’ai trouvé ça hyper sexy. Et drôle.