Perdre son calme pour une paire de lentilles

Le feuilleton de la santé en France

Un jour, j’ai découvert que commander soi-même des lentilles de contact sur un site d’opticien pour se les faire livrer en boutique était (chez ce marchand en tout cas, et à l’époque), deux fois moins cher que les commander en boutique (c’est pas qu’on nous prenne pour des cons, mais un peu quand même. Au passage, la Fnac fait souvent ça aussi. Essayez, c’est assez rigolo. J’ai même entendu un vendeur le suggérer à des clients).

Je le fais, me disant que ça coûtera moins cher à ma mutuelle, et ce n’est pas plus compliqué pour moi. Et là, c’est le drame.

anim_jaws_shark_bite

Je reçois un courrier de la mutuelle au sujet de mes lentilles : pour la première fois en 5 ans qu’ils me remboursent ces mêmes lentilles tous les 6 mois, ils veulent une ordonnance « en cours de validité au moment de l’achat » , celle fournie étant expirée depuis 5 jours au moment de ma commande (je n’avais pas vu que la mienne n’était valable qu’un an alors que j’étais persuadée que c’était deux). Ils demandent aussi une facture faisant figurer :

  • la marque des lentilles (c’est marqué sur celle dont je leur ai transmis le scan, ils sont complètement cons),
  • leur nature (jetables, renouvelables ou traditionnelles – ils n’ont qu’à regarder sur le site du fabricant avec le modèle indiqué sur la facture, ils sont complètement cons, bis. Et puis, ils ne devraient pas avoir deux-trois personnes qui connaissent un peu les produits?)
  • ainsi que la mention « Hors LPP ». (c’est nouveau, ça vient de sortir… Ca veut dire hors prestations remboursées par la Sécu. Comme si, comme le reste, ils n’étaient pas censés avoir la liste et pouvoir le déduire du modèle. C’est vrai que c’est tout à fait pratique de retourner demander une facture avec des mentions spéciales à un vendeur en ligne qui fait des factures standard!).

anim_all-you-fuckers_sandra-bullock-2

Donc il faut que je prenne un rendez-vous chez un ophtalmo à nouveau, pour faire établir une ordonnance en espérant qu’elle soit acceptée à titre rétroactif…
C’est vrai que c’est TOUT A FAIT LOGIQUE d’obliger les gens à payer 50 Euros (tarif minimal d’un ophtalmo à Paris) et à perdre une demi-journée de travail, pour faire des économies de remboursement pour un produit que j’achète régulièrement depuis 10 ans.

Bon ben tant pis pour leur gueule, à ces cons : vu que je suis obligée de poser une demi-journée pour aller payer 50 Eur pour voir un ophtalmo pour me faire rembourser les lentilles, parce que j’ai été assez bête pour ne les acheter que quand j’avais besoin de les renouveler, je vais en profiter pour me faire prescrire un renouvellement de lunettes!

Et bien sûr, le formulaire de contact du site où j’ai commandé mes lentilles (c’est Krys quand même, j’ai pas acheté ça sur un site moldave hein, histoire d’être sûre d’avoir un minimum de SAV et de ne pas me mettre des trucs douteux dans les yeux…) ne fonctionne toujours pas… Comme les x jours où j’ai essayé de l’utiliser quand je ne voyais pas de nouvelles de ma commande…

anim_multityping robot

Après avoir envoyé un long mail poli bien senti à ma mutuelle pour leur mettre le nez dans la connerie de leurs procédures, j’appelle des ophtalmos pour obtenir un rendez-vous.

1er cabinet : « Pas avant décembre, ou l’an prochain ».

2e cabinet : « Ce sera en octobre » (on était en juillet).

3e cabinet : ne répond pas (3 essais).

La France, ce pays sous-développé du système de santé…

EDIT : le vendeur en ligne est plus efficace que la mutuelle : le site ne répondant toujours pas, j’ai bravé ma phobie du téléphone pour appeler le SAV. Et après avoir copieusement moqué ensemble au téléphone l’inanité de la demande des mutueux, il m’a envoyé par mail une facture avec les mentions supplémentaires souhaitées.

EDIT BIS : en réponse à ma missive assassine, la mutuelle s’est fendu d’une réponse m’indiquant qu’à titre exceptionnel, ils acceptaient de prendre en charge le remboursement (d’environ 30 Eur). Heureusement, vu qu’entre-temps, une collègue m’avait signalé que normalement, ils ont un montant qu’ils acceptent de rembourser sans justificatif.

Tout ça pour ça.

Publicités

J’apprends l’allemand (2) : le stage d’été des cours municipaux de Paris

(voici l’article qui se trouve chronologiquement entre :

J’apprends l’allemand (1)

et

J’apprends l’allemand (3)* : l’appli Duolingo )

Il n’y a pas si longtemps (mais pas cet été), j’ai suivi un stage intensif d’une semaine de cours d’allemand, dispensés par la Mairie de Paris dans le cadre de ses cours municipaux pour adultes. J’avais pris des notes. Pas que des cours, mais aussi de mes impressions au fil du temps, pour ce blog. Bienvenue dans Brazil. Pas Rio, le festival tout ça, hein. Non, plutôt le Brazil de Terry Gilliam, en tout cas pour la partie administrative.

anim_multityping robot

L’inscription

Après m’être inscrite sur le site de la mairie de Paris, je reçois une convocation pour les tests préliminaires aux cours d’allemand auxquels ils m’ont dit que j’étais seulement en liste d’attente. Le principe, c’est que tu es convoqué le lundi pour un test de niveau de 9h à 10h30, et à 11h ils te disent si tu restes pour la semaine de cours ou si tu restes chez toi (ou, dans mon cas, si je retourne au travail). Comment vous dire… Ca rejoint un peu les organisateurs de concerts, cette manie de considérer que les gens intéressés n’ont que ça à faire de leurs journées, pas de préavis à donner pour prendre congé une semaine, ou autre contrainte de temps.

Il y a des gens qui ont un boulot et une vie, figurez-vous! Et qui ont autre chose à faire que s’organiser au dernier moment parce que vous êtes des brèles en organisation!

Pour continuer dans l’inorganisation, ils envoient une convocation en disant de répondre par retour de mail… Mais le mail est envoyé par un robot, et quand on répond ça dit que les réponses ne sont pas traitées. Champions du Monde!

anim_slow clap picard

Le jour dit : il y a presque autant de monde qui fait la queue que pour un concert de TH. Mais plus varié. (il n’y avait pas que des cours d’allemand).

Pour les tests de niveaux, c’est plus ou moins improvisé, car en fait les modalités de cette première année ont été imposées aux enseignants sans qu’on leur demande leur avis. Or vu le ratio prof / élèves potentiels, il est impossible de faire passer des tests écrits et de les corriger pour donner les réponses avant 11h. Au final, c’est donc à un exercice façon oral du bac qu’on est convié.

Lire la suite