Post-scriptum Comic Con Paris : la convention qui s’annonçait mal

Aux deux sens du terme. Maisie Williams, l’une des têtes d’affiche, a annoncé sur Twitter samedi matin qu’elle quittait Paris et ne pourrait apparaître à la convention, « pour raisons personnelles ». C’était 10 minutes après un post triomphal de Comic Con « Arya is coming » – la jeune actrice britannique est en effet connue grâce à son rôle d’Arya Stark dans la série Games of Thrones.

ccp_maisie williams

Mais Arya is not coming du tout. Arya is going back home. Déjà que l’un des deux principaux invités comics, Brian Michael Bendis, avait annulé sa venue quelques semaines avant le salon, ça devenait un peu limité en intérêt. D’autant que les absents étaient remplacés par… des Youtubeurs censés être comiques (dont je ne crois pas avoir entendu parler à part Cyprien). On s’éloigne un peu du concept.

Maisie Williams absente, la soixantaine de détenteurs des pass VIP à 200 Eur n’a eu comme événements « spéciaux » qu’une rencontre le vendredi avec Shawn Ashmore (Iceberg dans les films X-Men). Quoiqu’ils ne sont sans doute pas conscients qu’avec leurs pass VIP, ils sont aussi plus ou moins les seules personnes ayant pu obtenir des tickets pour les dédicaces des gens un peu connus, ou assister à plusieurs conférences. Car les files d’attente annoncées sur le site comme débutant « une heure avant chaque dédicace » avaient en fait lieu dès l’ouverture, pour laquelle les VIP avaient la priorité. Et ce n’était signalé nulle part.
Lire la suite